Emmanuel Macron un mutin gourmand du public

On attend le président devant le restaurant sélectionné par l'Elysée.

De plus en plus de monde, retard prévu 1 heure.

Le maire accueille Monsieur Macron.

Visite de la presqu'île de Crozon par le président de la République Emmanuel Macron lors d'une "tournée" en Finistère. Le 21 juin 2018, jour de coupe du monde de football durant lequel l'équipe de France doit se confronter à l'équipe du Pérou.

Le passage d'un président dans le restaurant gastronomique de la ville de Crozon est un événement qui ne manque pas d'intriguer une poignée de Crozonnais installés derrière des barrières après deux contrôles d'identité (carte d'identité scannée) et une fouille sommaire. Les couvres-chefs sont vérifiés. Des classes d'élèves de l'école Jean Jaurès sont présentes.

On patiente, on patiente. Un homme avec une casquette bleu-blanc-rouge et une écharpe de supporter envoie des « allez les Français ! » plusieurs fois. Le service d'ordre présidentiel invite le supporter à modérer l'enthousiasme chauvin. L’échauffé s'est mis dans le rang immédiatement.

Cette fois, c'est l'incident. Une femme se revendiquant de la ligue des droits de l'homme porte un carton rouge de taille 21 x 29,7 cm environ. Elle veut donner une leçon d'humanité à la présidence en cette période d'immigration douloureuse. Un photographe de presse se propose de la photographier. La manifestante accepte à condition que son visage n'apparaisse pas sur l'image. L'agitation est jugée déplacée par le service de sécurité qui se présente face à la militante qui refuse d'obtempérer. Exfiltration ferme.

Trois membres de la sécurité demandent au photographe de voir les photos du "carton rouge". Le photographe s'exécute.

Dans le public, une autre personne est susceptible d'avoir photographié la scène. Cette personne est priée de montrer ses prises de vue. Les agents consultent la grille des photos du téléphone. Pas d'image indésirable. Le calme revient.

Voilà le cortège dont la voiture présidentielle aux vitres teintées, des bras se lèvent et les smartphones aussi. Le Président descend du véhicule en chemise. Le maire de la ville en costume et écharpe officielle accueille avec sourire cet hôte d'honneur. Immédiatement, Monsieur Macron va vers le public, veste mise, accompagné au second rang de la ministre de la culture Françoise Nyssen, du député local Richard Ferrand, en retrait mais souriant, le maire Daniel Moysan. Le ministre des affaires étrangères, président de la région Bretagne, Jean-Yves Le Drian reste en retrait sur le pas de porte du restaurant et enchaîne les cigarettes. Le Président de la République entouré d'hommes en costume et cravates bleus, fil à l'oreille entame avec un large sourire la tournée des poignées de main et des selfies... L'homme politique se prête aux autographes. Le temps passe. « Nous sommes en retard, nous allons nous faire engueuler par le restaurateur ! » lance cet homme qui de toute évidence ravit le public surpris par une gentillesse sans détours. Le président rentre enfin dans la salle du restaurant... Le public s'effiloche avec une bonne impression toutes tendances politiques confondues.

Un carton rouge qui fait désordre.

Maître des barques

L'histoire des moulins

Le Mauritanien Rocamadour

La Janine monument historique

Dundee

Le Galant-Passeur

Péri ou disparu en mer

Une vie de sardinier

Crise sardinière le vrai le faux

Extermination des bélugas au canon

L'histoire des Mauritaniens

Le fantôme de Landévennec

La légende des Korrigans

L'épave du Tante Yvonne

D'autres épaves

L'échouage du Pérou

L'échouage du Duguesclin

Inauguration du navire école Charles Daniélou

Horreur à bord du Breslaw

Le Bel Espoir

Voiliers anciens et vieilles coques

Bateau à vapeur l'Averse

Louis Prucser moine résistant

La Fauvette

Traduction de toponymes

Tournages de films de cinéma

Séries Tv et courts métrages

Statut social des femmes par leurs pierres tombales

Macron à Crozon carton rouge 2018

Benoît Hamon incognito

Louis Jouvet

Petit commerce

Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance

La visite d'Erwin Rommel

Câble sous-marin

Les vacances de de Gaulle à Morgat

Les architectes qui comptent

Les Filles du Saint Esprit



A la une :

Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Péri ou disparu en mer...
L'ostréiculture : élevage des huîtres sur tréteaux en mer.
Cuirassé Bretagne entre honte et nécessité.
Batteries hautes des Capucins.
Drame à l'île Vierge, pointe de St Hernot...
Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019