Visite du Maréchal Rommel en presqu'île de Crozon

Le Maréchal Rommel et le Chancelier Hitler ne se sont jamais entendus, l'un est stratège militaire, l'autre pratique la destruction. Néanmoins, Rommel est non seulement compétent mais il est apprécié du peuple allemand de sorte que celui-ci est mis en avant par Hitler pour commander le Mur de l'Atlantique de la Loire aux Pays-Bas  (Groupe d'Armées B) en janvier 1944.

Le débarquement allié est attendu et craint. Hitler ordonne l'intensification des constructions en béton sur le rivage. Une seconde ligne de défense intérieure est entamée pour soutenir les batteries côtières mais le béton manque et Hitler est contraint de faire interrompre ces travaux titanesques.

Rommel est en inspection sur les côtes et soutien en apparence l'intensification des travaux. Il demande que les ouvriers Français soient payés 8fr de l'heure et qu'ils soient rétribués le jour même par une administration simplifiée. Cette simplification n'attire pas beaucoup de Français qui ne veulent pas être suspectés de collaboration alors que le débarquement ne devrait plus tarder.

Les soldats Allemands sont obligés de faire les travaux par eux-mêmes et râlent du fait qu'ils ne font plus d'exercices militaires.

Il pleut souvent des tracts de l'aviation anglaise et des journaux américains tombent curieusement du ciel sur une population Crozonnaise qui a faim. Les ravitaillements d'Etat arrivent toujours en retard. Les soldats Allemands ont aussi faim et font du troc. Essence contre nourriture - Beaucoup de véhicules sont partis sur le front russe et l'essence est encore en stock. Une essence colorée qu'il faut décolorer par un produit pharmaceutique et que les civils sont heureux de trouver car eux connaissent les pénuries.

L'armée allemande rapine. L'alcoolisme est partout autant que l'angoisse.

Rommel est contre l'élévation du Mur de l'Atlantique. Une défense fixe qui une fois percée est submergée, est pour lui une faute tactique. Il aurait préféré des divisions de chars en retrait surgissant dès la moindre intrusion avec refoulement immédiat et destructeur des troupes alliées. Mais, il ne peut aller plus loin que le simple constat. Il inspecte la côte dont il a la charge et arrive en voiture en presqu'île de Crozon le 19 février 1944. Le cortège officiel bloque les routes de St Nic jusqu'à la Pointe des Espagnols. Le Generalleutnant Erwin Rauch commandant de la 343.ID agissant sur la presqu'île et dont le QG est à Landerneau, rejoint Rommel, il écoute les recommandations. 17h40 Pointe des Espagnols, débats informels sur la situation à Brest et rappel des faits de bandes de saboteurs qui harcèlent les zones de travaux par des actions dérisoires qui ont le don d'exaspérer les autorités allemandes. Rommel exige de la fermeté sans représailles excessives, il a besoin des civils pour poursuivre l'effort de guerre et s'inquiète d'un soulèvement. La visite continue au point de défense H.K.B.1274, puis à la batterie du Grand Gouin vers 18h15. Rommel félicite une entreprise de bâtiment pour sa contribution à l'effort de sécurité de la France.

Le cortège revient vers Morgat où Erwin Rommel et son commandement passeront la nuit au Grand Hôtel de la Mer. La propagande allemande relaie le travail d'inspection du chef de guerre mais dans les esprits locaux on voit venir l'apocalypse, il n'y a jamais eu autant d'attaques aériennes, les alertes successives sont épuisantes pour la troupe qui le jour maçonne, coupe les arbres pour dégager les zones de tirs rasants, bouche le moindre fossé pour éviter qu'un commando ne s'en serve comme tranchée et la nuit s'active à l'artillerie. Cette même armée fébrile, épuisée, angoissée, ricanait en 1940 quand ils ont investi la presqu'île sans aucun combat.

Maître des barques

L'histoire des moulins

Le Mauritanien Rocamadour

La Janine monument historique

Dundee

Le Galant-Passeur

Péri ou disparu en mer

Une vie de sardinier

Crise sardinière le vrai le faux

Extermination des bélugas au canon

L'histoire des Mauritaniens

Le fantôme de Landévennec

La légende des Korrigans

L'épave du Tante Yvonne

D'autres épaves

L'échouage du Pérou

L'échouage du Duguesclin

Inauguration du navire école Charles Daniélou

Horreur à bord du Breslaw

Le Bel Espoir

Voiliers anciens et vieilles coques

Bateau à vapeur l'Averse

Louis Prucser moine résistant

La Fauvette

Traduction de toponymes

Tournages de films de cinéma

Séries Tv et courts métrages

Statut social des femmes par leurs pierres tombales

Macron à Crozon carton rouge 2018

Benoît Hamon incognito

Louis Jouvet

Petit commerce

Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance

La visite d'Erwin Rommel

Câble sous-marin

Les vacances de de Gaulle à Morgat

Les architectes qui comptent

Les Filles du Saint Esprit

Antennes-relais

Poteaux en béton

Poteaux en bois



A la une :

Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019