Traduction des toponymes bretons et leurs répétitions

Il n'est pas rare que des toponymes se répètent sur des territoires de proximité en Bretagne. Parfois le nom d'un lieu est décliné dans différentes variantes ayant la même origine descriptive ou spirituelle.

Voici un cas en presqu'île de Crozon : une Pointe de Pen ar Vir se situe à Lanvéoc au Nord mais sa jumelle la Pointe de Pen ar Vir se situe au Sud à Telgruc-sur-Mer. Quelques kilomètres les séparent.

Pen ar Vir : Pointe à virer. Une signification maritime que les pêcheurs ont peut-être attribué en fonction de leurs ressentis face à des éperons rocheux qu'il valait mieux contourner.

La redite du toponyme est-elle une volonté délibérée ou fortuite ? Mystère. Les pêcheurs du Nord et ceux du Sud n'avaient sans doute pas beaucoup d'occasions de se rencontrer. Pêcher dans la rade de Brest et pêcher dans la baie de Douarnenez, revenait à pêcher au Pôle Nord pour les uns et au Pôle Sud pour les autres. La société bretonne fut longtemps extrêmement cloisonnée. Seuls quelques liens commerciaux permettaient des échanges réservés aux commerçants, aux bourgeois, aux nobles...

Tal Ar Groas : toponyme repérable en trois lieux distincts sur la presqu'île de Crozon. Un grand carrefour en Crozon, un lieu-dit en Argol et en Telgruc-sur-Mer. La traduction de Tal ar groas est "à côté de la croix". Comme si cela ne suffisait pas, des parcelles de terre ont aussi intégré ce nom ou des variantes de celui-ci. Il est possible que la croix fut un calvaire disparu aujourd'hui dans certains cas mais l'idée d'un carrefour en forme de croix, de parcelles de terrain en propriété en forme de croix, semble plus probable. Tal ar Groas en Crozon fut à son origine le croisement des voies Nord-Sud et Est-Ouest de la presqu'île de Crozon bien avant que le carrefour ne fut habité et qu'il y eut une première église, un premier calvaire.

Place est donnée aux noms de cultes païens puis chrétiens (les saints bretons francisés ensuite) sinon ce sont des termes symboliques du lieu qui imagent le site soit en breton s'ils sont anciens, soit en français s'ils datent du 19 ou 20ème siècle surtout quand le breton est devenue une langue proscrite (Le rocher de la tête du Bolchevique par exemple attribué après la révolution Russe - Camaret-sur-Mer). Quelles que soient les langues usitées, l'imagination est une marque bretonne : la grotte de l'Eléphant parce q'une arche ressemble vaguement à une patte, avec beaucoup d'imagination pour les moins inventifs. Etc. Pour une population qui majoritairement ne sait pas lire, un langage imagé est un moyen de mémorisation appréciable. Une toponymie imaginative est une aide précieuse pour se situer, un GPS oral.

Maître des barques

L'histoire des moulins

Le Mauritanien Rocamadour

La Janine monument historique

Dundee

Le Galant-Passeur

Péri ou disparu en mer

Une vie de sardinier

Crise sardinière le vrai le faux

Extermination des bélugas au canon

L'histoire des Mauritaniens

Le fantôme de Landévennec

La légende des Korrigans

L'épave du Tante Yvonne

D'autres épaves

L'échouage du Pérou

L'échouage du Duguesclin

Inauguration du navire école Charles Daniélou

Horreur à bord du Breslaw

Le Bel Espoir

Voiliers anciens et vieilles coques

Bateau à vapeur l'Averse

Louis Prucser moine résistant

La Fauvette

Traduction de toponymes

Tournages de films de cinéma

Séries Tv et courts métrages

Statut social des femmes par leurs pierres tombales

Macron à Crozon carton rouge 2018

Benoît Hamon incognito

Louis Jouvet

Petit commerce

Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance

La visite d'Erwin Rommel

Câble sous-marin

Les vacances de de Gaulle à Morgat

Les architectes qui comptent

Les Filles du Saint Esprit



A la une :

Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019