Landévennec, une très belle histoire en photos







24 avril 1911

Photo du 24 avril 1911. La devanture d'un commerce à droite.





L'hôtel Beauséjour à gauche, la petite mairie à droite.

La ville de Landévennec a connu ses heures fastes quand elle était un point d'entrée majeur des marchandises en presqu'île de Crozon. Des bacs et des barques assuraient la traversée de l'Aulne. passeur était un métier à plein temps. La présence de l'escadre de réserve de la Marine Nationale dans l'anse de Penforn, proche de la ville, avait aussi assuré un grand dynamisme économique.

Malheureusement le progrès a eu raison de cet essor. L'arrivée du train et de la voiture en presqu'île et donc l'abandon des bacs a fait que Landévennec s'est retrouvé isolé des voies de communication modernes. Rail et route qui n'enjambaient pas l'Aulne trop large en cette cité passaient au loin. Les flux commerciaux déplacés, la Marine ayant transformé le mouillage de ses navires en cimetière de bateaux, la vie quotidienne a dû chavirer rapidement. D'ailleurs à la fin de l'âge d'or, correspond une décroissance de la population que Landévennec n'a jamais retrouvée. Jusqu'en 1896 cette population croît régulièrement jusqu'à 1184 personnes, actuellement elle est d'environ 200 personnes.

En remontant le temps, à l'époque de la main mise économique des moines de l'abbaye de Landévennec, cette communauté religieuse était propriétaire d'une bonne moitié des terres de la presqu'île de Crozon, et en contrôlait encore un quart supplémentaire. La puissance économique de Landévennec était rayonnante et semblait vouée à l'éternité. Les razzias vikings, l’affaiblissement religieux par le renforcement des pouvoirs de la noblesse puis l’instauration des lois de la laïcité ont anéanti cette prospérité à l'image des ruines de l'abbaye de Landévennec.

Sillon et vasière du Pâl

Le moulin à marée du Folgoat

Le cimetière de bateaux

L'escadre de réserve

Les magasins du 19ème siècle

Le passage de Penforn

La petite cale de Penforn

Port Maria

L'ancienne abbaye Saint Guénolé

Yann Landevenneg

La maison abbatiale

La nouvelle abbaye de Landévennec

Légende bretonne du moine pétrifié

L'Hôtel Beauséjour

Hôtel La Station

Restaurant Plaisance

L'île d'Arun

L'illustre Pasteur au mouillage

Ecole de Landévennec

La ferme Deomp D'Ar Ger

Rue Crève-Coeur

Rue du Pâl

Hôtel le Repos de la côte

Aménagement des jardins

Landéflore marché aux fleurs

La perception de Landévennec sur Internet

La perception de la commune de Landévennec au travers des mots-clés employés par les internautes dans leurs recherches sur écran est la suivante :

1- Pont de Landévennec – Quand on sait que seul un vague projet de pont émergea au 19ème siècle entre Tibidy et Landévennec... Sans doute la demande est-elle relative au pont de Térénez.
2- Port de Landévennec – Port Maria sans doute... Espoir de plaisancier de trouver un accueil portuaire agréable...
3- Landévennec bateaux, épaves – La commune est connue pour son cimetière de bateaux...
4- Moine de Landévennec, monastère – L' Abbaye perçue par la vie des moines. Une vie religieuse fascine encore...
5- Maire - Le maire est recherché !
6- landevennec.fr – La requête de la synthèse pour ceux qui veulent savoir si venir à Landévennec est une bonne idée de vacances... Réponse  : Oui pour les contemplatifs, les compteurs de seconde, les amoureux du temps qui passe en silence... Impressions déroutantes assurées.




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Les arbres salés qui penchent.
Eco-pâturage ou écopastoralisme une solution écologique pour l'entretien des friches.
Canots, vedettes en bois des dromes allemandes en Rade de Brest.
Le granit rose nomade de la mer d'Iroise.
Moulins à vent de Lanvéoc.
Erosion karstique du calcaire.
Le chantier naval Belbeoc'h Tertu au Fret.
L'histoire du sillon du Fret.
Le vice-amiral Fournier promet la victoire contre les Anglais.
L'ampélite, la pierre noire de Bretagne.
Ruée vers l'or : une mine d'or à portée de main.
Eugène Villon aquarelliste
Une graine de poilu de Camaret.
Le pont Saint Drigent
Le pont à voûtains de Perros-Poullouguen.
La cotriade de survie pour les sardiniers.
Une batterie lourde devenue légère, la batterie du Stiff.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite