Rue Casse-Cou, rue du Port à Lanvéoc





Une voûte végétale en lieu et place des prises de vue des cartes postales.

La porte du fort est visible sur les cartes postales en haut de la page.

La Maison au volet blanc porte la date de 1697.

La rue Casse-Cou sans-doute devenue rue du Port passe au pignon gauche du célèbre café de la Rade.

Les militaires du fort en contrebas de Lanvéoc et sans doute des pêcheurs aussi provenant du port, rejoignaient le centre ville par un chemin pierreux dont la partie basse tombe à pic ! Des cailloux, de la boue et un sol à fleur de roche. Un schiste sombre poli par le passage incessant des semelles de bois.

Grimper le chemin pentu devait être une épreuve délicate mais le plaisir de rejoindre le débit de boissons gonflait les torses... Par contre, quel fut le nombre de chevilles tordues, de coudes râpés, lors des retours chaloupés des joyeux militaires ? Car avouons-le, si désormais l'escalier de béton réduit les risques de descente précipitée, il fut un temps où cette rue était un véritable casse-cou... Le chemin existe donc encore aujourd'hui, il est bordé de deux maisons dont l'une porte une date de construction de la fin du 17ème siècle. La pousse d'arbres divers limite fortement la vue sur le fort que l'on devine par des trouées végétales.

Pourquoi avoir supprimé le nom de la rue ? Rue casse-cou était une jolie trouvaille qui donnait un parfum particulier à ce chemin "historique" ! Chemin à histoires humaines...

Autre histoire, autre rue, cette fois à Landévennec, la rue Crève-coeur.

Lanvéoc

Ecole Navale de Lanvéoc-Poulmic

La Rue Nationale - Grand'Rue

La rue Casse-cou

La Poste de Lanvéoc

La cale de Lanvéoc

Le môle de Castel Bihan

Port de plaisance

Les Ducs d'Albe et le port pétrolier

Briqueterie du Stang

L'amer de Penn-ar-Vir

Fontaine abreuvoir lavoir de Kerguéréon

Ecole Yves Offret

Fontaine de Mez Don

Colonie de vacances SNCF

Camping de la cale

La publicité du C'Haludy

Manoir de Hellen

Manoir de Kerhontenant




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Le fantôme de Landévennec s'appelait Armorique.
Souvenirs d'Henriette Antoinette Rideau du Sal.
Le parcours de l'architecte Albert Cortellari et sa maison en Landévennec.
Hermann von Boetticher prisonnier Allemand 14-18 à l'Ile Longue passé en chambre à gaz en 39-45 en Allemagne.
Résistant : le comte Jean Brosset de la Chaux du réseau Vengeance.
Art moderne : sculpture L'Entrée dans le troisième millénaire de Pascal Uguen à Landévennec.
Un proriétaire immobilier particulier : le docteur Bavay.
Villa de la famille Crouan puis Farge en Landévennec.
L'intrusion du 709th tank battalion.
Des chars fabriqués à Détroit, affectés à Fort Lewis, participent à la libération de la Presqu'île de Crozon.
Photos souvenirs des vacances de femmes des années 30 lors d'une crise d'indépendance. Elles ont passé la nuit à l'hôtel sans époux, quel scandale ! Un tourisme de liberté.
Mathurin Méheut peintre créateur d'images remarquables.
Les arbres salés qui penchent.
Eco-pâturage ou écopastoralisme une solution écologique pour l'entretien des friches.
Canots, vedettes en bois des dromes allemandes en Rade de Brest.
Le granit rose nomade de la mer d'Iroise.
Moulins à vent de Lanvéoc.
Erosion karstique du calcaire.
Le chantier naval Belbeoc'h Tertu au Fret.
L'histoire du sillon du Fret.
Le vice-amiral Fournier promet la victoire contre les Anglais.
L'ampélite, la pierre noire de Bretagne.
Ruée vers l'or : une mine d'or à portée de main.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite



Au delà du bout du monde...

Compatibilité SMS Féminisme