Ecole maternelle et élémentaire Yves Offret à Lanvéoc

Lanvéoc est un « quartier » de Crozon depuis toujours. Pour obtenir des fonds de la municipalité crozonnaise, il a fallu quelques insistances et beaucoup de patience. La mairie de Crozon participe dès lors au loyer et aux émoluments des instituteurs jusqu'à ce que Lanvéoc devienne une commune à part entière.

Une première école est ouverte aux garçons en 1864 dans des conditions d'enseignement pour le moins rustiques. Septembre 1867, ouverture d'une école de filles dans une autre maison presque aussi sommaire. Ces écoles deviennent publiques en 1872 lors de l'indépendance tant attendue de Lanvéoc devenue commune cette même année.

Le nombre d'élèves augmentant, des locaux sont loués à l'année pour recevoir les filles aux 10 rue de la grève, et les garçons dans un bâtiment d'entreprise à la place de l'actuelle école. L'école des garçons est alors saturée, les conditions d'apprentissage deviennent heurtées.

L'armée allemande d'occupation de 1940 – 1944 loge dans l'école des garçons réquisitionnée. L'enseignement se poursuit par demi-journées dans l'école des filles qui devient mixte par la force des choses.

L'école des garçons de Lanvéoc est détruite par les bombardements américains en septembre 1944, juste avant la libération. Les leçons sont données dans des baraquements allemands désormais.

Si sur place la reconstruction d'une école est une évidence aux yeux de la population et de la municipalité, l'administration est plus réservée et laisse traîner le dossier... Fort heureusement, l'implantation officielle de l'école navale de Lanvéoc Poulmic sur la base crée une nécessité d'accueil des enfants des militaires dans un cadre scolaire digne de ce nom. Le Maire de l'époque, Yves Offret, parvient à imposer un projet d'un groupe scolaire d'envergure, le nombre de places est volontairement surestimé. Le 30 septembre 1956, la nouvelle école maternelle et élémentaire est inaugurée sous les yeux ravis de Mr et Mme Le Goff, directeurs, de Monsieur le Maire Yves Offret et de 2000 personnes enchantées. Monsieur Tanguy-Prigent, Ministre des anciens combattants, coupe le ruban ! Depuis l'école est en activité sans relâche...

Un immeuble contigu à lécole sert de logements aux instituteurs. Il est décidé en 2018 de transformer cet immeuble en 7 logements sociaux pour un coût de 944.600 €.



Le port, ses cales, sa plage...

Amer de Penn-ar-Vir

Eglise Sainte Anne

La Poste

Briqueterie du Stang

Moulins

Rue Casse-cou

Menhirs

Ecole Yves Offret

Manoir de Kerhontenant

Manoir de Poulmic

Manoir de Hellen

Fontaines

Calvaires

Le fort de Lanvéoc

Le sous marin Sfax

Tombes du Commonwealth



A la une :

Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Péri ou disparu en mer...
L'ostréiculture : élevage des huîtres sur tréteaux en mer.
Cuirassé Bretagne entre honte et nécessité.
Batteries hautes des Capucins.
Drame à l'île Vierge, pointe de St Hernot...
Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019