Walter Scott

Walter Scott, 1771-1832, poète et écrivain écossais, créateur du roman historique. Il fut très apprécié au 19ème siècle. Les récits d'Ivanhoé et de Quentin Durward, portés à l'écran, permirent d'appréhender l’œuvre de Scott. Au-delà de ces deux romans, Walter Scott laisse derrière lui une œuvre immense peu lue aujourd'hui. Les éditions Robert Laffont, dans la collection "Bouquins", proposent trois romans en un seul livre  : Waverley – Rob-Roy – La fiancée de Lammermoor. Trois œuvres qui ont en commun le décor mystérieux et enchanteur des Highlands – Hautes terres. Les écrits sont l'illustration romantique de l'histoire de l'Ecosse au travers du 18ème siècle et plus encore les coutumes de l'époque.

WAVERLEY, roman paru en 1814.
Edouard Waverley, jeune homme issu de la noblesse anglaise, il fut élevé avec tendresse par son oncle Everard dont il est l'héritier. De part ses faiblesses de caractère patentes, à savoir sa rêverie, ses indécisions et son indolence. Le lecteur suit la quête d'identité du personnage dans une histoire qui vacille entre drôleries et tonalités tragiques.

ROB ROY, roman paru en 1817.
Le fils unique d'un des financiers les plus importants de Londres rentre en disgrâce auprès de son père. Son inclinaison vers la poésie lui fait refuser , naturellement, la proposition de son père de reprendre le négoce et le prive ainsi de son héritage. A partir de là, les énigmes et les intrigues se mêlent et s'entremêlent, quelles soient d'ordre sentimentales ou financières. L'arrivée du flamboyant et intrépide Rob Roy qui accompagne le fils déchu donne de la couleur aux événements.

LA FIANCEE DE LAMMERMOOR, roman paru en 1819.
Edgar de Ravenswood et Lucie Ashton s'aiment et développent une histoire d'amour, une promesse est engagée. Les deux familles se haïssent. Edgar parle de vengeance, son père fut spolié par la famille Ashton. Lucie s'en remettra à la volonté des siens. Lady Ashton – sa mère – mettra toute la noirceur de son âme à anéantir les sentiments de sa fille. L'atmosphère est pesante, passionnelle. Les prédictions d'une vieille femme, Alix et la fatalité laissent augurer une fin dramatique.
Cette tragédie inspirera l'Opéra de Donizetti, "Lucia di Lammermoor".



Découvrez tous les auteurs et leurs meilleures oeuvres

Policier

Roman

Bien-être

Psycho

En savoir un peu plus sur

Les prénoms bretons



A la une :

2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Péri ou disparu en mer...
L'ostréiculture : élevage des huîtres sur tréteaux en mer.
Cuirassé Bretagne entre honte et nécessité.
Batteries hautes des Capucins.
Drame à l'île Vierge, pointe de St Hernot...
Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019