Penty de Crozon maison de pêcheur

Maison de pêcheur : le penty de la Presqu'île de Crozon.


L'utilisation du chéneau est une modernité. Pas de gouttière chez les authentiques Crozonnais ! La pluie tombe au pied du mur, imprègne les maigres fondations, se répand sous les tomettes quand il y en a. Les meubles pourrissent par les pieds et font le bonheur des asticots. Les sabots de bois, avec la paille dedans, tiennent les Bretons au sec durant des siècles.

Les maisons de pêcheurs côtières (en dehors des ports de pêche) avaient donc aussi une grange, parfois une étable (à certaines périodes, les animaux vivaient dans la maison et servaient de chauffage central).

Le penty le plus pauvre avait un grenier à tout faire accessible par un escalier extérieur, une pièce commune et une chambre commune, une cheminée dans chaque pièce dont une enfumait plus qu'elle ne chauffait.

Sinon l'ensemble du bâti est une accumulation de maisonnettes qui peuvent être très petites. Les pentys ont "toujours" une façade au Sud. En fonction de l'exposition aux vents, les Crozonnais construisaient leurs maisons en alignement, avec un pignon à l'Ouest (de préférence sans ouverture) pour supporter les intempéries océaniques. Il n'était pas rare de construire une grange perpendiculairement ou parallèlement à la façade principale pour se protéger de la pluie. Les considérations de la vue sur les beaux paysages n'étaient pas à l'ordre du jour. Les demeures sont très ramassées et forment quelquefois des cours fermées par des murs d'une hauteur adaptée aux nécessités climatiques. Certaines propriétés traditionnelles ressemblent à des cloîtres rustiques tant l'atmosphère y est confinée.Vous pouvez vivre au bord de la mer sans la voir, sans voir personne d'ailleurs. Un hameau breton est un monde clos au sens propre comme au sens figuré. Les maisons sont sombres et humides.

Les vieilles demeures

Photos maison traditionnelle bretonne

Maison bretonne typique

Penty à vendre PRUDENCE

L'immobilier en presqu'île

Maison de pêcheur

Matériaux des maisons

Linteaux

Lucarnes

Maisons et jardins de Bretagne

Mosaïque art-déco

Bois de chauffage, un luxe

Carrières de l'Ile Longue

Manoir du Poulmic

Manoir de Kerhontenan

Autres patrimoines

Moulins à vent - eau - marée - foulon

Les gares de Crozon et de Camaret

Fontaines, lavoirs, pompes




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

L'attaque des bélugas au canon !
Un Farman Goliath dans l'Anse du Poulmic.
L'heureux krach boursier de 1929 vu de Roscanvel.
Le peintre Bernard Rivière devenu Camarétois !
Tuer le cochon à la ferme à l'ancienne comme autrefois.
Championnat d'anglais et de planche debout SUP !
Calfatage d'un bateau en bois par un calfat.
La Janine monument historique.
Nids d'abeilles sauvages solitaires dans une falaise maritime.
La pêche au casier une technique de pêche en évolution.
La vie engagée de Louis Prucser, moine, résistant, juste des nations, économat de l'école Jeanne d'Arc à Crozon.
Courrier d'un gardien du camp d'internés de Camaret.
La saga funéraire Donnart.
L'échouage du paquebot "Le Pérou"
Le mystère des ancres de Roscanvel.
CEC n°3 - CPEOM de Quélern.
Direction générale de l'enregistrement des domaines et du timbre
Les troupes américaines de la libération de Crozon.
15ème groupe motorisé de cavalerie US en Crozon avec des M8 lévriers.
Pétroliers ravitailleurs d'escadre la Seine et la Saône.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite