Bac de lavage en béton préfabriqué


Bac de lavage en béton préfabriqué





Parmi les efforts les plus rudes que les lavandières avaient à effectuer, ceux de rester à genoux longuement, le dos courbé pour laver le linge de la famille étaient incontournables durant des siècles. Les sources et les points d'eau ainsi que les premiers lavoirs étaient au niveau du sol.

Bien tardivement dans un élan de modernité, bien souvent à l'époque des branchements de l'eau de la ville, les bacs de lavage préfabriqués en béton furent reçus comme une avancée bénéfique pour les femmes dont le foyer avait pu s'offrir ce nouveau matériel indispensable.

L'eau courante permit d'installer ces bacs de lavage à la convenance des utilisatrices. Cependant, l'eau courante n'étant venue que très progressivement en presqu'île de Crozon, pour ne pas dire très en retard par rapport aux villes et communes moins excentrées, certaines fermières avaient obtenu les bacs de lessive proche d'un ruisseau. Plusieurs bacs de lavage et de rinçage permettaient de faire la lessive debout, c'était mieux que rien...

Il existait deux types de modèles au début du 20ème siècle. Un bac à deux compartiments avec la paillasse ou le modèle simple bac avec paillasse... Quelques-unes de ces « antiquités » subsistent en presqu'île, elles sont le symbole d'une timide libération de la femme astreinte à la pénibilité conjugale sans revenu depuis toujours...

L'objet en béton préfabriqué est moulé, démoulé au cours d'une fabrication à la chaîne. Le béton liquide est versé dans un moule dans lequel est souvent disposé du ferraillage pour éviter que le béton une fois séché ne se fende. Les objets produits sont identiques et leur coût diminue ainsi.

Grande consommatrice de bacs de lavage préfabriqués, l'armée dont les casernements sont équipés de bacs alignés sur plusieurs dizaines de mètres pour que les soldats puissent faire leur toilette quotidienne et leur lavage...

Patrimoine architectural et vieilles pierres

Moulins à vent - eau - marée - foulon

Photos maison traditionnelle bretonne

Maison bretonne typique

Penty à vendre PRUDENCE

L'immobilier en presqu'île

Maison de pêcheur

Matériaux des maisons

Linteaux

Lucarnes

Maisons et jardins de Bretagne

Mosaïque art-déco

Bois de chauffage, un luxe

Des trains pour Morgat ?

Les gares de Crozon et de Camaret

Gare de Crozon (2)

Station de pompage de Goandour

La gare de Perros-Saint-Fiacre 1 & 2

Billet de train de l'époque

Gare du Fret

Maison du garde barrière du Fret

Gare d'Argol

Gare de Tal-ar-Groas

Gare de Telgruc-sur-Mer

Maison du garde-barrière de Telgruc

Le double pont du Launay

Les voies ferrées Decauville

Carrières de l'Ile Longue

Manoir du Poulmic

Manoir de Kerhontenan

Manoir de Hellen

Manoir d'Hirgars

Manoir de Kerivoas

Manoir de Quélern

Manoir de Trébéron et sa fontaine

Aubette

Ecole de Tal-ar-Groas

Ecole de Lanvéoc

Ecole de Landévennec

Ecole de Kerdilès

Ecole du Kerloc'h

Sépulture en ardoise

Tombe en Bas-Relief

Briqueterie du Stang

Terre-glaise

Fontaines, lavoirs, pompes




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Bateaux de pêche de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF lors de la WW2.
La Corvette Chevrette capturée par la Royal Navy au Grand Gouin.
Pétroliers ravitailleurs d'escadre la Seine et la Saône.
Déblais buses îlots artificiels en Roscanvel.
Poudingue ou brèche
Suintement ou coulure de calcite
Le bombardement du 3 septembre 1944 en Telgruc-sur-Mer.
L'échouage du Duguesclin à l'Ile Longue.
L'historique de la réparation mécanique de bateaux sur le sillon de Camaret.
L'usine Béziers friterie de sardines à l'huile
La Linaire Elatine – Kickxia Elatine – petite plante rampante
L'arche de Camaret de Patrig ar Goarnig.
Fresque murale d'un plan de ville en carreaux de faïence de Jim Sévellec et Henriot de Quimper.
Le navire de ligne Breslaw participe à l'emprisonnement des communards en Rade de Brest.
Le môle des thoniers à Morgat.
Port de plaisance de Lanvéoc.
Un plongeur peut se retrouver nez à nez avec une mine Mark !






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite