Bac de lavage en béton préfabriqué





Parmi les efforts les plus rudes que les lavandières avaient à effectuer, ceux de rester à genoux longuement, le dos courbé pour laver le linge de la famille étaient incontournables durant des siècles. Les sources et les points d'eau ainsi que les premiers lavoirs étaient au niveau du sol.

Bien tardivement dans un élan de modernité, bien souvent à l'époque des branchements de l'eau de la ville, les bacs de lavage préfabriqués en béton furent reçus comme une avancée bénéfique pour les femmes dont le foyer avait pu s'offrir ce nouveau matériel indispensable.

L'eau courante permit d'installer ces bacs de lavage à la convenance des utilisatrices. Cependant, l'eau courante n'étant venue que très progressivement en presqu'île de Crozon, pour ne pas dire très en retard par rapport aux villes et communes moins excentrées, certaines fermières avaient obtenu les bacs de lessive proche d'un ruisseau. Plusieurs bacs de lavage et de rinçage permettaient de faire la lessive debout, c'était mieux que rien...

Il existait deux types de modèles au début du 20ème siècle. Un bac à deux compartiments avec la paillasse ou le modèle simple bac avec paillasse... Quelques-unes de ces « antiquités » subsistent en presqu'île, elles sont le symbole d'une timide libération de la femme astreinte à la pénibilité conjugale sans revenu depuis toujours...

L'objet en béton préfabriqué est moulé, démoulé au cours d'une fabrication à la chaîne. Le béton liquide est versé dans un moule dans lequel est souvent disposé du ferraillage pour éviter que le béton une fois séché ne se fende. Les objets produits sont identiques et leur coût diminue ainsi.

Grande consommatrice de bacs de lavage préfabriqués, l'armée dont les casernements sont équipés de bacs alignés sur plusieurs dizaines de mètres pour que les soldats puissent faire leur toilette quotidienne et leur lavage...

Les vieilles demeures

Photos maison traditionnelle bretonne

Maison bretonne typique

Penty à vendre PRUDENCE

L'immobilier en presqu'île

Maison de pêcheur

Matériaux des maisons

Linteaux

Lucarnes

Maisons et jardins de Bretagne

Mosaïque art-déco

Bois de chauffage, un luxe

Carrières de l'Ile Longue

Manoir du Poulmic

Manoir de Kerhontenan

Autres patrimoines

Moulins à vent - eau - marée - foulon

Les gares de Crozon et de Camaret

Fontaines, lavoirs, pompes




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Mathurin Méheut peintre créateur d'images remarquables.
Les arbres salés qui penchent.
Eco-pâturage ou écopastoralisme une solution écologique pour l'entretien des friches.
Canots, vedettes en bois des dromes allemandes en Rade de Brest.
Le granit rose nomade de la mer d'Iroise.
Moulins à vent de Lanvéoc.
Erosion karstique du calcaire.
Le chantier naval Belbeoc'h Tertu au Fret.
L'histoire du sillon du Fret.
Le vice-amiral Fournier promet la victoire contre les Anglais.
L'ampélite, la pierre noire de Bretagne.
Ruée vers l'or : une mine d'or à portée de main.
Eugène Villon aquarelliste
Une graine de poilu de Camaret.
Le pont Saint Drigent
Le pont à voûtains de Perros-Poullouguen.
La cotriade de survie pour les sardiniers.
Une batterie lourde devenue légère, la batterie du Stiff.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite