Chaume de roseau

L'intérêt écologique des roselières est majeur pour la reproduction animale des milieux aquatiques. La Phragmite commune – Phragmites australis – (roseau commun) est utilisée pour la phyto-épuration et supporte les eaux saumâtres. Roseaux de l'étang de l'Aber.

Toiture en chaume.

L'usage du chaume en couverture de penty et des moulins à vent fut largement majoritaire en presqu'île de Crozon. Si dans la plupart des régions utilisant le chaume  sur les toitures, le choix du matériau se portait sur la tige de céréale cultivée dans les parages, par manque de production en presqu'île, le choix le plus économique fut l'usage des roseaux de sorte que les roselières étaient exploitées régulièrement à l'entrée de l'automne avant la saison des pluies. Le travail consistait à parcourir des zones humides, des rivages d'étang ou de loc'h pour couper à la faucille des gerbes de roseaux secs. Le roseau est plus ferme que les pailles, plus lourd aussi mais peut-être plus résistant aux tempêtes. Ce n'était pas dans un souci d'isolation thermique que les Presqu'îliens couvraient leurs maisons, l'ardoise bien que recommandée, parfois par décret, était inaccessible financièrement. L'usage des bougies, des lampes à huile, des lampes à pétrole, générait des incendies non maitrisables. Dès le 16ème siècle, le chaume était interdit en ville.

Du toit de chaume est venu le terme de chaumière : une maison couverte de tiges végétales en grande épaisseur. Des bottes de chaume sont accrochées tous les 15 cm à un liteau (baguette horizontale de charpente). La densité doit être régulière et le chaumier (travailleur du chaume) assure les attaches par du fil de fer galvanisé et la coupe des rives par un coupe-chaume. Le faitage était en terre avec éventuellement des bulbes dans certaines régions ou en tuiles en terre-cuîte. Certains pêcheurs n'hésitaient pas à étendre des vieux filets de pêche sur leur toit de chaume en cas de grands vents.

L'aristocratie puis la bourgeoisie avaient en horreur ce symbole de pauvreté : ne disait-on pas par mépris : "Il est né sous le chaume" pour parler d'un paysan. On lançait aussi : "Dépense si tu veux, tu vivras sous le chaume"...

L'ardoise remplaça le chaume par le fait de la diminution des surfaces des zones humides qui entraîna la suppression des roselières. Progressivement la démocratisation de l'ardoise mit un terme à l'usage du chaume à part de rares exceptions sur les étables et les soues.

Le Littré 1880
CHAUME (s. m.)[chô-m']

1. Portion de la tige des céréales qui reste sur pied après la récolte.
2. Terme de botanique. Nom de toute tige cylindrique, simple ou rarement ramifiée, le plus souvent fistuleuse, offrant de distance en distance des noeuds d'où partent des feuilles alternes et engainantes : c'est la tige des graminées.
3. Champ où le chaume est encore sur pied. Les perdrix se réunissent dans les chaumes.
4. La paille qui couvre les maisons de village.

Maison bretonne

Penty à vendre

Maison sur dépendance

Maison traditionnelle bretonne

Chaume de roseau

Rideau breton

Volets portes clôtures bleus



A la une :

Le monument aux morts de Crozon fit éructer le préfet.
Anne Le Bastard de Mesmeur, une religieuse royaliste.
Manoir de Lescoat des Poulmic aux Bastard !
Les trous des bonnes-sœurs.
Attaques des diligences à Crozon !
Le manoir de Treyer de la famille Le Jar de Clesmeur.
Les intentions du PLUiH de la presqu'île de Crozon.
Super-Marché Concorde de Crozon.
La fonte des cloches sous la Révolution.
La manoir de Goandour de la famille de Gouandour.
De la place des femmes, des cigarettes et des cravates dans les conseils municipaux.
Les chantiers Courté.
L'aventure du Centre Hospitalier.
Les excursions maritimes pour visiter les grottes de Morgat, toute une histoire.
Les cordages marins synthétiques la fausse bonne idée.
Abri de projecteur de DCA français redécouvert à la Pointe des Espagnols.
La batterie extérieure de la Tour Vauban.
Un rorqual sans queue ni tête mystérieux.
Usine abri groupe électrogène de l'armée française de la fin du 19ème siècle.
Faire connaissance avec la limace rouge.
Rue et impasse du Moulin Cassé, l'ultime souvenir d'un moulin à vent camarétois.
L'exploitation des roselières pour le chaume traditionnel.
La corvée de la buée.
La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Les manœuvres militaires de Telgruc.
Les fontaines lavoirs de Telgruc-sur-Mer.
La décharge de Kerlaër refait parler d'elle.
La digue de Telgruc-sur-Mer cache des histoires.
La ganivelle travaille à la survie des dunes.
La fausse méduse inoffensive : la jolie Vélelle.
Pêche du bord à vos risques et périls.
La vague artistique de Camaret au 19ème et début du 20ème. Des grands noms de la culture.
Pluie de météorites sur Crozon Lostmarc'h, pas de victimes en dehors d'une certitude !
Le pirate Portzmoguer honoré à Morgat par une rue.
Tregoudan se sépare de Crozon, une affaire d'état !
Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021