Ecole maternelle et élémentaire Yves Offret à Lanvéoc





L'école Yves Offret en premier plan et en fond le fort de Lanvéoc.

Lanvéoc est un « quartier » de Crozon depuis toujours. Pour obtenir des fonds de la municipalité crozonnaise, il a fallu quelques insistances et beaucoup de patience. La mairie de Crozon participe dès lors au loyer et aux émoluments des instituteurs jusqu'à ce que Lanvéoc devienne une commune à part entière.

Une première école est ouverte aux garçons en 1864 dans des conditions d'enseignement pour le moins rustiques. Septembre 1867, ouverture d'une école de filles dans une autre maison presque aussi sommaire. Ces écoles deviennent publiques en 1872 lors de l'indépendance tant attendue de Lanvéoc devenue commune cette même année.

Le nombre d'élèves augmentant, des locaux sont loués à l'année pour recevoir les filles aux 10 rue de la grève, et les garçons dans un bâtiment d'entreprise à la place de l'actuelle école. L'école des garçons est alors saturée, les conditions d'apprentissage deviennent heurtées.

L'armée allemande d'occupation de 1940 – 1944 loge dans l'école des garçons réquisitionnée. L'enseignement se poursuit par demi-journées dans l'école des filles qui devient mixte par la force des choses.

L'école des garçons de Lanvéoc est détruite par les bombardements américains en septembre 1944, juste avant la libération. Les leçons sont données dans des baraquements allemands désormais.

Si sur place la reconstruction d'une école est une évidence aux yeux de la population et de la municipalité, l'administration est plus réservée et laisse traîner le dossier... Fort heureusement, l'implantation officielle de l'école navale de Lanvéoc Poulmic sur la base crée une nécessité d'accueil des enfants des militaires dans un cadre scolaire digne de ce nom. Le Maire de l'époque, Yves Offret, parvient à imposer un projet d'un groupe scolaire d'envergureL Le nombre de places est volontairement surestimé. Le 30 septembre 1956, la nouvelle école maternelle et élémentaire est inaugurée sous les yeux ravis de Mr et Mme Le Goff, directeurs, de Monsieur le Maire Yves Offret et de 2000 personnes enchantées. Monsieur Tanguy-Prigent, Ministre des anciens combattants, coupe le ruban ! Depuis l'école est en activité sans relâche...

Patrimoine architectural et vieilles pierres

Moulins à vent - eau - marée - foulon

Photos maison traditionnelle bretonne

Maison bretonne typique

Penty à vendre PRUDENCE

L'immobilier en presqu'île

Maison de pêcheur

Matériaux des maisons

Linteaux

Lucarnes

Maisons et jardins de Bretagne

Bois de chauffage, un luxe

Des trains pour Morgat ?

Les gares de Crozon et de Camaret

Gare de Crozon (2)

Station de pompage de Goandour

La gare de Perros-Saint-Fiacre 1 & 2

Billet de train de l'époque

Gare du Fret

Maison du garde barrière du Fret

Gare d'Argol

Gare de Tal-ar-Groas

Gare de Telgruc-sur-Mer

Maison du garde-barrière de Telgruc

Le double pont du Launay

Les voies ferrées Decauville

Carrières de l'Ile Longue

Manoir du Poulmic

Manoir de Kerhontenan

Manoir d'Hirgars

Manoir de Kerivoas

Manoir de Quélern

Manoir de Trébéron et sa fontaine

Aubette

Ecole de Tal-ar-Groas

Ecole de Lanvéoc

Ecole de Landévennec

Ecole de Kerdilès

Ecole du Kerloc'h

Sépulture en ardoise

Tombe en Bas-Relief

Briqueterie du Stang

Terre-glaise

Fontaines, lavoirs, pompes




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

La villa Sévellec.
Emmanuel Macron un mutin gourmand.
La Maison du marin de Morgat.
Les plissements et grottes roses de Keric Bihan en Argol.
Le chantier naval Belbeoch de Morgat.
Voltigeur Mudry Cap 10 des poussins de l'escadrille 50S.
Naufrage du Galant Passeur.
Maison du garde-barrière de Telgruc, le modèle typique des PN.
Le palmier de Chine signe extérieur de bon goût 1930.
Un peu de clarté sur les prénoms bretons...
La rue du Pâl dite Grand-rue...
La vedette Diane Rouxel volontaire de la BAN de Lanvéoc Poulmic.
Hôtel le Repos de la côte
La dernière vie de Simon.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite