Ecole maternelle et élémentaire Yves Offret à Lanvéoc





L'école Yves Offret en premier plan et en fond le fort de Lanvéoc.

Lanvéoc est un « quartier » de Crozon depuis toujours. Pour obtenir des fonds de la municipalité crozonnaise, il a fallu quelques insistances et beaucoup de patience. La mairie de Crozon participe dès lors au loyer et aux émoluments des instituteurs jusqu'à ce que Lanvéoc devienne une commune à part entière.

Une première école est ouverte aux garçons en 1864 dans des conditions d'enseignement pour le moins rustiques. Septembre 1867, ouverture d'une école de filles dans une autre maison presque aussi sommaire. Ces écoles deviennent publiques en 1872 lors de l'indépendance tant attendue de Lanvéoc devenue commune cette même année.

Le nombre d'élèves augmentant, des locaux sont loués à l'année pour recevoir les filles aux 10 rue de la grève, et les garçons dans un bâtiment d'entreprise à la place de l'actuelle école. L'école des garçons est alors saturée, les conditions d'apprentissage deviennent heurtées.

L'armée allemande d'occupation de 1940 – 1944 loge dans l'école des garçons réquisitionnée. L'enseignement se poursuit par demi-journées dans l'école des filles qui devient mixte par la force des choses.

L'école des garçons de Lanvéoc est détruite par les bombardements américains en septembre 1944, juste avant la libération. Les leçons sont données dans des baraquements allemands désormais.

Si sur place la reconstruction d'une école est une évidence aux yeux de la population et de la municipalité, l'administration est plus réservée et laisse traîner le dossier... Fort heureusement, l'implantation officielle de l'école navale de Lanvéoc Poulmic sur la base crée une nécessité d'accueil des enfants des militaires dans un cadre scolaire digne de ce nom. Le Maire de l'époque, Yves Offret, parvient à imposer un projet d'un groupe scolaire d'envergureL Le nombre de places est volontairement surestimé. Le 30 septembre 1956, la nouvelle école maternelle et élémentaire est inaugurée sous les yeux ravis de Mr et Mme Le Goff, directeurs, de Monsieur le Maire Yves Offret et de 2000 personnes enchantées. Monsieur Tanguy-Prigent, Ministre des anciens combattants, coupe le ruban ! Depuis l'école est en activité sans relâche...

Les vieilles demeures

Photos maison traditionnelle bretonne

Maison bretonne typique

Penty à vendre PRUDENCE

L'immobilier en presqu'île

Maison de pêcheur

Matériaux des maisons

Linteaux

Lucarnes

Maisons et jardins de Bretagne

Mosaïque art-déco

Bois de chauffage, un luxe

Carrières de l'Ile Longue

Manoir du Poulmic

Manoir de Kerhontenan

Autres patrimoines

Moulins à vent - eau - marée - foulon

Les gares de Crozon et de Camaret

Fontaines, lavoirs, pompes




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

L'attaque des bélugas au canon !
Un Farman Goliath dans l'Anse du Poulmic.
L'heureux krach boursier de 1929 vu de Roscanvel.
Le peintre Bernard Rivière devenu Camarétois !
Tuer le cochon à la ferme à l'ancienne comme autrefois.
Championnat d'anglais et de planche debout SUP !
Calfatage d'un bateau en bois par un calfat.
La Janine monument historique.
Nids d'abeilles sauvages solitaires dans une falaise maritime.
La pêche au casier une technique de pêche en évolution.
La vie engagée de Louis Prucser, moine, résistant, juste des nations, économat de l'école Jeanne d'Arc à Crozon.
Courrier d'un gardien du camp d'internés de Camaret.
La saga funéraire Donnart.
L'échouage du paquebot "Le Pérou"
Le mystère des ancres de Roscanvel.
CEC n°3 - CPEOM de Quélern.
Direction générale de l'enregistrement des domaines et du timbre
Les troupes américaines de la libération de Crozon.
15ème groupe motorisé de cavalerie US en Crozon avec des M8 lévriers.
Pétroliers ravitailleurs d'escadre la Seine et la Saône.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite