Coulée de terre-glaise naturelle utile aux briqueteries





Coulée de glaise sur la plage de Morgat.



Bris de tuile ancienne trouvée à la pointe de Raguenez, site réputé pour avoir connu une présence romaine. La qualité d'une tuile vient de la finesse de sa terre, la présence de graviers la fragilise.

La terre glaise de couleur très variable est une argile imperméable, visqueuse, dont le travail de moulage et de cuisson permet la fabrication d'éléments de construction ou de décoration tels que les tuiles, les briques, les tomettes, les poteries... Les rares industries prospères en Presqu'île de Crozon furent les briqueteries* dont l'apogée s'organisa autour des besoins colossaux de briques en terre-cuite de l'armée lors de l'extension des dispositifs de défense du Goulet de Brest au 19ème siècle et ceci avant que le béton ne devienne le matériau de construction obligé.

Cependant l'usage de la terre-cuite remonte à l'époque romaine. Après une installation purement militaire, la civilisation romaine s'installe et importe un savoir faire de Rome dont fait partie l'usage des tuiles et des briques dans les villae gallo-romaines construites au cours des premiers siècles après Jésus Christ. Ces grandes demeures en Presqu'île ont laissé quelques indices archéologiques ajoutés à d'autres vestiges en terre-cuite tels que des tuiles à crochet et exceptionnellement des statuettes.

Afin d'assumer cette production de tuiles et de briques, quelles que soient les époques, la quête de la matière première était un impératif. La Presqu'île de Crozon dispose de coulées naturelles de terre-glaise qui devaient être purifiées, c'est à dire débarrassées des sables, galets par lavage.

Quelques briqueteries locales : Quélern, Lanvernazal, Stang

Les vieilles demeures

Photos maison traditionnelle bretonne

Maison bretonne typique

Penty à vendre PRUDENCE

L'immobilier en presqu'île

Maison de pêcheur

Matériaux des maisons

Linteaux

Niche votive

Lucarnes

Maisons et jardins de Bretagne

Mosaïque art-déco

Bois de chauffage, un luxe

Carrières de l'Ile Longue

Manoir du Poulmic

Manoir de Kerhontenan

Autres patrimoines

Moulins à vent - eau - marée - foulon

Les gares de Crozon et de Camaret

Fontaines, lavoirs, pompes




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

La Libération de Crozon et de Camaret-sur-Mer
Les Crozonaspis, une vie locale d'antan.
La pegmatite, la grotte du Charivari, l'îlot de la Baleine, le schiste rouge du cap de la Chèvre.
Le drame du Golo II.
Croiseur Amiral Charner - Kapitänleutnant Otto Hersing un héros douteux !
La belle histoire du Bel Espoir !
Auguste Labouret maître-verrier breveté !
La Villa Bellevue Peugeot de Morgat.
Marins de Crozon sur le Croiseur Ernest Renan.
Une modiste s'installe à Telgruc-sur-Mer.
CES le collège Alain de Crozon, quelle histoire ?
La niche votive des maisons nobles.
Visite médicale de l'armée en plein air.
Les conserveries de Morgat dont l'usine Poriel du bas.
L'aviso Détroyat porte les cendres de Jean Gabin en mer d'Iroise.
Les salles de danse des années tellement folles et son jazz révolutionnaire.
Le fantôme de Landévennec s'appelait Armorique.
Souvenirs d'Henriette Antoinette Rideau du Sal et de son arrière petit fils Eugène-Hervé Vincent.
Le parcours de l'architecte Albert Cortellari et sa maison en Landévennec.
Hermann von Boetticher prisonnier Allemand 14-18 à l'Ile Longue passé en chambre à gaz en 39-45 en Allemagne.
Résistant : le comte Jean Brosset de la Chaux du réseau Vengeance.
Art moderne : sculpture L'Entrée dans le troisième millénaire de Pascal Uguen à Landévennec.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite



talmadeen