Mosaïque art-déco devanture de magasin







Telgruc-sur-Mer - ancienne boucherie charcuterie Diraison

La famille Diraison avait ouvert, comme souvent les commerçants le faisaient, un commerce multi-service afin d'avoir des revenus toute l'année en captant plusieurs clientèles. De l'épicerie, boulangerie, boucherie, pension de famille, débit de boissons, n'est resté que la boucherie charcuterie après guerre. Les commerçants se sont spécialisés progressivement en fonction de la concurrence qui s'est intensifiée. La population ayant augmenté, le tourisme aussi, chaque commerçant s'y retrouve tant que le supermarché n'existe pas.





Ancien hôtel de Telgruc portant le sigle émaillé de la licence 4. La licence IV est instituée par le gouvernement de Vichy en 1941 et autorise la vente d'alcool fort. L'obtension est payante. La mosaïque quant à elle semble plus récente de par sa régularité.

Le travail de la mosaïque vient de l'antiquité avec le travail de tesselles irrégulières scellées une à une. L'Italie développe la mosaïque jusqu'à en faire une industrie qui est couronnée de succès durant la période art-déco (1900-1930).

Des centaines d'ouvriers Italiens s'installent en France et déclenchent le style des devantures de magasin en mosaïque de céramiques régulières avec de nouvelles méthodes de poses rapides dites par inversion. Le succès est considérable partout en France.

En Bretagne, la famille Odorico développe un savoir faire à Rennes puis plus loin à l'Ouest. La mosaïque arrive aussi en presqu'île de Crozon par le biais d'artisans mosaïstes qui refondent les devantures des magasins qui se ressemblent toutes : une porte large voûtée entourée de kersanton et des murs gris crépis autour.

Il est vraisemblable qu'à Paris, les arts-décoratifs soient passés de mode mais dans les campagnes avant la seconde guerre mondiale, la mise en valeur est novatrice et perdure jusqu'à l'après guerre soit les années 50. La mosaïque apporte la couleur, les formes personnalisées sous l'aspect d'une publicité personnalisée.

Les vieilles demeures

Photos maison traditionnelle bretonne

Maison bretonne typique

Penty à vendre PRUDENCE

L'immobilier en presqu'île

Maison de pêcheur

Matériaux des maisons

Linteaux

Niche votive

Lucarnes

Maisons et jardins de Bretagne

Mosaïque art-déco

Bois de chauffage, un luxe

Carrières de l'Ile Longue

Manoir du Poulmic

Manoir de Kerhontenan

Autres patrimoines

Moulins à vent - eau - marée - foulon

Les gares de Crozon et de Camaret

Fontaines, lavoirs, pompes




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

La Libération de Crozon et de Camaret-sur-Mer
Les Crozonaspis, une vie locale d'antan.
La pegmatite, la grotte du Charivari, l'îlot de la Baleine, le schiste rouge du cap de la Chèvre.
Le drame du Golo II.
Croiseur Amiral Charner - Kapitänleutnant Otto Hersing un héros douteux !
La belle histoire du Bel Espoir !
Auguste Labouret maître-verrier breveté !
La Villa Bellevue Peugeot de Morgat.
Marins de Crozon sur le Croiseur Ernest Renan.
Une modiste s'installe à Telgruc-sur-Mer.
CES le collège Alain de Crozon, quelle histoire ?
La niche votive des maisons nobles.
Visite médicale de l'armée en plein air.
Les conserveries de Morgat dont l'usine Poriel du bas.
L'aviso Détroyat porte les cendres de Jean Gabin en mer d'Iroise.
Les salles de danse des années tellement folles et son jazz révolutionnaire.
Le fantôme de Landévennec s'appelait Armorique.
Souvenirs d'Henriette Antoinette Rideau du Sal et de son arrière petit fils Eugène-Hervé Vincent.
Le parcours de l'architecte Albert Cortellari et sa maison en Landévennec.
Hermann von Boetticher prisonnier Allemand 14-18 à l'Ile Longue passé en chambre à gaz en 39-45 en Allemagne.
Résistant : le comte Jean Brosset de la Chaux du réseau Vengeance.
Art moderne : sculpture L'Entrée dans le troisième millénaire de Pascal Uguen à Landévennec.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite



talmadeen