Le pont de Saint Drigent de la voie ferrée du RB









Le pont de Saint Drigent en Crozon est le témoin des lourds investissements qu'il aura fallu consentir pour que le train relie Camaret à Châteaulin jusque Carhaix. La voie métrique du réseau breton (RB) passait sur les hauteurs de Crozon et devait atteindre Camaret en pente douce au bord de la mer. Des travaux de remblais pour surélever la voie au dessus du niveau en creux de la vallée de l'étang du Kerloc'h furent colossaux. Cette muraille de terre et de caillasses devait être perforée de part en part pour qu'un minimum de chemins agricoles puissent permettre aux paysans de rejoindre leurs terres afin de les exploiter à juste titre.

Le pont de granit et de pierres de taille de Saint Drigent représente l'exemple le plus simple de ces passages inusités aujourd'hui. Son parapet est moderne, pour le reste tout est authentique ! Les autorisations de travaux d'intérêt public datent de 1910, le premier train passe le 14 juin 1925.

En poursuivant la coulée verte, le chemin de promenade qui remplace la voie ferrée disparue, d'autres ouvrages d'art attendent les curieux sur plusieurs centaines de mètres dans des modèles distincts. A chaque endroit de passage, un plan spécifique était établi ce qui multipliait la difficulté de prévoir les coûts que la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest avait déjà anticipé comme onéreux tant à la construction qu'à l'entretien. Le choix d'une seule voie métrique allait dans le sens de l'économie.

Coordonnées GPS :
48° 15' 26.5" N
- 04° 31' 50.7" W

Gares - Trains - Ponts...

Des trains pour Morgat ?

Les gares de Crozon et de Camaret

Gare de Crozon (2)

Station de pompage de Goandour

La gare de Perros-Saint-Fiacre 1 & 2

Billet de train de l'époque

Gare du Fret

Maison du garde barrière du Fret

Gare d'Argol

Gare de Tal-ar-Groas

Gare de Telgruc-sur-Mer

Maison du garde-barrière de Telgruc

Le double pont du Launay

Le pont de Tal ar Groas

Le pont à voûtains de Perros-Poullouguen

Le pont Saint Drigent

Les voies ferrées Decauville

Les vieilles pierres

Fontaines, lavoirs, pompes

Moulins à eau, vent, marée...

Les maisons traditionnelles bretonnes




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

La Libération de Crozon et de Camaret-sur-Mer
Les Crozonaspis, une vie locale d'antan.
La pegmatite, la grotte du Charivari, l'îlot de la Baleine, le schiste rouge du cap de la Chèvre.
Le drame du Golo II.
Croiseur Amiral Charner - Kapitänleutnant Otto Hersing un héros douteux !
La belle histoire du Bel Espoir !
Auguste Labouret maître-verrier breveté !
La Villa Bellevue Peugeot de Morgat.
Marins de Crozon sur le Croiseur Ernest Renan.
Une modiste s'installe à Telgruc-sur-Mer.
CES le collège Alain de Crozon, quelle histoire ?
La niche votive des maisons nobles.
Visite médicale de l'armée en plein air.
Les conserveries de Morgat dont l'usine Poriel du bas.
L'aviso Détroyat porte les cendres de Jean Gabin en mer d'Iroise.
Les salles de danse des années tellement folles et son jazz révolutionnaire.
Le fantôme de Landévennec s'appelait Armorique.
Souvenirs d'Henriette Antoinette Rideau du Sal et de son arrière petit fils Eugène-Hervé Vincent.
Le parcours de l'architecte Albert Cortellari et sa maison en Landévennec.
Hermann von Boetticher prisonnier Allemand 14-18 à l'Ile Longue passé en chambre à gaz en 39-45 en Allemagne.
Résistant : le comte Jean Brosset de la Chaux du réseau Vengeance.
Art moderne : sculpture L'Entrée dans le troisième millénaire de Pascal Uguen à Landévennec.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite



talmadeen