L'ostréiculture : élevage des huîtres sur tréteaux en mer

La perche délimite une zone du parc à huîtres qui va être recouvert de plusieurs mètres d'eau de mer dès la prochaine marée haute dans cinq heures environ.

L'élevage des huîtres sur l'estran (aire littorale découverte à marée basse) se fait sur des tables (tréteaux) dans des poches (filets en plastique avec des mailles adaptées à la taille des huîtres). Pendant sa croissance, l'huître grossit, certes, mais a tendance à se cimenter à tout ce qui est solide autour d'elle. Le retournement et l'agitation des poches, surtout durant la jeunesse des huîtres, est un travail manuel excessivement physique. Ensuite, régulièrement, il faut sortir les huîtres de leurs poches pour les trier et surtout les dédoubler pour qu'elles aient assez d'espace.

Un parc ostréicole semble paisible, il est cependant le fruit d'un travail difficile mais gratifiant quand le consommateur, souvent aux heures festives de sa vie, savoure des huîtres parfaites à son goût.

L'élevage des huîtres est connu depuis l'antiquité, les Romains en raffolaient. Au 19ème siècle, la rade de Brest était devenue à la fois une zone hautement militaire mais aussi un "bassin" d'élevage des huîtres réputé. De Rostellec à Roscanvel, quelques indices sur les grèves marquent cet âge d'or. Des ostréiculteurs poursuivent la tâche et maintiennent un savoir-faire millénaire.

Pour certains de ces professionnels, la spécialité est le pré-grossissement : l'élevage de jeunes huîtres avant d'être confiées à des producteurs dans des bassins français de grandes réputations.

Menu pêche

Pêche en bord de mer en Bretagne

Surfcasting Finistère

Pêche à la drague

Pêche à pied

Pêche au casier

Appât la gravette

Appât le vers bibi siponcle

Drague à tellines et coquillages

Pêche à la crevette

Elevage des huîtres

Sloop

Gueule de tangon - Tangons de thonier



A la une :

Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019