Comment mangent les goélands ?

Il n'y a pas d'heure fixe pour un repas de goéland, un temps pluvieux importe peu, la tombée de la nuit est sans importance.







Un goéland vient de dérober un poisson à une Aigrette. La prise est morte par le bec pointu de l'échassier.

Le goéland marin, aussi chamailleur que chapardeur, se met à l'écart pour consommer son festin mais les choses ne vont pas se passer comme prévu.

Un goéland ne mâche pas, il avale tout cru, si possible en entier ses proies. Certains poissons plus larges que d'autres et surtout équipés de nageoires particulièrement piquantes peuvent blesser ou étouffer le volatile. Ce dernier le sait et présente le poisson à son bec la tête en avant, toujours ! Les nageoires se replient sur le corps et glisse progressivement dans la gorge de l'oiseau. Cela est la théorie pratique du goéland de base qui mange ainsi depuis que l'espèce existe.

Ce jour là, le poisson étant trop large, il fallut que le goéland le recrache 7 fois avant de parvenir à l'avaler. Une fois gobé, le goéland s'envole vers une aire de repos. Demain sera une autre pêche ou un autre larcin.

La rencontre avec les goélands

Profil séduisant

C'est beau l'amour

Rencontre avec la jeunesse

Conseils beauté avant la rencontre

Toillette avant la lune de miel

Prendre son envol

Planer avant de rencontrer

Un goéland baille

Le repas d'un goéland




Rencontre : vie privée des goélands




Si vous avez une information, une question :

© 2017 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite


En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez les cookies