Couple Jean Gabin Michèle Morgan à Telgruc-sur-Mer

La plage de Trez-Bellec de Telgruc avec en fond l'hôtel du roi d'Ys au bord de la plage sous la caméra de Jean Grémillon.



"André Laurent" indique à "Catherine" la présence d'une maison dans laquelle ils pourraient se réfugier... Cette maison est la villa Sévellec.



Le film « Remorques » de Jean Grémillon devait se tourner exclusivement à Brest et sur les plages avoisinantes en 1939 avec pour décor principal 8 ou 9 navires de la marine nationale affrétés par le metteur en scène dont le pétrolier Dordogne rebaptisé Mirva pour les circonstances du film. Une histoire de maîtresse et d'amant jouée respectivement par Michèle Morgan et Jean Gabin. Ce dernier, capitaine de remorqueur de haute mer vient au secours d'un bateau en détresse dont l'épouse du commandant est à bord...

Le metteur en scène, ancien documentariste, souhaite beaucoup de réalisme, la réalité va dépasser la fiction. Le scénario ne plaît plus autant que prévu, il est réécrit in-extremis par Jacques Prévert sur place. Les scènes de navigations et de remorquages sont interrompues par le mauvais temps, le matériel de tournage prend l'eau. La seconde guerre mondiale est déclarée, Jean Grémillon et Jean Gabin sont mobilisés. Le film est en suspens et des bobines sont égarées. Le producteur du film Lucachevitch s'envole pour les Etats-Unis.

En 1940, au cours de permissions du réalisateur et de l'acteur principal le tournage reprend avec Michèle Morgan qui a toute les peines à se libérer, elle est sur un autre film. Impossible de revenir à Brest, la ville est occupée par l'armée allemande. Plus question de prendre la mer. La navigation dans la Rade est sous haute surveillance, la défense côtière tire à vue.

L'équipe du film se retrouve sur la plage de Trez-Bellec en Telgruc-sur-Mer pour quelques scènes amoureuses entre les amants en plein désarroi. Dans le fond, la villa Sévellec...

Ensuite l'histoire diverge selon les sources. Pour certains des scènes d'intérieur sont tournées dans la villa même. Pour d'autres, seules la plage fut filmée...

Après cela le couple d'acteur se sépare autant dans la vie que dans le film, Michèle Morgan quitte la France pour les Etats-Unis où elle y fait sa vie un temps.

Les scènes manquantes sont entièrement tournées dans les studios de Boulogne Billancourt au grand dam du metteur en scène qui voulait éviter les artifices maritimes. Le budget est largement dépassé à cause des reconstitutions maritimes et des tempêtes de studio. Le film sort fin 1941, sous la censure vichyste et une distribution allemande. La critique est positive. Les collaborateurs y voient le symbole d'un retournement de la part de Jean Grémillon catalogué comme gauchiste dont il faut se méfier. Le film parle de dévouement de sacrifice personnel pour une cause au delà de l'histoire d'amour contrariée.

Le Public vient en nombre, le couple Morgan Gabin fascine depuis quelque temps déjà... Jean Grémillon retrouve la lumière après des années de galère avec des réalisations indignes de son talent et qu'il refuse de signer tant les résultats étaient éloignés de son perfectionnisme, simple, épuré, réaliste... Cet homme qui voulait être musicien fut un metteur en scène que l'histoire du cinéma a peine à se souvenir et pourtant...

Rencontre avec les people de Crozon

Emmanuel Macron

La dernière vie de Simon

Diane Rouxel

Fabrice Luchini

Joey Starr

Stéphane Mercurio

Lucy Debay

Clémentine Célarié

Catherine Cusset

Nicolas Sarkozy en compagnie d'Olivier de Kersauson

Vanessa Paradis

Régis Wargnier

Josiane Balasko

Muriel Breton

Aurélien Wiik

Bruno Solo

Frédéric Diefenthal

Gabriel-Kane Day-Lewis

Bernard Giraudeau

Jacques Chirac

Alain Richard

Jean Yanne

Jean Rochefort

Général de Gaulle

Gabin Morgan

Gabrielle Landormy

Louis Jouvet

Jean Baptiste Bernadotte

Jo Velly

Monseigneur Graveran

***

Présidents et ministres




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Le Grand Magasin des Bassemaison
La singulière destinée du moulin de Rosmadec.
La publicité du C'Haludy.
L'évolution de la rue Charles Lévenes - Levenez.
Catapultage tragique sur le Friesenland en rade de Brest.
Maison des mareyeurs du peintre Scoriel, une histoire d'attachement.
Le Chanoine Joseph Bossennec un saint homme.
L'hôtel Moreau - Roi d'Ys d'un architecte révolté.
Fût à carburant de 200 litres historique !
Slipway de Camaret-sur-Mer - historique et origine.
Faits de résistance de Pierre Merrien, Stanislas Saint-Cyr
Mosaïque art-déco des devantures.
Le printemps 1942 de la Marie-Thérèse à Morgat
Piquet silencieux obstacle défensif de fils de fer barbelés
Des plages et des chiens...






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite