La briqueterie-chaufournerie de Lanvernazal et l'hôtel A la descente des voyageurs.





L'hôtel « A la descente des voyageurs » au cœur de Roscanvel devenu aussi débit de tabac dont la carotte rouge au-dessus de la pancarte en donnait la preuve était une adaptation audacieuse d'une entreprise de briqueterie-chaufournerie du début du 19ème siècle qui s'était éteinte vers 1865. La famille Balch qui y vivait succédait aux derniers propriétaires de l'entreprise ruinée dans tous les sens du terme... Boidron et Dauriac... L'hôtel reçevait les touristes fraîchement débarqués des vapeurs sur la cale toute proche.

Des investisseurs Brestois Messieurs Rideau (déjà propriétaire de la briqueterie de Quélern) et Pouliquen installèrent des fours à chaux et une briqueterie sur les terrains de Lanvernazal à l'arrière du bâti dont la production fut essentiellement destinée à l'armée à Brest : les bâtiments militaires étaient en expansion permanente. Une carrière d'ardoise au pied de la falaise de proximité complétait la production de matériaux de construction. L'ardoisière ne tint pas et ferma rapidement. Les frais d'exploitation et la piètre qualité des ardoises de « Toull Madame » mirent un terme à cet investissement. Par contre les briques, tomettes et barriques de chaux se vendaient bien car la matière première se trouvait sur place et le bois de chauffe venait des propriétés du Poulmic, de Kernon et Rosmadec de l'un des investisseurs.

Méry Vincent (créateur des jardins de la Malmaison pour l'impératrice Joséphine) fit aussi partie prenante de l'association mais de manière plus éloignée bien que grand connaisseur des métiers de la terre cuite et de la chaux grâce à son travail dans l'autre briqueterie de Roscanvel.

Après l'essor de la famille Boidron repreneuse de l'entreprise, le marché devint saturé, les bénéfices furent bien moindres jusqu'à devenir inexistants. Les fours, la briqueterie sans entretien disparurent.

< >

Roscanvel Quélern

Four à chaux - mine de fer

Stützpunkt - village enterré

La Pagode

Ecole Francis Mazé

Lignes de Quélern Porte de Camaret

Pardon de Saint Eloi de Roscanvel

Les amoureux de Roscanvel

Bénédiction de la mer

Eglise de Roscanvel

Chantier naval

Port de Roscanvel

Etang de Kervian - Quélern

Etang de Pen-ar-Poul Trémet

Caserne Pavillon de Sourdis

Fontaine Sourdis

Cale de la caserne Sourdis

Cale de Quélern

Casernes Pont Scorff

Hôtel Belle-vue

Procession

Crique de l'Hermitage

La briqueterie de Quélern

La briqueterie de Lanvernazal

Ardoisière Trou Madame

Four à chaux de la Fraternité

Saint Pol Roux à la chaumière

Trégoudan

L'ancienne poste

Hôtel restaurant Kreis-ar-Mor

Déblais buses îlots artificiels

Les ancres

L'échouage du paquebot "Pérou"

Le navire école Jacques Cartier

Heureux krach boursier

Trouée de Toul Brein




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

La Libération de Crozon et de Camaret-sur-Mer
Les Crozonaspis, une vie locale d'antan.
La pegmatite, la grotte du Charivari, l'îlot de la Baleine, le schiste rouge du cap de la Chèvre.
Le drame du Golo II.
Croiseur Amiral Charner - Kapitänleutnant Otto Hersing un héros douteux !
La belle histoire du Bel Espoir !
Auguste Labouret maître-verrier breveté !
La Villa Bellevue Peugeot de Morgat.
Marins de Crozon sur le Croiseur Ernest Renan.
Une modiste s'installe à Telgruc-sur-Mer.
CES le collège Alain de Crozon, quelle histoire ?
La niche votive des maisons nobles.
Visite médicale de l'armée en plein air.
Les conserveries de Morgat dont l'usine Poriel du bas.
L'aviso Détroyat porte les cendres de Jean Gabin en mer d'Iroise.
Les salles de danse des années tellement folles et son jazz révolutionnaire.
Le fantôme de Landévennec s'appelait Armorique.
Souvenirs d'Henriette Antoinette Rideau du Sal et de son arrière petit fils Eugène-Hervé Vincent.
Le parcours de l'architecte Albert Cortellari et sa maison en Landévennec.
Hermann von Boetticher prisonnier Allemand 14-18 à l'Ile Longue passé en chambre à gaz en 39-45 en Allemagne.
Résistant : le comte Jean Brosset de la Chaux du réseau Vengeance.
Art moderne : sculpture L'Entrée dans le troisième millénaire de Pascal Uguen à Landévennec.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite



talmadeen