La cale de Quélern en Roscanvel

Aristide Vincent qui dirige une compagnie de vapeurs, préconise en 1896 le choix de Beg ar Grogn pour la construction de la cale avec sa fameuse perche signalant le musoir, soit le départ de la cale. L'île des Morts et sa poudrière à droite, à gauche en fond Trébéron.

La construction de la cale de Quélern en 1900 - 1901 fut un impératif de quasi survie autant pour la vie civile de Roscanvel qui va accueillir les nouveaux grands vapeurs que la cale de Roscanvel ne peut recevoir par manque de profondeur d'eau à marée basse et les nouveaux canons des batteries côtières toujours plus imposants pour les mêmes raisons de tirant d'eau.

Une fois construite, toute l'activité locale s'y déroule, les militaires et les pêcheurs, les voyageurs s'y croisent intensément. Le matériel militaire, les marchandises d'approvisionnement circulent sur des attelages adaptés. On entend encore les fers des chevaux crisser sur les pavés.

Durant des décennies, cette cale est un lieu de vie. Les premières fraises de Plougastel arrivent par voie maritime ici. Les premières excursions ludiques de Brestois transitent là aussi avant d'aller pique-niquer à Trez-Rouz... Raymond Poincaré, président de la république y passe le 15 août 1918, avant d'inspecter la défense du Goulet de Brest.

De la halte "A l'arrivée du vapeur", il ne reste qu'une plaque sur une maison moderne. Le temps de la foule est terminé.

La cale de Quélern actuelle. La maison rose à gauche se trouve à l'emplacement de "L'arrivée du vapeur".

48° 18' 22.29" N
4° 33' 3.56" O



Les ancres

Ardoisière

Corps de Garde de Roscanvel

Moulins à eau

Moulin à vent du Seigneur

Briqueterie de Lanvernazal

Briqueterie de Quélern

Cale de Quélern

Déblais et buses

Fontaines et lavoirs

Etang de Kervian

Etang de Pen ar Poul

Postermen - fours à chaux et briques + mine

Four à chaux de la Fraternité

Prisonniers Kabyles

Caserne Sourdis cale fontaine

Caserne Pont Scorff

Kerlaer le village des voleurs

L'heureux krach de 1929

La Pagode

Hôtel Bellevue

Hôtel restaurant Kreis ar mor

Lignes de Quélern

Manoir de Quélern

Manoirs ou maison manales

L'ancienne poste

Ecole Francis Mazé

Saint Pol Roux

Tregoudan

Trouée de Toul Brein

Eglise de Saint Eloi

Pardon St Eloi

Calvaires

Amoureux éternels ?

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Villa Trombetta

Maître des barques



A la une :

Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Péri ou disparu en mer...
L'ostréiculture : élevage des huîtres sur tréteaux en mer.
Cuirassé Bretagne entre honte et nécessité.
Batteries hautes des Capucins.
Drame à l'île Vierge, pointe de St Hernot...
Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019