Four à chaux de la Fraternité

L'intérieur du four avec différents matériaux de construction en fonction de l'exposition à la chaleur d'un feu. Des traces blanches de chaux sur les parois.

Le foyer.

La grève, le fort de la Fraternité en hauteur, le banc de calcaire au pied de la falaise qui est site géologique classé.

Le four à gauche, le pont du Quimpirou à droite.

Une trouée d'exploitation.

Le four à chaux de la Fraternité qui s'adosse au fort du même nom est une fois de plus une propriété de l'investisseur Brestois Rideau (une famille d'industriels jusqu'au 20ème siècle) qui, avec des associés parfois, ou par lui-même, décide de mettre la main sur le calcaire de Roscanvel !

Au 19ème siècle, de grands travaux de défenses militaires sont engagés par l'Etat (les plans d'aménagement concernent toute la France). Le marché de la chaux hydraulique est juteux pour qui a les moyens de construire des fours à chaux proche d'un site de calcaire et proche d'un ruisseau d'eau douce. La Fraternité propose son ruisseau du Quimpérou (exploité par des moulins à eau) auquel sera ajouté une retenue d'eau pour s'assurer d'une quantité d'eau abondante en toute saison et offre des roches calcaires dans les falaises de la côte à deux pas. Enfin, une crique permet la livraison du bois provenant de Landévennec pour entretenir le foyer. La production de chaux est distribuée sur la presqu'île de Roscanvel dans les innombrables chantiers de l'armée entre lignes de Quélern, batteries côtières...

Des ouvriers chaufourniers décrochent des blocs de calcaire de la falaise et les déposent dans une charrette pour en verser le contenu à partir du sommet. Dans le gueulard (le conduit du four), les ouvriers jettent les blocs qui tombent sur la grille du foyer.

Après cuisson, le calcaire se transforme en poudre de chaux qu'il faut éteindre avec de l'eau pour pouvoir s'en servir comme liant de maçonnerie. Un liant très adhésif qui supporte la chaleur d'un feu de bois.

Les travaux de l'armée de cette génération d'aménagement s'achevant vers 1870, le four devient non rentable, il est abandonné. L'armée s'en sert comme réserve à bois durant 5 ans puis l'abandonne à son tour. Bientôt l'ère des mortiers de ciment puis celle du béton mettront un terme à l'industrie locale de la chaux.

Durant son activité, le four est réparé, modifié plusieurs fois.

Le dernier coup du sort que le four à chaux subit est une bombe de la seconde guerre mondiale lors d'un bombardement du fort de la Fraternité qui est fréquenté par l'armée allemande.

La retenue d'eau du ruisseau.

48° 18' 26.28" N
4° 34' 21.6" O



La mairie de Roscanvel, l'ancienne école des filles

Ardoisière

Corps de Garde de Roscanvel

Moulins à eau

Moulin à vent du Seigneur

Briqueterie de Lanvernazal

Briqueterie de Quélern

Cale de Quélern

Déblais et buses

Fontaines et lavoirs

Etang de Kervian

Etang de Pen ar Poul

Postermen - fours à chaux et briques + mine

Four à chaux de la Fraternité

Prisonniers Kabyles

Caserne Sourdis cale fontaine

Caserne Pont Scorff

Kerlaer le village des voleurs

L'heureux krach de 1929

La Pagode

Hôtel Bellevue

Hôtel restaurant Kreis ar mor

Lignes de Quélern

Manoir de Quélern

Manoirs ou maison manales

L'ancienne poste

Ecole Francis Mazé

Saint Pol Roux

Tregoudan

Trouée de Toul Brein

Eglise de Saint Eloi

Pardon St Eloi

Presbytère

Calvaires

Amoureux éternels ?

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Villa Trombetta

Maître des barques

Les ancres

Rocher Lieval



A la une :

Le canon de 100mm TR en batterie de côte.
Le canon de récup de 75mm Mle 1908 à Fort Robert.
Le canon de 65mm TR 1888-91 au ravin du Stiff.
Souvenir des gués.
L'histoire des repères de nivellement général.
Marie-Jo Guével maître-verrier.
Gérard Guéguéniat artiste peintre sculpteur...
Le bunker 636a pas si fréquent que cela...
Préparation de l'arrivée du canon de 32cm Mle 1870-84 à la Pointe des Espagnols.
Le bunker 668 version simplifiée présent en 3 exemplaires en Roscanvel.
L'effet du climat sur le sol.
L'abri wellblech Vf1b - tôle métro
Le bunker - tobrouk Vf25 est en presqu'île de Crozon !
Le souvenir du château-fort de Castel bihan Poulmic.
La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la fille.
Motte de Rozan - motte castrale féodale.
Un Pluvier doré juvénile en visite à la Palue.
11 novembre à Landévennec.
Ancienne batterie côtière de l'île de l'Aber.
Défense allemande de Telgruc-sur-Mer.
Des mouillages à cause d'Amélie !
Enfouissement des lignes électriques à cause des tempêtes.
Le débit de boissons du Fret.
Les indemnisations pour l'Erika un mauvais souvenir à Crozon.
La mairie de Roscanvel, l'ancienne école des filles.
Le temps des locations au Fret pour les pêcheurs de coquilles.
La tour pas si Intrépide que cela.
Yves Lagatu mitrailleur des F.A.F.L.
L'espar, le piquet balise dans la mer.
Le temps des grésillons...
Villas et maisons du Fret.
La Duchesse de Bretagne transite par le port du Fret avant de devenir reine.
Histoire de la liaison maritime Le Fret - Brest.
Batterie anti-aérienne de la presqu'île avant 1939.
L'historique des sémaphores du Cap de la Chèvre.
La flotte Tardieu offre son pin de l'Orégon à Rostellec.
La Pyrite, l'or des fous.
Pelouse aerohaline ou prairie du littoral.
L'histoire du boulet en presqu'île de Crozon.
Herbiers de zostères - prairie sous-marine.
L'érosion de la côte argileuse.
La crevette bouquet français.
Une nouvelle baleine morte au Kerloc'h.
Le sémaphore du Toulinguet c'est fini !
L'histoire du presbytère de Roscanvel.
Le street-art in Crozon !
La confiserie Landié sur les quais de Morgat, une institution.
Batteries côtières du 18ème siècle sur la côte Est de Roscanvel.
De la meurtrière au créneau de tir.
Quelle est l'origine du toponyme Rocher Lieval de Roscanvel ?
Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure.
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019