Manoir de Quélern du Baron Le Gentil

Manoir de Quélern

La végétation enveloppe le manoir.

Christophe-Paulin de la Poix Le Chevalier de Fréminville   écrivit : "Le manoir de Quélern, ou plutôt Kerlern (lieu des renards, parce qu'autrefois le canton fourmillait de ces animaux), est à peu de distance des lignes. C'est le berceau de l'ancienne et noble famille Le Gentil, dont l'origine remonte au milieu du treizième siècle. Toutefois le manoir actuel ne date que du dix-septième, et a été bâti sur les ruines de l'ancien. Lors de la bataille de Trez Rouz de Camaret par les Anglais, en 1694, le comte de Langeron, lieutenant-général sous les ordres de Vauban, y avait établi son quartier-général.
En 1481, Simon Le Gentil, archer en brigantine, comparaît à une montre de la noblesse de Cornouailles. Yvon Le Gentil Paraît à la même montre et en la même qualité.
Lors de la convocation des ban et arrière-ban de Cornouailles, en 1694, nous voyons un Le Gentil figurer comme cavalier dans la première compagnie que commandait le marquis de Nevet. Mr Le gentil de Quélern, colonel du génie, membre de l'institut d'Egypte, et directeur des fortifictions jusuq'en 1830, est le dernier descendant direct de cette famille."

Ce que ne précise pas Le Chevalier de Fréminville est que le dernier des Gentil participa à la campagne d'Egypte de Bonaparte de 1798 à 1801. Emmanuel-Jean l'Evangéliste Le Gentil est un intellectuel qui devient militaire par tradition familiale mais est avant tout passionné par l'art, le patrimoine. Il est reconnu comme expert sous le Directoire et c'est à ce titre qu'il embarque à Toulon pour Alexandrie. Il n'est pas le seul scientifique à embarquer. D'un côté, il y a la guerre avec les Anglais, mais il y a surtout l’opportunité de découvrir une civilisation.
De ce voyage entre guerre et travail d'historien, il en reste un ouvrage de dix neuf volumes textes et dessins dont le titre est "La description de l'Egypte" paru sur une période de 19 ans à partir de 1809 - un monument de culture conservé précieusement au Sénat.
L'officier a poursuivi sa carrière militaire jusqu'à la fin de l'Empereur.
Prouesse admirable, cet érudit et fait Baron selon le vœux du Roi Louis XVIII en remerciement des services rendus à la Nation. Avoir servi l'empire et être récompensé par la royauté est une preuve d'excellence pour un homme qui dirigea les fortifications de Quélern et de Camaret. Ce dernier connaissait parfaitement sa région, il fut une source précieuse pour le Chevalier de Fréminville, un archéologue de premier plan dans le Finistère.

Le château initial de Kélern appartenait à la famille Goulhezre et entra par le mariage dans la famille Le Gentil. Château féodal démoli, la reconstruction fut destiné à la plaisance. Le manoir avait pour vocation d'être le berceau de la famille Le Gentil.



Les ancres

Ardoisière

Corps de Garde de Roscanvel

Moulins à eau

Moulin à vent du Seigneur

Briqueterie de Lanvernazal

Briqueterie de Quélern

Cale de Quélern

Déblais et buses

Fontaines et lavoirs

Etang de Kervian

Etang de Pen ar Poul

Postermen - fours à chaux et briques + mine

Four à chaux de la Fraternité

Prisonniers Kabyles

Caserne Sourdis cale fontaine

Caserne Pont Scorff

Kerlaer le village des voleurs

L'heureux krach de 1929

La Pagode

Hôtel Bellevue

Hôtel restaurant Kreis ar mor

Lignes de Quélern

Manoir de Quélern

Manoirs ou maison manales

L'ancienne poste

Ecole Francis Mazé

Saint Pol Roux

Tregoudan

Trouée de Toul Brein

Eglise de Saint Eloi

Pardon St Eloi

Calvaires

Amoureux éternels ?

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Villa Trombetta

Maître des barques



A la une :

Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019