Bassin de décantation pour coquillages





Rostellec eut trois vies économiques, les carrières dès le 17ème siècle, la construction navale dès le 19ème siècle et enfin la pêche des coquillages par dragage ou par élevage au 20ème siècle. Dragage de la pétoncle dans la rade de Brest à partir de coquilliers (embarcations types pour la pêche aux coquillages). Elevage d'huîtres selon les règles de l'art de l'ostréiculture.

Les coquillages étaient regroupés dans des clayettes en bois spécifiques dans des bassins de décantation avant d'être définitivement sortis de l'eau et convoyés pour une vente vers Brest très souvent. Les vestiges d'un de ces bassins rudimentaires avec sas pour éviter la perte d'eau de mer subsiste à la cale de Rostellec. Ce bassin en béton armé de piètre qualité fut construit en 1960. Il servit au stockage des huîtres. Recouvert par la mer à marée haute, ce mouvement permettait le renouvellement de l'eau sans que les coquillages ne se dispersent tout en pouvant se nourrir en filtrant l'eau salée.

Rostellec

La cale

Le vivier Le Hégarat

Bassin de décantation des coquillages

Le cimetière de bateaux de Rostellec

Carrières de l'Ile Longue

Le lavoir de Collauber

Rostellec présentation







Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite