Les vents en Bretagne et les vents en langue bretonne

La vitesse du vent n'est pas homogène et ne se répartit pas de la même manière sur tout le territoire qu'il parcourt.

Records de vent en Bretagne :
16 octobre 1987 : Pointe du Raz 216 km/h (anémomètre bloqué à son maximum, la vitesse était nettement supérieure), 148km/h à la station de Guipavas, Pointe de Penmarc’h, 198 km/h, Quimper 187 km/h, Ile de Bréhat, 173 km/h. Tempête surnommée l'ouragan d'octobre 1987 se déplaçant à 110km/h un record pour la France.
6 mars 2017 : Camaret 193 km/h (tempête Zeus), Plougonvelin 165 km/h , Ouessant 149 km/h
2 janvier 1998 : Lorient-Lann Bihoué 191 km/h
1er octobre 2020 : Belle-Ile 186 km/h
4 janvier 1998 : île de Groix 180 km/h
10 février 1988 Ile de Batz 173 km/h

Des vitesses de vent en trompe l’œil : 10 juillet 1984 : observatoire du Pic du Midi 288 km/h à 2 880 mètres d’altitude. 6 septembre 2017 : Antilles françaises 360 km/h (ouragan Irma).

La Bretagne et la presqu'île de Crozon connaissent des vents forts mais en y regardant de plus près les risques d'ouragan type tropicaux sont inexistants sachant qu'il faut une mer de 25 à 27° sur une profondeur de 50 m pour s'y frotter. Par contre des ouragans en fin de vie, déclassés en tempêtes maritimes sont probables à plus grandes fréquences avec le réchauffement climatique.

Les stations de météorologie calculent le vent instantané sur un temps de trois secondes pour apprécier une rafale ou pointe de vent. Le vent moyen est calculé à 10 m de hauteur sur une période plus longue, environ 10 minutes.

Les vitesses des vents bretons moyens n'ont rien d'exceptionnelles par rapport aux moyennes françaises de la métropole. Par contre, les rafales de vent peuvent surprendre un promeneur au bord d'une falaise. Une gifle de vent que rien n'annonçait n'est pas rare y compris lors de journées calmes et ensoleillées. La soudaineté et l'éphémérité sont sans doute les plus identitaires de la Bretagne surtout sur les côtes et les caps exposés. Si vous êtes surpris sur un terrain accidenté par une rafale de 90km/h mieux vaut avoir le pied marin sur la terre ferme.

La direction du vent en Bretagne qui cause le plus d'inquiétude est celui de Noroît – Nord Ouest – des îles britanniques et ceci en hiver. Les vents de Suroît – Sud-Ouest – provenant du golfe de Gascogne et agissant aux intersaisons automne hiver et hiver printemps ont tendance à toucher la Loire-Atlantique, la Vendée... La presqu'île de Crozon se trouve à la marge avec des vents amoindris en général.

La nature du vent fit bien souvent le contenu des conversations des Bretons vivant en presqu'île de Crozon. Si aujourd'hui chacun parle de météo avec son voisin et qu'il accorde de l'importance à la venue de la pluie. Les pêcheurs d'antan privilégiaient la détermination de la direction du vent naviguant à voile durant des siècles. Partir à la pêche pour survivre c'était aussi risquer sa vie. Les "bulletins météo" locaux émanaient des concertations des anciens pêcheurs qui se réunissaient souvent la veille dans des endroits stratégiques telle que la pierre du conseil à Camaret-sur-mer. Leurs paroles faisaient foi.

La langue bretonne n'est pas homogène. Un Léonard du Finistère Nord ne parle le même breton que le Cornouaillais du Finistère Sud. La presqu'île de Crozon se trouvant à mi-chemin des deux influences, le breton pratiqué peut être un sujet de discussions sans fins. Pour compliquer davantage, la prononciation du breton ne se contente pas de lire les lettres écrites mais en supprime et en modifie allègrement les sons et ceci de façon variée selon où l'on habite. Enfin, la langue bretonne retranscrite dans les dictionnaires bretons actuels est souvent représentative du breton vannetais. Tout ceci explique les différences orthographiques ou variantes que l'on peut trouver pour un seul et même mot ou expression.

Les expressions en langue bretonne relatives au vent sont infinies et se décomposent en directions des vents (rose des vents – rod an avelioù), en origines climatiques, en impressions ressenties et en termes de navigation... Impossible de toutes les citer, en voici quelques exemples.
Vent : Avel / Avelioù en breton ancien : Auel
Vent dominant : Avel drec'h

Vent du Nord : Avel Norzh / Avel Nort / Avel sterenn
Vent du Sud : Avel Su
Vent d'Ouest : Avel Gornôg / Avel Kornog / Avel Kornaoueg / Auel Cornouec 14ème siècle / Avel Gornaucq 18ème siècle / Avel C'houranouog 19ème siècle...
Vent d'Est : Avel Reter
Vent du Nord-Ouest / Noroît : Avel walarn
Vent du Nord-Est / Bise : Avel biz / Avel viz
Vent du Sud-Est :  Avel c'hevred / Avel gevred
Vent du Sud-Ouest / Suroît : Avel vervent / Avel mervent / Avel sulvest

Vent du Sud Sud-Ouest : Avel draoña / Avel izel
Vent du Nord Nord-Est : Avel uhel
Vent d'Ouest Nord-Ouest : Avel walarn izel / Avel votant

Vent fort : Avel greñv / Avel reut
Grand vent : Avel vras
Cyclone : Avel-gelc'hwid / Avel gelc'houid
Tempête : Avel stourm
Coup de vent : Aveladenn
Temps venteux : Avelaj
Venteux : Avelek
Tourbillon : Avel-dro / Avel gorbell
Vent turbulent : Avel-durmud
Courant d'air : Avel-red
Vent faible : Avel skañv
Vent sec et vif : Avel skarin / Avel skain / Avel skagn
Bon vent : Avel vat
Vent favorable / Vent arrière : Avel a-du / Avel a-dreñv
Bonne brise : Avel a-riz
Vent de bouline : Avel voulin
Vent au près : Avel verr / Avel dost
Vent de travers : Avel a-dreuz
Vent debout : Avel a-benn
Vent coupant : Avel but
Vent de mer / marin : Avel vor
Vent du large : Avel vaez
Vent de terre : Avel diwar / Avel diwar an douaravel / Avel diamont
Vent brûlant : Avel suilh
Vent desséchant : Avel dreut
Vent pénétrant : Avel sil / Avel furch
Vent de pluie : Avel c'hlav
Contre-alizé : Avel-distro
Alizés : Avel genwerzh / Avel kenwerz
Vent coulis : Avel Laer /Avel sil / Avel silet / Avel zilet

Atmosphère bretonne

Coucher de soleil

Lever de soleil

Eclipse solaire

Les vents en records et en langue bretonne



A la une :

Un grand méthanier à membrane dans le vestibule du Goulet.
Les bouts des avions remorqueurs de cibles, une bonne affaire à l'époque.
Les essais de la frégate furtive Alsace.
L'histoire des ruines de Trévarguen en Roscanvel.
Les détails de la mission N°601 du bombardement du 3 septembre 1944 de la presqu'île de Crozon.
Les bombardements des 25/26 août 1944 à Roscanvel. Intervention de la 2TAF. Intervention de 3rd Bomb Division.
Les forces allemandes, les forces américaines, les Tasks Forces A et B de la libération de Brest et de Crozon.
Origine du nom de la rue de Peisey-Nancroix en Roscanvel.
Des records de vents bretons.
Les grands gravelots sont heureux du confiment des humains.
Vendeur colporteur de presse
La zone aérienne de la presqu'île : une réglementation spécifique.
Le répartiteur téléphonique militaire.
Le jonc piquant un bienfait pour la biodiversité.
Quand le frelon asiatique est-il dangereux ?
Les aménagements de la place de l'église de Morgat.
La démocratie participative, séquence souvenir !
La silhouette de l'aviso EV Jacoubet.
Des vedettes du Parc Naturel Marin d'Iroise PNMI.
Le rideau breton, une tradition presque perdue.
La voile ancienne pince de crabe... Une antiquité qui ressurgit.
Chantiers navals de Camaret.
La plage suspendue du Corréjou.
Embosser de la charcuterie et un bateau ce n'est pas la même chose.
Le sombre souvenir du Pluton.
Moteur CLM Peugeot Junkers.
Bientôt la fin de la frégate Primauguet.
L'indépendance de la Bretagne grâce à la 5e Panzerdivision allemande, les automistes bretons y ont cru !
16 canons de 47mm Mle 1885 en 4 batteries de côte.
Gardien de batterie de côte, un métier envié.
Nos cousines les Tipule.
La circulaire ministérielle du 31 juillet 1846 - Loi du 17 juillet 1874 - système Séré de Rivières - Loi de déclassement des corps de garde 1846.
Pour ou contre les poubelles de plage. L'avènement des bacs à marée.
Armoiries des communes de la presqu'île de Crozon.
Une ancienne faneuse.
Le Gendarme est l'ami du jardinier.
La Ligie océanique le Cloporte des mers.
Du livre terrier au cadastre napoléonien.
Un petit papillon : la Brocatelle d'or.
ANNONCE GRATUITE : Recherche pièce détachée hache-lande - broyeuse d'ajonc.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Un vélo Jacques Anquetil qui raconte sa marque et ses soirées poker.
Une grande vedette à Camaret-sur-Mer Gabrielle Colonna-Romano.
Les yeux du plasticien Pierre Chanteau.
Initiation artistique de Jean Moulin à Camaret-sur-Mer.
Kabelbrunnen - puits à câbles téléphoniques de la guerre 39-45.
Radars allemands, détecteurs acoustiques - Funkmeßgerät, Ringtrichter-Richtungshörer.
Des mines allemandes dans les champs.
Papillon pourpre : Pyrale pourprée - Pyrausta purpuralis
Les plantes du littotal du haut de plage.
Des plastiques du passé bien présents dans la nature.
Des grains sous les fougères : les sores.
Baies sauvages comestibles ou toxiques...
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit : 1ère nouvelle.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020