Une balade à Landaoudec entre menhirs, fort et bunkers

Le hameau de Landaoudec fut une ancienne seigneurie un temps tenue par la famille du Kerlenguy. Ce Seigneur de Landaoudec et de Poulpatré avait pour blason d'argent à l'aigle de sable. La république s'étant installée, les terres sont désormais attachées à la commune de Crozon. Mais avant, bien avant, Landaoudec fut un lieu de culte de l'âge de bronze dont les vestiges apparents sont les menhirs roses et blancs d'alignements mégalithiques bousculés par les «hommes modernes». Pour compliquer le tout et rendre les choses plus intéressantes, un fort inutile de l'armée française fut élevé à la fin du 19ème siècle. Ajoutez à cela une batterie divisionnaire de bunkers 669 de l'armée allemande de la seconde guerre mondiale et vous avez une promenade toute prête qui vous attend sur quelques hectares. Trois visages de l'humanité en trois périodes de notre histoire... Terrain plat, boueux à la saison des pluies. Si vous êtes un peu fouineur-se, vous y trouverez bien des détails encore oubliés dans les fourrés parfois. Sinon une approche familiale reste possible sur des chemins agréables... Les menhirs apprécient les visites hivernales quand la végétation est basse.

Coordonnées GPS du Fort et parking :
48° 16' 16.05" N
-04° 29' 06.36" W (O)

Vous avez des infos, des suggestions, des connaissances, à proposer au sujet de Landaoudec ? Le champ ci-dessous vous permet d'envoyer un message anonyme. Pour recevoir une réponse personnalisée une adresse e-mail est prévue en bas de page ! Point de timidité entre nous, osez !
Merci,
Artimon







Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Michèle Morgan, Jean Gabin à Telgruc-sur-Mer
La villa Sévellec.
Emmanuel Macron un mutin gourmand.
La Maison du marin de Morgat.
Les plissements et grottes roses de Keric Bihan en Argol.
Le chantier naval Belbeoch de Morgat.
Voltigeur Mudry Cap 10 des poussins de l'escadrille 50S.
Naufrage du Galant Passeur.
Maison du garde-barrière de Telgruc, le modèle typique des PN.
Le palmier de Chine signe extérieur de bon goût 1930.
Un peu de clarté sur les prénoms bretons...
La rue du Pâl dite Grand-rue...
La vedette Diane Rouxel volontaire de la BAN de Lanvéoc Poulmic.
Hôtel le Repos de la côte
La dernière vie de Simon.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite