La légende des Korrigans du Château de Dinan



Les Korrigans vivent après l'arche, dans le château de Dinan.



Les Korrigans sont des nains gentils ou malfaisants selon l'humeur de ceux-ci, selon que l'homme leur montre du respect ou se moque d'eux, de leur allure décharnées et de leurs grandes oreilles pointues.

D'apparence chétive, ils vivent en Bretagne exclusivement, comme ils sont présents à Kastell Dinn, le château de Dinan.

En Presqu'île de Crozon, ils sont très respectés par la population pour le courage et l'ingéniosité de chacun d'entre-eux. L'anéantissement des Géants naufrageurs est mémorable pour l'éternité.

Des Géants, d'une cruauté inouïe, habitaient sur les rochers de Dinn et faisaient des feux les soirs de brume ou de tempête sombre pour que les marins en perdition ramenassent leur embarcation à l'abri. Echoués, les bateaux étaient pillés et les marins dévorés. Un groupe de Korrigans fort habiles eut l'idée de déposer sur les feux trompeurs du goémon humide qui enfuma immédiatement l'îlot. Dans un état de panique surprenant pour des Géants puissants, ceux-ci cherchèrent refuge dans les grottes du château. Immédiatement, les Korrigans, du haut des falaises, roulèrent des rochers cent fois plus gros qu'eux pour obturer l'entrée des grottes en contre-bas. Les Géants prisonniers n'ont plus jamais menacé les pêcheurs ou les navigateurs.

Aujourd'hui, les Korrigans se montrent pour qui sait les voir... Une seule chose les insupporte que des impétueux les assimilent à des lutins. Les lutins farceurs habitent d'autres contrées et ne vivent pas au bout du Monde, c'est ainsi depuis la nuit des temps !

Vous vous demandez certainement comment approcher les Korrigans ? Il se dit qu'il faut savoir les faire rire pour les voir apparaître devant soi avec leurs petits yeux brillants les nuits de pleine lune. Attention, ils sont très susceptibles et fiers, choisissez plutôt de vous moquer de vous, ils adorent cela... Les Korrigans nous trouvent prétentieux et pas toujours fréquentables.

Les incrédules parlent des Korrigans comme d'une légende mais il se dit aussi que ces gens-là sont tout le temps tristes, ce qui expliquerait que les Korrigans ne veuillent pas les rencontrer.

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

La Libération de Crozon et de Camaret-sur-Mer
Les Crozonaspis, une vie locale d'antan.
La pegmatite, la grotte du Charivari, l'îlot de la Baleine, le schiste rouge du cap de la Chèvre.
Le drame du Golo II.
Croiseur Amiral Charner - Kapitänleutnant Otto Hersing un héros douteux !
La belle histoire du Bel Espoir !
Auguste Labouret maître-verrier breveté !
La Villa Bellevue Peugeot de Morgat.
Marins de Crozon sur le Croiseur Ernest Renan.
Une modiste s'installe à Telgruc-sur-Mer.
CES le collège Alain de Crozon, quelle histoire ?
La niche votive des maisons nobles.
Visite médicale de l'armée en plein air.
Les conserveries de Morgat dont l'usine Poriel du bas.
L'aviso Détroyat porte les cendres de Jean Gabin en mer d'Iroise.
Les salles de danse des années tellement folles et son jazz révolutionnaire.
Le fantôme de Landévennec s'appelait Armorique.
Souvenirs d'Henriette Antoinette Rideau du Sal et de son arrière petit fils Eugène-Hervé Vincent.
Le parcours de l'architecte Albert Cortellari et sa maison en Landévennec.
Hermann von Boetticher prisonnier Allemand 14-18 à l'Ile Longue passé en chambre à gaz en 39-45 en Allemagne.
Résistant : le comte Jean Brosset de la Chaux du réseau Vengeance.
Art moderne : sculpture L'Entrée dans le troisième millénaire de Pascal Uguen à Landévennec.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite



talmadeen