La Goélette à trois mâts Bel Espoir II



Le "Bel Espoir II" est un bateau de pêche construit au Danemark en 1944 destiné à des campagnes en mer Baltique et Terre Neuve (nom de baptême : Nette S). Dans les années 1950, il fait du cabotage, plus spécifiquement du transport de bétail entre Hambourg et Copenhague (rebaptisé : Peder Most). Navire de formation des jeunes (Publics-Schools) après 1955 sous pavillon anglais. Navire école en 1965, rebaptisé alors Prince-Louis II...

C'est en 1968 que le père Michel Jaouen de l'association des Amis de Jeudi Dimanche en devient le "Bel Espoir" d'une jeunesse embarquée en difficulté. Fin 2017, lors d'une visite d'entretien à sec, le navire bascule à cause d'une rafale de vent et se brise suffisamment pour que l'intention de réparation soit définitivement abandonnée sous sa forme originale. Le navire faisait souvent escale dans l'anse de Camaret lors des périodes estivales. En période hivernale, il sillonnait les Caraïbes.

Rebondissement en forme d'espoir, l'association décide de tenter une reconstruction. Une coque en acier plus facile à mener, moins coûteuse et dont l'entretien serait aussi moins onéreux. Pour le reste, tout de bois vêtu et de bois récupéré d'origine, devrait reprendre place comme si de rien était, la goélette à trois mâts retrouverait sa beauté d'antan. Une sorte de message que le Père Jaouen aurait aimé enseigner à ses jeunes écorchés vifs qu'il avait su remettre d’aplomb malgré les blessures de la vie.

-  +




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

La Libération de Crozon et de Camaret-sur-Mer
Les Crozonaspis, une vie locale d'antan.
La pegmatite, la grotte du Charivari, l'îlot de la Baleine, le schiste rouge du cap de la Chèvre.
Le drame du Golo II.
Croiseur Amiral Charner - Kapitänleutnant Otto Hersing un héros douteux !
La belle histoire du Bel Espoir !
Auguste Labouret maître-verrier breveté !
La Villa Bellevue Peugeot de Morgat.
Marins de Crozon sur le Croiseur Ernest Renan.
Une modiste s'installe à Telgruc-sur-Mer.
CES le collège Alain de Crozon, quelle histoire ?
La niche votive des maisons nobles.
Visite médicale de l'armée en plein air.
Les conserveries de Morgat dont l'usine Poriel du bas.
L'aviso Détroyat porte les cendres de Jean Gabin en mer d'Iroise.
Les salles de danse des années tellement folles et son jazz révolutionnaire.
Le fantôme de Landévennec s'appelait Armorique.
Souvenirs d'Henriette Antoinette Rideau du Sal et de son arrière petit fils Eugène-Hervé Vincent.
Le parcours de l'architecte Albert Cortellari et sa maison en Landévennec.
Hermann von Boetticher prisonnier Allemand 14-18 à l'Ile Longue passé en chambre à gaz en 39-45 en Allemagne.
Résistant : le comte Jean Brosset de la Chaux du réseau Vengeance.
Art moderne : sculpture L'Entrée dans le troisième millénaire de Pascal Uguen à Landévennec.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite



talmadeen