Navire école Charles Daniélou inauguré à Camaret-sur-Mer

La photo publiée dans la presse de l'époque est celle d'un photographe qui n'a laissé qu'une initiale : K. Selon les quotidiens d'alors, cette photo fut réalisée à Fécamp (port d'attache de la goélette Néréïde) ou à Camaret port de sa nouvelle destinée en tant que "Charles Daniélou".

Le trois mâts Richelieu explose dans le port de Baltimore aux Etats-Unis en 1927. Le navire école est perdu et se trouve remplacé par un autre trois mâts venu de Fécamp le "Charles Daniélou". Avant sa première traversée, le navire école des officiers de la marine marchande française est au mouillage à Camaret-sur-Mer en 1930. Il vient de changer de nom, de "Néréïde", il porte désormais le nom d'un homme politique, Charles Daniélou (1878-1953) qui va le rebaptiser lui-même.

Ministre de la marine marchande à plusieurs reprises (1926 puis 1930-1931), président de la gauche radicale, le célèbre politicien prometteur, Douarnenetiste, vient donc à Camaret inaugurer le trois mâts qui porte son nom avant la première croisière lointaine sous le commandement du capitaine de vaisseau Chopin. La goélette est durant cinq années un navire école de la marine marchande. L'inauguration s'est faite sous les regards de Jean Moulin sous-préfet de Châteaulin, du préfet, et du poète Saint Pol Roux et ceci entre discours et vers rédigés pour l'occasion ...

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

La villa Sévellec.
Emmanuel Macron un mutin gourmand.
La Maison du marin de Morgat.
Les plissements et grottes roses de Keric Bihan en Argol.
Le chantier naval Belbeoch de Morgat.
Voltigeur Mudry Cap 10 des poussins de l'escadrille 50S.
Naufrage du Galant Passeur.
Maison du garde-barrière de Telgruc, le modèle typique des PN.
Le palmier de Chine signe extérieur de bon goût 1930.
Un peu de clarté sur les prénoms bretons...
La rue du Pâl dite Grand-rue...
La vedette Diane Rouxel volontaire de la BAN de Lanvéoc Poulmic.
Hôtel le Repos de la côte
La dernière vie de Simon.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite