Comment meurent les oiseaux ?

L'oiseau semble "prisonnier" d'un câble de moyenne tension. Une mort accidentelle ?

La plus grande colonie française de Fous de Bassan est en Bretagne dans l’archipel des Sept-Îles. D'autres couples vivent sur des îlots hors présence humaine. Ce Fou de Bassan dont les causes de la mort ne sont pas évidentes, a dû flotter et se trouver emporté par les courants jusqu'à échouer dans le polder de l'Aber. Outre sa décrépitude, il a perdu ses jolies couleurs surtout au niveau du bec, de la tête et des yeux... A la prochaine marée, le corps sera déplacé, maltraité par les vagues, un peu plus disloqué...

Des ossements et des plumes. Peut-être le squelette d'une aile dont le rose des os serait une preuve de mort récente.

Les oiseaux meurent d'épuisement, de vieillesse, par accident, de maladie...
L'épuisement le plus fréquent en presqu'île de Crozon prend toute sa signification quand un oiseau est dans un coup de vent et qu'il ne parvient pas à rejoindre la côte pour se poser. Il arrive que de jeunes oiseaux marins ignorant le danger, pensant sans doute qu'une rafale de vent est un bon moyen pour accomplir le premier envol, se trouvent emportés, vite épuisés ils succombent.
La vieillesse, quoi de plus naturel en définitive. Chaque espèce a une longévité spécifique. Ne plus avoir la force de trouver de la nourriture qui est une activité de plusieurs heures par jour, annonce une issue fatale.
Comme peuvent l'être les accidents de la vie... Un goéland survole un plan d'eau. Il pêche. Il aperçoit une forme mouvante indistincte sous la surface de la mer. C'est un jeune cormoran qui poursuit un poisson. Trop tard, le coup de bec sur la tête est grave... Les accidents sont tellement variés. Se coincer une patte entre deux branches, pour se dégager, il faut s'amputer avec le bec. Un oiseau dont la quête de nourriture se fait à terre a beaucoup de mal à s'alimenter suffisamment en se déplaçant sur une patte, ceci sans évoquer la fatigue émanant de la souffrance... Une aile abimée et c'est l'immobilité... Un oiseau immobilisé au sol alors qu'il est pêcheur entraîne une mort probable. Etre la proie d'un rapace ou autres. Se blesser à cause d'une installation humaine, à cause d'un coup de fusil inapproprié, à cause du filet de pêche... Les maladies...

Des centaines d'oiseaux meurent sur le territoire de la presqu'île de Crozon comme partout ailleurs pourtant on voit rarement les cadavres alors de là à penser que les oiseaux se cachent pour mourir – Livre The Thorn Birds de Colleen McCullough – la conclusion est vite tirée. Dans la réalité les oiseaux meurent n'importe où, simplement s'ils sont blessés, certains individus tentent de se protéger dans un lieu de survie qui leur semble abrité afin d'éviter les prédateurs. Ils n'y vont pas pour mourir mais avec l'espoir de se refaire une santé même si au final ils s'y éteignent parfois. Le facteur essentiel de "l'invisibilité" des oiseaux morts est que ces derniers se décomposent très rapidement par les micro-organismes – champignons, insectes, finissent le travail des animaux charognards. Ces micro-organismes extrêmement actifs facilitent la décomposition chimique du cadavre et ceci quelle que soit la taille du volatile.




• Accenteur Mouchet

• Aigrette

• Alouette des champs

• Barge Rousse

• Bécasseau Sanderling

• Bécasseau Variable

• Bergeronnette Grise

• Bergeronnette des ruisseaux

• Bernache de Cravant

• Bouvreuil

• Bruant Jaune

• Busard des roseaux

• Busard St Martin

• Buse variable

• Canard col vert

• Canard siffleur

• Chardonneret

• Chevalier Aboyeur

• Chevalier Gambette

• Choucas

• Cormoran huppé

• Grand Cormoran

• Coucou

• Courlis Cendré

• Courlis Corlieu

• Crave à bec rouge

• Cygne Tuberculé

• Etourneau

• Faisan

• Faucon Crécerelle

• Faucon Pélerin

• Fauvette à tête noire

• Fauvette des jardins

• Fauvette Grisette

• Fou de Bassan

• Foulque

• Geai

• Goéland Argenté

• Goéland Brun

• Goéland Cendré

• Goéland Marin

• Grand Corbeau

• Grand Gravelot

• Petit Gravelot

• Grèbe à cou noir

• Grèbe castagneux

• Grèbe Huppé

•  Grive musicienne

• Grive mauvis

• Guillemot de Troïl

• Harle Huppé

• Héron Cendré

• Hirondelle

• Hirondelle de rivage

• Hirondelle Rustique ou de Cheminée

• Huîtrier Pie

• Linotte mélodieuse

• Martin-pêcheur

• Merle

• Mésange à longue queue

• Mésange Bleue

• Mésange Charbonnière

• Moineau domestique

•  Mouette rieuse

• Mouette Melanocephale

• Oie hybridation

• Perdrix rouge

• Pie

• Pic Epeichette

• Pic-Vert ou Pivert

• Pigeon Biset

• Pigeon ramier - Palombe

• Pingouin Torda ou Petit Pingouin

• Pinson des arbres

• Pipit Farlouse

• Pipit Maritime

• Plongeon arctique

• Pluvier doré

• Pouillot Véloce

• Roitelet triple bandeau

•  Rouge-gorge

• Sarcelle d'hiver

• Spatule Blanche

• Sterne Caugek

• Sterne Pierregarin

• Tadorne de Belon

• Tarier Pâtre

• Tarin des aulnes

• Tournepierre

• Tourterelle Turque

• Traquet Motteux

• Troglodyte mignon

• Verdier d'Europe

• Oiseaux de basse-cour

Les goélands ont faim

Comment meurent les oiseaux ?



A la une :

Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021