Photos de l'océan sous la tempête

L'océan sous la tempête. (1)

Par temps calme, les vagues se constituent proche du rivage. Quand la tempête se déchaîne ce sont tous les éléments qui semblent semer le chaos. Les vagues proviennent de l’horizon, elles ne sont pas forcément creuses mais assurément blanches d’écume… L’océan redeviendra paisible dans les heures à venir mais pour l’instant, il s’agite avec arrogance, son bleu devient profond et sombre comme une âme en peine.

Comme une charge de cavalerie,
dans un alignement menaçant,
l'océan déferle à lavitesse des chevaux au galop.

Les vagues sont moins compulsives
et semblent trainer jusqu'à l'épuisement.
L'océan revient à de meilleurs sentiments...

Il est 16 h, un mois de décembre sous un vent de 120 km/h. Le soleil est couleur mer pâle.

Quand vous pensez tempête en mer, vous pensez vagues gigantesques, déferlantes infernales... Ce n'est pas toujours le cas ! Une tempête peut revêtir un tout autre visage. Une mer moutonneuse ou neigeuse sans grandes vagues mais d'une blancheur inhabituelle. Le plus spectaculaire est la lumière étrange et blanchâtre comme celle d'une éclipse partielle. L'air est saturé de fines gouttes d'eau de mer. L'océan s'envole  ! Vous avez du mal à tenir debout... A l'instant de cette photo, non loin de là, un marin russe d'un cargo tombait à la mer...

Il est 16h30. Le vent s'intensifie, la cadence des rafales augmente. Une giffle toutes les 15 secondes environ.

Il est 17h la nuit tombe. Vent "permanent" à plus de 120 km/h. Une vague de 5 m arrive sur le rivage.

La nuit vient vite, l'atmosphère est d'un gris verdâtre de plus en plus sombre. Les promeneurs sont recouverts d'embruns qui détrempent les vêtements les plus imperméables. Impossible de se tenir debout, il faut marcher, propulsé par un vent dans le dos. N'espérez plus aller là où vous voulez aller, vous prenez la direction du vent. Vous profitez d'une seconde d’accalmie pour rectifier votre trajectoire.

Toutes les tempêtes ne se ressemblent pas, certaines paraissent anodines, elles n'en sont que plus dangereuses.

Cette vague gigantesque en arrière plan est accompagnée par un vent de 90 km/h. A cette vitesse, les bretons ne parlent pas de tempête mais de coup de vent.

Mer apparemment peu agitée, cette photo ne vous dit pas que le vent est à 130 km/h . Les embruns ressemblent à un brouillard. Postolonec, une plage pour amoureux des tempêtes. A l'instant de cette photo, à Camaret, Pointe de Toulinguet, à quelques km de là, une rafale de la tempête Ulla a été enregistrée à 159,3 km/h. Le vent vous coupe la respiration si votre visage est face à la mer. Le simple fait de rester debout est épuisant.

Cette vague anodine va se briser dans 15 secondes sur le rivage et donner la gerbe d'eau ci-dessous.

Les deux badauds sur la gauche de la photo vous donnent une idée de la hauteur de la vague. Celle-ci va retomber sur elle-même et repartir vers la mer en créant un resac qui va décupler la violence de la vague suivante.

Une vague deux fois plus haute que la précédente... La maison paraît bien petite derrière.

Marcher ou rouler sur de l'eau de mer en mouvement peut vous ramener à l'océan sans votre consentement, à vous de voir...

Les vagues bleues de la plage de la Palue.

Les vagues de la plage du Goulien.



• Les vagues noires

• La mer toute dorée

• La mer émeraude ou céladon

• Mer d'huile

• Océan sous la tempête



A la une :

La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Vedette de gendarmerie maritime P798.
Regelbau Flak 307 - Encuvement Fl307.
SeeTakt C 42 - Position Cr 42 d'un radar allemand en Roscanvel.
Les effets de la loi du milliard aux émigrés.
Risques d'inondations en presqu'île de Crozon : les zones basses de submersion marine.
Les terriers des dunes.
Les conséquences des carrières de sable de Kersiguenou.
Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?
Vestiges de portes belges ou porte Cointet sur les plages.
L'engraissement de l'anse de Dinan, du sable, rien que du sable...?
La surveillance des égouts une nécessité environnementale
La vie agitée des curés de la presqu'île de Crozon.
Le crash d'un Noratlas 2501 dans les Pyrénées, à bord un Camarétois.
Déploiement de la fibre optique en presqu'île de Crozon.
L'Otiorhynque : le malheur du jardinier.
La reine Margherita à Morgat, celle qui porte le nom de la fameuse pizza !
Les femmes et enfants réfugiés Républicains Espagnols à la caserne Sourdis. Une histoire d'humanité.
La fin des chasseurs de mines type tripartite CMT.
La difficile entente entre une antenne relais et son environnement.
Navire transporteur de structures offshores SEAJACKS SCYLLA.
L'essai du sous-marin Nautilus de Robert Fulton.
Des volets rouges, un tournage de film sur la montagne de Camaret...
Station radio allemande à Tal ar Groas Kervenguy.
Du temps où le Menez Gorre était un mont haut.
Station d'écoute aérienne de Messibioc en Lanvéoc.
Le temps est passé et pourtant, mourir en vacances. Fait divers tragique.
L'algue Laminaire transporteuse de galets.
Mourir de la guerre, après guerre : Gaston Beven Pilote Aviateur
Les ragondins sont-ils de Gauche.
Une ferme solaire en presqu'île de Crozon.
Rue : Georges Ancey, toute une époque révolue.
Comment se forme une flaque (dépression) d'eau de mer sur la plage ?
Brise-lames utilité et fonctionnement.
Resencement : ça baisse !!!
Une baisse de la population à cause du sable marin.
Comment meurent les oiseaux ?
Panneaux et affichages variés des polluants pour défendre l'environnement.
Le vol d'une légende : une Alouette dans le ciel de la presqu'île de Crozon.
Marcel Clédic, le dernier résistant Finistérien ayant participé à la libération de la presqu'île de Crozon s'est éteint.
L'almanach : le big data d'antan.
Jim E Sévellec peintre céramiste.
Evolution de l'urbanisme en Crozon : de la conserverie Péron à l'habitat social.
Les légions étrangères allemandes en Crozon
La tempête Bella provoque une tempête d'écume de mer.
Monique Keraudren & Gérard Aymonin botanistes.
La batterie de DCA française de Kerguiridic.
Planches de bois découvrantes à la plage de l'Aber Est.
Pen ar Vir en Lanvéoc une position de d'écoute et de projecteur de la DCA française avant 1940.
Référendum d'initiative partagée court-circuité !
Le manoir disparu de Keroumen.
Batterie antiaérienne de Trébéron Cr354.
Différence entre éboulement et écroulement.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020