Le poulier du Loc'h en Argol et Landévennec

Le poulier avance dans la zone humide. A mi hauteur du poulier, la marque de la hauteur de la dernière marée haute qui a pénétré partiellement la zone marécageuse.

Le sommet du poulier et son avancée.

Le ruisseau profite de la marée basse pour s'écouler de la zone humide en opérant une chicane et rejoindre la mer. La marée haute entrera par ce passage durant quelques heures. Cette brêche du cordon s'est ouverte naturellement en 2003. Auparavant, le ruisseau devait contourner le cordon pour s'échapper dans la mer.

A marée montante, la mer envahit la zone humide considérée comme un étang selon certaines publications, en remontant le ruisseau.

Une digue naturelle en construction. La mer en fond. L'eau douce en premier plan dans une vasière herbeuse. Un lieu de vie privilégié.

Le cordon extérieur va être submergé par une marée à fort coefficient. A guche la mer, à droite la zone humide / étang.

Intrusion maritime dans les terres.

Submersion totale.

Dans l'étang, des bouillonnements multiples. Les gaz de décomposition des sous-sol de l'étang vaseux, remontent à la surface de la mer envahissante. A marée basse, quand l'étang se sera vidé, les rejets gazeux seront indétectables à l'œil nu.

La mer remonte le cours du ruisseau du Loc'h et génère une inondation sommaire.

Un poulier ? Dans le cas du Loc'h, une "digue" naturelle constituée de cailloux déplacés par les courants marins qui poussent les pierres du fond de la mer sur la berge. Progressivement ce dépôt de matériaux s'élève et s'étire. Ce "talus" grandit tout doucement et constitue un barrage envers la zone humide en retrait. Les ruisseaux d'eau douce qui alimentent la zone humide, peinent à rejoindre la mer et doivent franchir cette élévation avec conviction.

Par grande marée, la mer enjambe le cordon et submerge la zone humide. Cette phase extrême prélève plus de graviers qu'elle n'en dépose ceci depuis les années 1960.

Il semblerait qu'un premier cordon naturel de galets fut en développement jusqu'au moyen-âge. Suite à des tempêtes, celui-ci fut disloqué. Un second cordon reprit l'œuvre de la nature en remontant des matériaux tombés des falaises plus à l'Ouest que la mer remonta lentement à contre courant des eaux de la rivière Aulne.

Le destin du cordon littoral est incertain, la mer pourrait démanteler cette construction et pénétrer les terres à chaque marée.

Le poulier du Loc'h est un site classé ERB - Espace remarquable de Bretagne.



La géologie de la Presqu'île de Crozon

Les sites classés ERB

1-Sillon du Pal - Landévennec  -  2-Sillon des Anglais - Landévennec  -  3-Le Loch - Landévennec/Argol  -  4-Quillien - Argol  -  5-Fort de Lanvéoc  -  6-Run ar C'hrank - Lanvéoc  -  7-Zorn - Crozon  - 8-Saint Fiacre - Crozon - 9-Enez Louarn/Ile du Renard - Crozon - 10-Pointe du Drézec - Roscanvel - 11-La Fraternité - Roscanvel  - 12-Trez Rouz - Crozon  - 13-Pointe Sainte Barbe - Camaret-sur-Mer  - 14-Pointe du Gouin Correjou - Camaret-sur-Mer  - 15-Porz Naye/Porz Korven - Camaret-sur-Mer  - 16-Pen Hat - Camaret-sur-Mer  - 17-Veryac'h - Camaret-sur-Mer  -  18-Porz Koubou - Crozon  - 19-Lostmarc'h - Crozon  - 20-Porz Kregwenn - Crozon  - 21-Postolonnec - Crozon  - 22-Rozan - Crozon  - 23-Pointe de Raguenez - Crozon  - 24-Plage de la Source - Crozon  - 25-Beg ar Gwinn - Telgruc-sur-Mer  - 26-Trez Bihan - Telgruc-sur-Mer  - 27-Keric Bihan - Argol

Les petites curiosités géologiques à découvrir en randonnée pédestre



A la une :

La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Les manœuvres militaires de Telgruc.
Les fontaines lavoirs de Telgruc-sur-Mer.
La décharge de Kerlaër refait parler d'elle.
La digue de Telgruc-sur-Mer cache des histoires.
La ganivelle travaille à la survie des dunes.
La fausse méduse inoffensive : la jolie Vélelle.
Pêche du bord à vos risques et périls.
La vague artistique de Camaret au 19ème et début du 20ème. Des grands noms de la culture.
Pluie de météorites sur Crozon Lostmarc'h, pas de victimes en dehors d'une certitude !
Le pirate Portzmoguer honoré à Morgat par une rue.
Tregoudan se sépare de Crozon, une affaire d'état !
Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021