Le Sillon des Anglais à l'Ouest de Landévennec

La mer de la Rade de Brest remonte le courant de l'Aulne sur la gauche. A droite, le bras d'eau de l'Aulne est aléatoire en fonction du coefficient des marées et couvre une vasière. Landévennec est derrière la pointe forestière à droite. Les points blancs du rivage sont des coquilles vides d'huîtres sauvages.

La pointe de la flèche en pleine croissance.

Le départ du Sillon attaché à la côte et au GR34. La partie ancienne du sillon datant d'environ 10 000 ans.

Le Sillon des Anglais à l'Ouest de Landévennec, sur la rive de l'Aulne est une flèche géologique ! Après une période glaciaire, c'est le dégel radical de cette zone périglaciaire (terre gelée en profondeur). La terre se transforme en boue, se déverse sur la moindre pente et stoppe dès qu'elle trouve une surface plane. C'est ce qui s'est passé au Sillon des Anglais. De l'argile, des graviers, des matériaux issus de l'ère Quaternaire ont "déboulé" et se sont retrouvés sur la rive de l'Aulne. Le niveau de la mer est remonté. Les marées ont charrié les matériaux en emportant les particules fines dans le courant laissant sur place les galets.

Les galets d'aujourd'hui subissent une remontée de courant. L'Aulne a bien moins de force que la mer de sorte que les galets du sillon longent le flanc Nord du sillon et finissent par se déposer à l'extrémité de la flèche qui grossit petit à petit. Ainsi depuis sa création, il y a environ 10 000 ans, le sillon poursuit son allongement. Il est le seul site naturel de la sorte à poursuivre sa construction en Rade de Brest. Certaines estimations prétendent qu'un galet qui serait déposé par la mer au départ du sillon mettrait 250 ans pour parvenir à la pointe finale. Ainsi, la patience est récompensée mais au prix d'une grande usure de ses angles vifs. Les autres flèches, cordons ou tombolos de la région stagnent ou déclinent. Les parties herbeuses ne reçoivent jamais l'eau de mer, ni celle de l'Aulne. La faune et la flore s'y installent paisiblement. Milieu naturel sensible !

Le nom du Sillon des Anglais rappelle une tentative de débarquement de la marine anglaise, du temps où les rois étaient passionnés par la guerre.



La géologie de la Presqu'île de Crozon

Les sites classés ERB

1-Sillon du Pal - Landévennec  -  2-Sillon des Anglais - Landévennec  -  3-Le Loch - Landévennec/Argol  -  4-Quillien - Argol  -  5-Fort de Lanvéoc  -  6-Run ar C'hrank - Lanvéoc  -  7-Zorn - Crozon  - 8-Saint Fiacre - Crozon - 9-Enez Louarn/Ile du Renard - Crozon - 10-Pointe du Drézec - Roscanvel - 11-La Fraternité - Roscanvel  - 12-Trez Rouz - Crozon  - 13-Pointe Sainte Barbe - Camaret-sur-Mer  - 14-Pointe du Gouin Correjou - Camaret-sur-Mer  - 15-Porz Naye/Porz Korven - Camaret-sur-Mer  - 16-Pen Hat - Camaret-sur-Mer  - 17-Veryac'h - Camaret-sur-Mer  -  18-Porz Koubou - Crozon  - 19-Lostmarc'h - Crozon  - 20-Porz Kregwenn - Crozon  - 21-Postolonnec - Crozon  - 22-Rozan - Crozon  - 23-Pointe de Raguenez - Crozon  - 24-Plage de la Source - Crozon  - 25-Beg ar Gwinn - Telgruc-sur-Mer  - 26-Trez Bihan - Telgruc-sur-Mer  - 27-Keric Bihan - Argol

Les petites curiosités géologiques à découvrir en randonnée pédestre



A la une :

Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Le mauvais souvenir des marées noires en presqu'île.
Voie verte en cours de développement.
Le kiosque flottant avec sa baignoire !
La batterie de Beaufort, l'avant période Vaubanienne.
Le ruisseau de l'Aber et ses moulins à eau.
Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre.
La Martre des pins, ex-nuisible, peine à traverser les routes.
Etape du Tour de France en presqu'île de Crozon. Les photos de la caravane publicitaire.
Pétroliers en rade Brest : les livreurs de votre carburant.
L'Oursin cœur ou Souris des mers.
Une borne à incendie, rien que des normes !
Un orchestre de la seconde guerre mondiale.
Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Pêche.
Le port du Fret.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021