Rideau breton au crochet

Le rideau à fils tendus.

Le brise-bise.

Parfois appelé rideau celte, rideau irlandais, le rideau breton provient sans-doute d'un savoir-faire ancien des îles britanniques. Cependant, les maisons bretonnes des pêcheurs ne disposent pas de rideaux jusqu'au début du 20ème siècle parce que cela coûte. La plupart des familles, et tout particulièrement les femmes, connaissent la broderie au crochet pour la confection des coiffes de cérémonie – mariage – communion, afin de marquer son rang social. Cependant, garnir ses minuscules fenêtres de rideaux est jugé superfétatoire et semble obscurcir davantage une pièce de vie unique déjà sombre.

Il faudra que la crise sardinière mette à mal les foyers et ceci jusqu'à la famine pour que les femmes cherchent à diversifier les revenus du couple afin de subvenir à leurs besoins vitaux. Le métier de dentellière est un métier qui représente un espoir et qui correspond à l'essor du tourisme nouveau et de la construction des villas de villégiature qui accueillent des familles aisées qui recherchent des décorations typiques à leurs demeures luxueuses. Ainsi, de fil en aiguille, la broderie décorative devient une ressource pour les Crozonnaises comme dans bien des villages bretons. Chaque village, chaque île bretonne, développe un style de broderie d'art de sorte que les techniques, les points au crochet, créent une identité propre... Un style à Ouessant, à Belle-île, à Groix... et Crozon qui fabriquait ses premiers rideaux brise-bises avec des nœuds façon filet de pêche. Puis la créativité aidant, les motifs devinrent plus variés jusqu'à ce que le rideau en macramé, entre autres, soit une production mécanique industrielle. Dès lors, progressivement, les mères ne jugèrent pas utile d'enseigner à leurs filles l'art de la broderie. L'exode rural aidant, l'attrait des villes était incompatible avec le travail du coton, du lin... Le métier de dentellière disparut presque intégralement. La broderie de loisir maintient quelques enseignements.

Le travail de la laine est par contre un ouvrage de survie pour la confection de vêtements chauds, chaussettes et bas de laine indispensables. Chaque famille à ses tricoteuses, voire ses fileuses grâce à l'élevage de moutons dans les landes.

Maison bretonne

Penty à vendre

Maison sur dépendance

Maison traditionnelle bretonne

Rideau breton

Volets portes clôtures bleus



A la une :

Un grand méthanier à membrane dans le vestibule du Goulet.
Les bouts des avions remorqueurs de cibles, une bonne affaire à l'époque.
Les essais de la frégate furtive Alsace.
L'histoire des ruines de Trévarguen en Roscanvel.
Les détails de la mission N°601 du bombardement du 3 septembre 1944 de la presqu'île de Crozon.
Les bombardements des 25/26 août 1944 à Roscanvel. Intervention de la 2TAF. Intervention de 3rd Bomb Division.
Les forces allemandes, les forces américaines, les Tasks Forces A et B de la libération de Brest et de Crozon.
Origine du nom de la rue de Peisey-Nancroix en Roscanvel.
Des records de vents bretons.
Les grands gravelots sont heureux du confiment des humains.
Vendeur colporteur de presse
La zone aérienne de la presqu'île : une réglementation spécifique.
Le répartiteur téléphonique militaire.
Le jonc piquant un bienfait pour la biodiversité.
Quand le frelon asiatique est-il dangereux ?
Les aménagements de la place de l'église de Morgat.
La démocratie participative, séquence souvenir !
La silhouette de l'aviso EV Jacoubet.
Des vedettes du Parc Naturel Marin d'Iroise PNMI.
Le rideau breton, une tradition presque perdue.
La voile ancienne pince de crabe... Une antiquité qui ressurgit.
Chantiers navals de Camaret.
La plage suspendue du Corréjou.
Embosser de la charcuterie et un bateau ce n'est pas la même chose.
Le sombre souvenir du Pluton.
Moteur CLM Peugeot Junkers.
Bientôt la fin de la frégate Primauguet.
L'indépendance de la Bretagne grâce à la 5e Panzerdivision allemande, les automistes bretons y ont cru !
16 canons de 47mm Mle 1885 en 4 batteries de côte.
Gardien de batterie de côte, un métier envié.
Nos cousines les Tipule.
La circulaire ministérielle du 31 juillet 1846 - Loi du 17 juillet 1874 - système Séré de Rivières - Loi de déclassement des corps de garde 1846.
Pour ou contre les poubelles de plage. L'avènement des bacs à marée.
Armoiries des communes de la presqu'île de Crozon.
Une ancienne faneuse.
Le Gendarme est l'ami du jardinier.
La Ligie océanique le Cloporte des mers.
Du livre terrier au cadastre napoléonien.
Un petit papillon : la Brocatelle d'or.
ANNONCE GRATUITE : Recherche pièce détachée hache-lande - broyeuse d'ajonc.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Un vélo Jacques Anquetil qui raconte sa marque et ses soirées poker.
Une grande vedette à Camaret-sur-Mer Gabrielle Colonna-Romano.
Les yeux du plasticien Pierre Chanteau.
Initiation artistique de Jean Moulin à Camaret-sur-Mer.
Kabelbrunnen - puits à câbles téléphoniques de la guerre 39-45.
Radars allemands, détecteurs acoustiques - Funkmeßgerät, Ringtrichter-Richtungshörer.
Des mines allemandes dans les champs.
Papillon pourpre : Pyrale pourprée - Pyrausta purpuralis
Les plantes du littotal du haut de plage.
Des plastiques du passé bien présents dans la nature.
Des grains sous les fougères : les sores.
Baies sauvages comestibles ou toxiques...
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit : 1ère nouvelle.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020