L'église de Notre Dame de Landévennec

F. Bertrand peintre verrier des artisans du sanctuaire, Paris 53.

Avant que le mur du cimetière ne soit construit, les tombes en bordure de mer ont été emportées par grande marée. Quelques pierres tombales restent encore aujourd'hui sur la grève. De nos jours, la mer s'infiltre sous le cimetière et noie les caveaux et les sépultures régulièrement.

L'église de Notre Dame de Landévennec est une église datant du 17ème siècle (certaines sources citent le 16ème siècle voire le 15ème). Elle fut maintes et maintes fois rénovée, modifiée remise au goût du jour et agrandie. Elle porte plusieurs dates sur des pierres scellées qui marquent ces différents réaménagements. L'église paroissiale porte deux armoiries, celles de la famille de l'Abbé Jean Briant (écartelé d'azur au pigeon d'argent portant dans son bec un rameau de sinople - Côté Aulne) et celles de la famille de l'Abbé Pierre Tanguy (d'azur à l'aigle éployé d'or accompagné de trois étoiles de même - Côté rue).

Le recteur de Crozon et abbé de Landévennec, Jean Briant avait prit à cœur de redonner vie à l'abbaye de Landévennec. Il invita des congrégations à s'y réinstaller mais sans apporter de solution de subsistance et ceci jusqu'en 1630. Les moines n'y restèrent pas. Il permit la construction de l'église de Crozon.

Son successeur, aux mêmes fonctions, l'Abbé Pierre Tanguy qui fut aussi l’aumônier de la Reine Anne d'Autriche eut plus de réussite dans la valorisation de Landévennec sans pouvoir pour autant sauver l'abbaye. Il fut l'instigateur essentiel des aménagements du 17ème siècle de l'église paroissiale Notre Dame de Landévennec. Son œuvre fut poursuivie par son neveu Jacques Tanguy à partir de 1665. L'abbé Tanguy se nommait seigneur justicier de Landévennec, Telgruc et Argol et s'octroyait un droit de pêche le long des terres de l'abbaye.

Les rénovations suivantes seront effectuées au 19ème siècle puis en 1969.

A l'intérieur de cette église quelques tableaux religieux dont la Cène sur 6m de long. Cette immense représentation du 17ème siècle provient du réfectoire de l'abbaye. Ces tableaux seraient des "rescapés" de la Révolution française.

Autre souvenir de l'abbaye, la petite cloche de 1513. Par contre la grande cloche " Marie-Anne" date de 1703 et semble faire partie d'une rénovation. L'église fut élevée au bord de l'Aulne puis sous les effets de l'érosion de la berge, un clos fut érigé de toute part avec un arc triomphal. L'église est un monument historique depuis 1932.

Le cimetière de marins à l'origine oriente les sépultures vers l'Aulne Maritime.

48° 17' 37.31" N
4° 16' 3.57" O

Abbaye St Guénolé

Abbaye nouvelle

Eglise ND de Landévennec

Chapelle ND du Folgoat

Fontaine du Folgoat

Calvaires

Albert Cortellari

Aménagement du jardin

Cale et passage de Penforn

Cimetière de bateaux

Docteur Bavay

Flèche sillon du Pâl

Henriette Antoinette Rideau Vincent

Hôtel Beauséjour

Magasins - anciens petits commerces

La maison Reine Meunier

Maison Abbatiale

Moulin à marée

Port Maria

Repos de la Côte

Rue Crève-Coeur

Rue du Pâl

Sculpture bronze moderne

Villa Crouan Farge

Yann Landevenneg

Les écoles mixtes

Menhirs dolmens

Salle polyvalente

Forêt domaniale de Landévennec

Inscriptions latines sur la pierre tombale du recteur



A la une :

Un grand méthanier à membrane dans le vestibule du Goulet.
Les bouts des avions remorqueurs de cibles, une bonne affaire à l'époque.
Les essais de la frégate furtive Alsace.
L'histoire des ruines de Trévarguen en Roscanvel.
Les détails de la mission N°601 du bombardement du 3 septembre 1944 de la presqu'île de Crozon.
Les bombardements des 25/26 août 1944 à Roscanvel. Intervention de la 2TAF. Intervention de 3rd Bomb Division.
Les forces allemandes, les forces américaines, les Tasks Forces A et B de la libération de Brest et de Crozon.
Origine du nom de la rue de Peisey-Nancroix en Roscanvel.
Des records de vents bretons.
Les grands gravelots sont heureux du confiment des humains.
Vendeur colporteur de presse
La zone aérienne de la presqu'île : une réglementation spécifique.
Le répartiteur téléphonique militaire.
Le jonc piquant un bienfait pour la biodiversité.
Quand le frelon asiatique est-il dangereux ?
Les aménagements de la place de l'église de Morgat.
La démocratie participative, séquence souvenir !
La silhouette de l'aviso EV Jacoubet.
Des vedettes du Parc Naturel Marin d'Iroise PNMI.
Le rideau breton, une tradition presque perdue.
La voile ancienne pince de crabe... Une antiquité qui ressurgit.
Chantiers navals de Camaret.
La plage suspendue du Corréjou.
Embosser de la charcuterie et un bateau ce n'est pas la même chose.
Le sombre souvenir du Pluton.
Moteur CLM Peugeot Junkers.
Bientôt la fin de la frégate Primauguet.
L'indépendance de la Bretagne grâce à la 5e Panzerdivision allemande, les automistes bretons y ont cru !
16 canons de 47mm Mle 1885 en 4 batteries de côte.
Gardien de batterie de côte, un métier envié.
Nos cousines les Tipule.
La circulaire ministérielle du 31 juillet 1846 - Loi du 17 juillet 1874 - système Séré de Rivières - Loi de déclassement des corps de garde 1846.
Pour ou contre les poubelles de plage. L'avènement des bacs à marée.
Armoiries des communes de la presqu'île de Crozon.
Une ancienne faneuse.
Le Gendarme est l'ami du jardinier.
La Ligie océanique le Cloporte des mers.
Du livre terrier au cadastre napoléonien.
Un petit papillon : la Brocatelle d'or.
ANNONCE GRATUITE : Recherche pièce détachée hache-lande - broyeuse d'ajonc.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Un vélo Jacques Anquetil qui raconte sa marque et ses soirées poker.
Une grande vedette à Camaret-sur-Mer Gabrielle Colonna-Romano.
Les yeux du plasticien Pierre Chanteau.
Initiation artistique de Jean Moulin à Camaret-sur-Mer.
Kabelbrunnen - puits à câbles téléphoniques de la guerre 39-45.
Radars allemands, détecteurs acoustiques - Funkmeßgerät, Ringtrichter-Richtungshörer.
Des mines allemandes dans les champs.
Papillon pourpre : Pyrale pourprée - Pyrausta purpuralis
Les plantes du littotal du haut de plage.
Des plastiques du passé bien présents dans la nature.
Des grains sous les fougères : les sores.
Baies sauvages comestibles ou toxiques...
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit : 1ère nouvelle.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020