L'église de Notre Dame de Landévennec

Avant que le mur du cimetière ne soit construit, les tombes en bordure de mer ont été emportées par grande marée. Quelques pierres tombales restent encore aujourd'hui sur la grève. De nos jours, la mer s'infiltre sous le cimetière et noie les caveaux et les sépultures régulièrement.

L'église de Notre Dame de Landévennec est une église datant du 17ème siècle (certaines sources citent le 16ème siècle voire le 15ème). Elle fut maintes et maintes fois rénovée, modifiée remise au goût du jour et agrandie. Elle porte plusieurs dates sur des pierres scellées qui marquent ces différents réaménagements. L'église paroissiale porte deux armoiries, celles de la famille de l'Abbé Jean Briant (écartelé d'azur au pigeon d'argent portant dans son bec un rameau de sinople - Côté Aulne) et celles de la famille de l'Abbé Pierre Tanguy (d'azur à l'aigle éployé d'or accompagné de trois étoiles de même - Côté rue).

Le recteur de Crozon et abbé de Landévennec, Jean Briant avait prit à cœur de redonner vie à l'abbaye de Landévennec. Il invita des congrégations à s'y réinstaller mais sans apporter de solution de subsistance et ceci jusqu'en 1630. Les moines n'y restèrent pas. Il permit la construction de l'église de Crozon.

Son successeur, aux mêmes fonctions, l'Abbé Pierre Tanguy qui fut aussi l’aumônier de la Reine Anne d'Autriche eut plus de réussite dans la valorisation de Landévennec sans pouvoir pour autant sauver l'abbaye. Il fut l'instigateur essentiel des aménagements du 17ème siècle de l'église paroissiale Notre Dame de Landévennec. Son œuvre fut poursuivie par son neveu Jacques Tanguy à partir de 1665. L'abbé Tanguy se nommait seigneur justicier de Landévennec, Telgruc et Argol et s'octroyait un droit de pêche le long des terres de l'abbaye.

Les rénovations suivantes seront effectuées au 19ème siècle puis en 1969.

A l'intérieur de cette église quelques tableaux religieux dont la Cène sur 6m de long. Cette immense représentation du 17ème siècle provient du réfectoire de l'abbaye. Ces tableaux seraient des "rescapés" de la Révolution française.

Autre souvenir de l'abbaye, la petite cloche de 1513. Par contre la grande cloche " Marie-Anne" date de 1703 et semble faire partie d'une rénovation. L'église fut élevée au bord de l'Aulne puis sous les effets de l'érosion de la berge, un clos fut érigé de toute part avec un arc triomphal. L'église est un monument historique depuis 1932.

Le cimetière de marins à l'origine oriente les sépultures vers l'Aulne Maritime.

48° 17' 37.31" N
4° 16' 3.57" O

Abbaye St Guénolé

Abbaye nouvelle

Eglise ND de Landévennec

Chapelle ND du Folgoat

Fontaine du Folgoat

Calvaires

Albert Cortellari

Aménagement du jardin

Cale et passage de Penforn

Cimetière de bateaux

Docteur Bavay

Flèche sillon du Pâl

Henriette Antoinette Rideau Vincent

Hôtel Beauséjour

Magasins - anciens petits commerces

Maison Abbatiale

Moulin à marée

Port Maria

Repos de la Côte

Rue Crève-Coeur

Rue du Pâl

Sculpture bronze moderne

Villa Crouan Farge

Yann Landevenneg

Les écoles mixtes

Menhirs dolmens




Une information, une demande :

© 2019