La grève et la cale de Port Maria en Landévennec











Port Maria permettait l'échouage des barques des passeurs par bac dont la concession était acquise pour une durée limitée à l'abbaye de Landévennec. La liberté des passeurs s'est progressivement restreinte d'autant que les cales sont construites pour améliorer les déchargements mais aussi pour permettre la perception de taxes dès le 19ème siècle. La cale (1867) fut rallongée à plusieurs reprises (1874)... En fonction du niveau des marées les passagers et les marchandises de la ligne vapeur Port Launay – Brest étaient transportés par canots au final.

Sillon et vasière du Pâl

Le moulin à marée du Folgoat

Le cimetière de bateaux

L'escadre de réserve

Le passage de Penforn

La petite cale de Penforn

Port Maria

L'ancienne abbaye Saint Guénolé

La maison abbatiale

La nouvelle abbaye de Landévennec

Légende bretonne du moine pétrifié

L'Hôtel Beauséjour

Hôtel La Station

Restaurant Plaisance

L'île d'Arun

L'illustre Pasteur au mouillage

Ecole de Landévennec

Aménagement des jardins

Landéflore marché aux fleurs




Rencontre : vie privée des goélands




Si vous avez une information, une question :

© 2017 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite


En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez les cookies