Moulin à marée du Folgoat Landévennec

Le moulin à marée du Folgoat appartenait à l'abbaye de Landévennec. La population des deux rives de l'Aulne venait en barque porter les sacs de grain jusqu'à la cale du moulin. Le moulin datait du début du 16ème siècle et était loué par les moines à un meunier.

Le principe du moulin à marée est de remplir une réserve à eau (un plan d'eau derrière le moulin) grâce à la marée montante. Une fois les écluses fermées, à marée descendante, c'est la force de l'eau de la réserve se vidant dans la mer par le biais d'une voûte rétrécissante à la base du moulin qui permet le fonctionnement du moulin. Le débit d'eau est puissant et entraîne une roue dont la rotation est transmise aux meules.

Cette méthode naturelle a été abandonnée à l'apparition des chaudières à charbon pour entretenir une meilleure motricité, puis ensuite avec l'utilisation de l'électricité (1948).

En 1791, le moulin à marée est vendu comme bien national à un exploitant privé.
En 1934, la famille Le Doaré achète le moulin qui est détruit par un incendie en 1956.

L'un des propriétaires, Charles Gustave Estrade, fait construire une maison au bord de la réserve à eau servant de logement pour les ouvriers en 1883.

A cette époque les farines sont transportées pour l'essentiel par voie maritime. En 1885, il est estimé par le service des Eaux et forêts un millier de sacs à grains (100kg chacun) dont la très grande majorité transite sur l'Aulne à partir de la cale du Moulin à marée.

Il ne reste que quelques vestiges du moulin à marée qui est du domaine privé mais le cadre boisé et fluvial est chaleureux et représente parfaitement l'univers de l'Aulne Maritime. Le moulin du Folgoat est au bord du GR34 à proximité de la chapelle du Folgoat.

48° 17' 15.24" N
4° 16' 10.29" O

L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.

Abbaye St Guénolé

Abbaye nouvelle

Eglise ND de Landévennec

Chapelle ND du Folgoat

Fontaine du Folgoat

Calvaires

Albert Cortellari

Aménagement du jardin

Cale et passage de Penforn

Cimetière de bateaux

Docteur Bavay

Flèche sillon du Pâl

Henriette Antoinette Rideau Vincent

Hôtel Beauséjour

Magasins - anciens petits commerces

La maison Reine Meunier

Maison Abbatiale

Moulin à marée

Port Maria

Repos de la Côte

Rue Crève-Coeur

Rue du Pâl

Sculpture bronze moderne

Villa Crouan Farge

Yann Landevenneg

Les écoles mixtes

Menhirs dolmens

Salle polyvalente

Forêt domaniale de Landévennec

Inscriptions latines sur la pierre tombale du recteur



A la une :

Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021