Magasins rue Saint Guénolé

L'épicerie communale ouvre pour les produits de première nécessité dans une commune sans commerce désormais.

Devanture remaniée après la fermeture du magasin, une fenêtre de remplacement monopolise l'ancienne entrée.

Lâge d'or des commerces de Landévennec gravé sur un linteau de porte.

Au-dessus de la porte l'emplacement de l'enseigne du commerce.

Après Trafalgar (1805), la Marine française est défaite. Brest est désertée. Tout est à refaire mais Napoléon 1er n'en a ni le temps, ni les moyens... Il faut attendre Napoléon III pour que la flotte française reprenne des couleurs et ceci jusqu'à la première guerre mondiale. Une abondance de navires toujours plus imposants qui encombrent le port de guerre de Brest. Le ministère de la Marine décide de créer une nouvelle zone de mouillage dans un méandre de l'Aulne au fond de la Rade de Brest, à proximité de Landévennec. L'escadre de réserve est constituée de 200 marins qui s'ennuient à bord, dans une immobilité totale en attendant une guerre. La population de Landévennec va croître régulièrement jusqu'en 1896 (1184 habitants) pour décroître ensuite.

La démographie suit parfaitement l'évolution de la présence des marins dans l'anse de Penforn. Progressivement, des navires à peine achevés, voire inachevés, sont amarrés en attendant des financements et des missions. Vite dépassés techniquement, ils sont surveillés un temps avant l'abandon par une poignée de militaires qui ne peuvent entretenir l'économie de Landévennec en naufrage. Le cimetière de bateaux va devenir un revenu récurrent pour la commune néanmoins insuffisant pour maintenir les magasins ouverts.

Cette vague d'expansion de la fin du 19ème siècle se traduit par de nouvelles constructions, des maisons au bord d'une nouvelle rue principale, la rue Saint Guénolé, entre l'abbaye et l'église. Des maisons à un étage dans lesquelles un magasin est installé au rez-de-chaussée alors que les commerçants investisseurs logent au premier. Certaines maisons anciennes sont élevées d'un niveau pour transformé le bâti en immeuble de rapport.

Des commerces qui sont avant tout des débits de boisson doublés d'une épicerie ou autre activité commerciale parallèle. Certains débits sont plus cabaret que boulanger... Et d'autres miches y sont pétries et enfournées... Landévennec, "terre sacrée", est devenue un lieu de débauche... Les bagarres y sont nombreuses, les disputes se règlent à coup de surin... Les tonneaux d'alcool et bouteilles en casiers arrivent par gabares ou vapeurs à Port Maria.

De cette période "décadente" ne subsiste que d'anciennes entrées – vitrines de propriétés privées.

Abbaye St Guénolé

Abbaye nouvelle

Eglise ND de Landévennec

Chapelle ND du Folgoat

Fontaine du Folgoat

Calvaires

Albert Cortellari

Aménagement du jardin

Cale et passage de Penforn

Cimetière de bateaux

Docteur Bavay

Flèche sillon du Pâl

Henriette Antoinette Rideau Vincent

Hôtel Beauséjour

Magasins - anciens petits commerces

La maison Reine Meunier

Maison Abbatiale

Moulin à marée

Port Maria

Repos de la Côte

Rue Crève-Coeur

Rue du Pâl

Sculpture bronze moderne

Villa Crouan Farge

Yann Landevenneg

Les écoles mixtes

Menhirs dolmens

Salle polyvalente

Forêt domaniale de Landévennec

Inscriptions latines sur la pierre tombale du recteur



A la une :

La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Les manœuvres militaires de Telgruc.
Les fontaines lavoirs de Telgruc-sur-Mer.
La décharge de Kerlaër refait parler d'elle.
La digue de Telgruc-sur-Mer cache des histoires.
La ganivelle travaille à la survie des dunes.
La fausse méduse inoffensive : la jolie Vélelle.
Pêche du bord à vos risques et périls.
La vague artistique de Camaret au 19ème et début du 20ème. Des grands noms de la culture.
Pluie de météorites sur Crozon Lostmarc'h, pas de victimes en dehors d'une certitude !
Le pirate Portzmoguer honoré à Morgat par une rue.
Tregoudan se sépare de Crozon, une affaire d'état !
Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021