Landévennec à découvrir en photos et son histoire

Abbaye St Guénolé

Abbaye nouvelle

Eglise ND de Landévennec

Chapelle ND du Folgoat

Fontaine du Folgoat

Calvaires

Albert Cortellari

Aménagement du jardin

Cale et passage de Penforn

Cimetière de bateaux

Docteur Bavay

Flèche sillon du Pâl

Henriette Antoinette Rideau Vincent

Hôtel Beauséjour

Magasins - anciens petits commerces

La maison Reine Meunier

Maison Abbatiale

Moulin à marée

Port Maria

Repos de la Côte

Rue Crève-Coeur

Rue du Pâl

Sculpture bronze moderne

Villa Crouan Farge

Yann Landevenneg

Les écoles mixtes

Menhirs dolmens

Salle polyvalente

Forêt domaniale de Landévennec

La ville de Landévennec a connu ses heures fastes quand elle était un point d'entrée majeur des marchandises en presqu'île de Crozon. Des bacs et des barques assuraient la traversée de l'Aulne. Passeur était un métier à plein temps durant des siècles dont les concessions étaient tenues par le clergé ou la noblesse.

Bien plus tard, la présence de l'escadre de réserve de la Marine Nationale dans l'anse de Penforn, proche de la ville, avait aussi assuré un grand dynamisme économique.

Landévennec s'est retrouvé isolé des voies de communication modernes. Rail et route qui n'enjambaient pas l'Aulne trop large en cette cité passaient au loin. Les flux commerciaux déplacés, la Marine ayant transformé le mouillage de ses navires en cimetière de bateaux, la vie quotidienne chavira rapidement. D'ailleurs à la fin de l'âge d'or, correspond une décroissance de la population que Landévennec n'a jamais retrouvée. Jusqu'en 1896 cette population croît régulièrement jusqu'à 1184 personnes, actuellement elle est d'environ 200 personnes.

En remontant le temps, à l'époque de la main mise économique des moines de l'abbaye de Landévennec, cette communauté religieuse était propriétaire d'une bonne moitié des terres de la presqu'île de Crozon, et en contrôlait encore un quart supplémentaire. La puissance économique de Landévennec était rayonnante et semblait vouée à l'éternité. Les razzias vikings, l’affaiblissement religieux par le renforcement des pouvoirs de la noblesse puis l’instauration des lois de la laïcité ont anéanti cette prospérité réservée à quelques mains privilégiées.



A la une :

Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Péri ou disparu en mer...
L'ostréiculture : élevage des huîtres sur tréteaux en mer.
Cuirassé Bretagne entre honte et nécessité.
Batteries hautes des Capucins.
Drame à l'île Vierge, pointe de St Hernot...
Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
L'histoire des écoles d'Argol.
La balise de Basse Vieille dans l'herbe.
La maison traditionnelle : le penty.
Les architectes qui ont compté.
La visite de Rommel.
L'ancienne poste de Morgat.
Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance
L'histoire du pont du Kerloc'h.
La maison bateau de Crozon : une caloge.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019