Hôtel du Roi d'Ys 1920-1942

1ère version au bord de la mer :

Maurice Charbonnier fait construire un premier hôtel dans les années 1920. Un pari commercial : l'hôtel d'origine est modeste et se trouve loin de tout. Mr Charbonnier, propriétaire, lauréat de Touring-Club de France 1928, fait de la publicité dans la presse pour faire connaître son hôtel aux touristes potentiels. Le numéro de téléphone est le 5 à Telgruc...

Changement de propriétaire vers 1933, il s'ensuit un agrandissement par la famille Moreau. L'hôtel prend de la pompe et ravit la clientèle aisée.

L'Hôtel du Roi d'Ys en Telgruc-sur-mer a été détruit lors de la Seconde Guerre Mondiale, il n'en reste rien aujourd'hui.

Lors des aménagements du mur de l'Atlantique sur la plage de Telgruc, l'hôtel constituait un obstacle de protection favorable à la tenue d'une position lors d'un débarquement. Ce qui semble logique du fait de sa situation intercallée entre deux blockhaus qui subsistent aujourd'hui. Il fallut deux séances de dynamitage pour en venir à bout en 1942. Les piliers avaient résisté lors du premier tir durant l'été.

Les soldats allemands avaient occupé les trente chambres depuis juin 1940 en ayant cependant saccagé l'hôtel pour se chauffer dès le premier hiver de l'occupation.

Quoiqu'il en soit, la reconstruction de l'hôtel ne parut pas envisageable. Un hôtel aux allures audacieuses implanté au milieu de "nulle part". Telgruc découvre le tourisme. L’hôtel se dressait au bord de la plage de Trez-Bellec ou plage du Caon et représentait l'espoir d'un développement économique du village.

Les propriétaires ont reçu néanmoins de l'argent légitime au titre des dédommagements de guerre

L'hôtel Moreau – Roi d'Ys de Roger le Flanchec, l'architecte breton

Un style avec des angles de murs tirés vers le haut et des touches de couleur ( décoration disparue aujourd'hui) sur un fond blanc au niveau des chambres, deux des critères du style Le Flanchec.

2ème version dans le bourg.

Marie-Anne Moreau (1925-2016) est une commerçante auprès de sa tante, puis indépendamment, à l'épicerie de Telgruc-sur-Mer ainsi qu'à la salle de cinéma de la commune de la rue des Ecoles en 1951. Cette fille d'agriculteur de Lanjulitte envisage un projet d'importance, construire un nouvel hôtel du Roi d'Ys car le précédent fut détruit par l'armée d'occupation en 1942. Projet ambitieux en centre-ville avec une sérieuse envie de marquer les esprits : faire appel à l'architecte Breton Roger le Flanchec (1915-1986) qui détonne par ses comportements atypiques et sa créativité révolutionnaire. Les travaux durent de 1957 à 1960.

Madame Moreau dispose d'un bar restaurant et hôtel qui fait face à toutes les clientèles familiales et professionnelles ceci jusqu'à la retraite à 76 ans. L'ancien hôtel est un patrimoine architectural à surveiller du coin de l’œil – bâtiment appartenant au mouvement moderne.

Quelques bâtiments de l'architecte fantasque sont protégés au titre des Monuments historiques, tel le manoir de Lesenor constuit en 1965 à Locquénolé dans le Finistère, ainsi que la maison Quéré ou maison cratère, de 1969, à Ploumoguer dans les Côtes d'Armor. D'autres encore sont labélisés Patrimoine du XXème siècle comme la Tour Hélios à Trébeurden.

Parmi les projets plus ou moins aboutis ou abandonnés, il en est deux sur Telgruc-sur-Mer à la même époque. Une maison pour Madame de Nève. Des toitures en dalles de schiste pour les maisons Pouliquen.



Chapelle de Lanjulitte

Eglise St Magloire

Calvaires

Fontaine St Divy

Restauration du Moulin de Luzeoc

Les voiles du moulin à vent

Moulin à eau de Rosmadec

Centre de vacances de Trébéron

Les 2 Hôtels du Roi d'Ys

Villa Sévellec

Presbytère

Four à pain

Menhirs dolmens

Bombardement du 3 septembre

Blockhaus de Telgruc



A la une :

Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019