Brachiopodes fossiles Ordoviciens et Dévoniens issus des sédiments Paléozoïques

Moules externes de brachiopodes (Spirifer) du Dévonien Inférieur.

Au cours du Paléozoïque inférieur (-541à -360 millions d’années), les brachiopodes ont longtemps représenté le groupe dominant parmi les organismes à coquille. Les formes sont variées à l’extrême. L'aspect « coquillage » est dû aux fréquentes striures régulières qui ornent leurs deux valves. L’organisation de ces stries, parfois d'une grande complexité, facilite l’identification des espèces.

Mais comment peut-on trouver des traces fossiles de coquillages marins dans la roche au-dessus du niveau actuel de la mer ?

Il y a des centaines de millions d’années des coquilles de brachiopodes ont en fait été "enterrées" dans leur milieu naturel, c’est-à-dire dans les vases ou le sable du fond marin. Des tempêtes les ont alors souvent rassemblés sous forme d’accumulations de valves disjointes (voir photos). Par la suite, il y a environ 320 millions d’années, des bouleversements géologiques majeurs sont intervenus. Des poussées titanesques (mouvements tectoniques) ont plissé à la fois le substratum ancien et les couches de sédiments accumulés dans les mers paléozoïques pendant près de 150 millions d’années. L’érosion faisant son œuvre, les reliefs et les montagnes ainsi créés ont été progressivement démantelés. D’anciens sédiments marins du Paléozoïque se sont alors retrouvés à l’air libre et les fossiles qu’ils renferment nous apportent des renseignements sur la vie au cours de ces temps reculés.

Dans le processus de fossilisation, les coquilles calcaires sont d’abord emprisonnées dans une gangue argileuse ou sableuse au fond de la mer. La compaction s’accélère lorsque ces dépôts sont entraînés en profondeur sous la surcharge des centaines de mètres de boues et de sables plus récents. Des modifications minéralogiques liées à une augmentation de la température et de la pression interviennent alors, transformant le matériel meuble d’origine en une roche compacte et résistante. Ramenés à la surface du sol par les plissements évoqués précédemment, ces roches et les fossiles qu’elles renferment subissent un lessivage par l’eau météorique (pluie). Le carbonate des coquilles se dissout progressivement et de la coquille initiale et il ne reste bientôt plus qu’un moulage de ses faces externe et interne, comme on le voit sur les photos. Les « vides » correspondant aux coquilles originelles favorisent le débit de la roche. L'érosion des falaises actuelles décroche des morceaux de roche où l’on remarque les fossiles de brachiopodes, plus de 390 millions d'années après leur existence.

Chaque espèce a eu une période d'extension limitée dans le temps (en général, de l’ordre de quelques centaines de milliers d’années). Ces brachiopodes constituent donc une sorte de repère calendaire qui permet la datation des sédiments.

En fouinant au pied des falaises de la Presqu'île de Crozon, vous trouverez vous aussi vos brachiopodes ! Attention les sites sont protégés, l'extraction est interdite...



La géologie de la Presqu'île de Crozon

Erosion karstique du calcaire

Effondrement de falaise

Accrétion

Erosion sableuse

Dune blanche grise noire

Granit rose nomade

Ruée vers l'or - mine d'or à Lam Saoz

La Pyrite, l'or des fous

Ampélite - pierre noire de Bretagne et d'ailleurs

Monograptidés

Balade côtière en bateau

Dolérite érosion en pelure d'oignon

Hyaloclastite - brèche tigrée de Lostmarc'h

Poudingue ou brèche

Lapiez de Lostmarc'h

Le rocher du Chien Pointe de Dinan

Le rocher de Sevellec-coz

La marmite de géant du Toulinguet - Pen hat

La marmite de géant de Raguenez

Filon de dolérite à la pointe de Kerdra

Mont Blanc 109m

Pli géologique

Grève de Lomergat

Quartz critallisé en rosaces

Filonnet de quartz laiteux

La grotte rose de la Palue

Plis des roches

Formation des grottes marines

Grottes du Toulinguet

Grottes de Kersiguénou, Kerloc'h

Calcedoine rouge, Cornaline

Sill de Dolérite

L'oxyde de fer

Les plages et les vasières explication du rivage marin

Les aiguilles de la plage du Portzic

Kersantite de Crozon - Kersanton

La fabrication d'une île en Bretagne

Tempête de sable éternelle

L'effet du climat sur les sols

La grotte Sainte Marine

Mine de fer de Postermen

Les grottes de Morgat

Grotte de l'Eléphant

Livre : Grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris

L'ancienne tourbière de la plage de Morgat

L'histoire du galet gris et blanc

Trilobites - empreintes fossiles

Crozonaspis

Brachiopodes

Empreintes de fossiles

Terriers fossiles de vers marins

Moulages de tige de Crinoïde

La tête du bolchevick

Le rocher de la plage de Morgat

Le rocher du Lion

Excavations naturelles

Plage suspendue de l'anse de Rostellec

Mer jaune de Morgat

Coulée de terre-glaise

Comment se forme la ride sur le sable – ripple-mark ?

Maisons des minéraux

Scorie de minerai de fer

Le Menez-Hom

Sillon du Fret

Pegmatite

Schiste rouge du Cap de la Chèvre

Sulfates

Sel de mer et canicule

Stratification des schistes et greywackes de Douarnenez

Bulles dans le sable

Erosion de la côte argileuse

27 sites géologiques classés ERB



A la une :

Des grains sous les fougères : les sores.
Baies sauvages comestibles ou toxiques...
Escargot Zebrina debrita - Bulime zébré - il aime le soleil !
Les pucerons verts une affaire de génération.
Captage de naissains sauvages d'huîtres.
Le four à pain traditionnel breton.
Alphonse et Gabriel Chanteau les peintres jumeaux oubliés.
Frère François le Bail la passion de la science et de Dieu.
Mme Taon vous découpe la viande !
Pompage électrique de l'eau de 1951.
Création de la commune de Lanvéoc et son premier maire déterminé.
Un insecte qui "stresse rouge" : le Crache-sang.
Danger pour le Cardinal rouge !
Poste de projecteur en rase campagne !
Stations de radio guidage allemandes.
Petit crabe vert - Etrille - Necora puber.
Terriers fossiles de vers marins de 400 millions d'années.
Aérodrome leurre de Tréyout.
Qui a construit le Mur de l'Atlantique de la presqu'île de Crozon ?
Beurk ! Une ponte de calmars sur la plage.
L'avion fusée Messerschmitt 163 Komet à Lanvéoc-Poulmic.
La mission top secret du Spitfire de l'aspirant Christie.
Fixation d'une grosse chenille verte du Machaon.
Suivez en direct la "plongée" d'une Telline.
La dernière comtesse de Crozon riche et malheureuse.
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
La cale brisée de Morgat.
La petite histoire du Ménez Luz.
La conserverie "La Telgrucienne".
Batterie du Menez Caon.
Détails sur les caponnières.
Des canons de place à Crozon.
Les tranchées de la presqu'île de Crozon.
La Cétoine dorée l'insecte vert sympathique.
Le fort de Crozon qui ne résiste pas aux explosions.
Une guêpe presque fréquentable, la guêpe Poliste.
La galle de l'érable une affaire d'acarien.
Le 19e RI et le 118e RI au fort de Crozon. Le 3e RAP et le 2e RAC sur la côte. Le 87e RIT en soutien.
La ligne de défense intérieure des forts de la presqu'île de Crozon.
L'escargot de Quimper un specimen mystérieux !
La Pertuisane sur le Song Day.
Les ancres chassent.
L'étang de Prat ar Pont de Camaret.
Inscriptions latines sur la tombe du recteur.
Les obstacles en bois - hemmbalken et pieux.
Plaque émaillée de la licence IV.
La mode défensive : le mur avec des tessons de bouteille.
La dune blanche, grise, noire...
La fin de la flûte Rhône.
L'escadrille E6 de Lanvéoc Poulmic d'hydravions Latécoère 521 522 523
Les Vorpostenboote et la Vedette fluviale - Flugbebriebsboot - souvenirs de guerre.
Les épaves proche des côtes de la presqu'île de Crozon.
Une vedette des douanes devenue bateau de sauvetage.
Un Kriegsfischkutter à Camaret.
Le Cap de la Chèvre.
La Pointe de Pen-Hir en photos.
La batterie de la pointe de Pen-Hir.
L'érosion sableuse.
La borne des 1000 km du Gr34 à Pen-Hir.
Les ardoises gravées... Sculptures littéraires !
Le phénomène d'accrétion.
La pierre du mariage.
L'histoire des calibres des canons présents en presqu'île de Crozon.
Les microplastiques par millions sur nos plages.
Les fortifications de la Pointe des Espagnols.
Des croisements sous surveillance allemande.
Le cinéma le Rex de l'organisation Todt.
Le canon de 100mm TR en batterie de côte.
Le canon de récup de 75mm Mle 1908 à Fort Robert.
Le canon de 65mm TR 1888-91 au ravin du Stiff.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020