La tourbière de la plage de Morgat

Les 2 blockhaus visés sont dans le bois de pins, ainsi qu'un dernier en bas de falaise.

Le 3 septembre 1944, l'aviation américaine bombarde Morgat afin de détruire les défenses allemandes constituées de 3 blockhaus sur la pointe de Rulianec. Bombardement peu efficace qui ne toucha pas les bunkers et fit des victimes civiles et militaires. Le nombre des victimes n'est pas certifié, les sources sont divergentes.

L'une des bombes, en explosant sur la plage, a créé un cratère en faisant ressortir l'ancienne tourbière du sous-sol.

Il y a bien longtemps, la plage de Morgat n'existait pas en ces lieux. Cet endroit était un marécage (eau douce) dans lequel des débris végétaux et de micro-organismes étaient en décomposition lente en l'absence d'oxygène. A l'époque, la mer était bloquée par des dunes. Les dunes ayant subies l'érosion, le sable s'est étalé et a envahi la tourbière.

La bordure circulaire du cratère est une boue compacte verdâtre. Certains Morgatois appellent ce cratère "la marmite". Elle est visible quand la mer emporte le sable de la plage vers le large. La marmite disparaît en phase d'ensablement.

A proximité, un autre cercle de boue, orange cette fois, est moins défini. S'agit-il d'un autre cratère de bombe ? Au vu des quantités de bombes larguées lors de ces missions, il est peu probable qu'une seule bombe tomba sur la plage. Ceci d'autant, qu'une villa, non loin de là, "Ker Gan Avel", fut détruite ce jour funeste.

Le bord du cratère en tourbe. Le matériau est très tendre.

La tourbe en gros plan.

Un autre cratère ?

Une "terre" orange sortie du sable ! De la glaise...

Après certains dégraissage, la plage se mue en tourbière.

Un débris d'arbre fossilisé.

Ce bois aurait pu rester intact durant des millénaires s'il était resté enfoui dans la tourbe.

La tourbe à nu.

La tourbière fossile est une curiosité géologique qu'il ne faut pas manquer ! Quand le sable de la plage de Morgat est enlevé par gros temps (on dit alors que la plage est dégraissée), à proximité du Grand Hôtel de la Mer, cette plage devient un terrain fait d'une tourbe qui conserve encore des morceaux d'arbres fossiles. Il est troublant de revoir régulièrement surgir cette ancienne tourbière devant le ruisseau Toul an Trez qui a été lui-même une zone humide et marécageuse avant que la famille Peugeot n'en exige l'assèchement (aujourd'hui courts de tennis) avant la construction de leur hôtel en front de mer. Une faune et une flore terrestres vivaient donc dans ce qui est devenu un milieu marin. Il y a là une preuve supplémentaire des variations du niveau de la mer, variations qui se calculent en dizaines de mètres et peuvent même atteindre plus de 200 mètres selon les périodes géologiques... Pourquoi qualifier cette ancienne tourbière de tourbière fossile ? Le cycle d'évolution de la tourbière ne fonctionne plus, les matériaux qui la composent sont figés en l'état. Seules les parties à l'air libre subissent une érosion naturelle. Une tourbière "en vie" est un écosystème acide, avec une biodiversité très spécifique.

L'oeil du géologue : si l’on cumule les baisses et les hausses maximales par rapport au niveau actuel, c’est une différence de près de 400 m qui a été enregistrée depuis le début du Mésozoïque.



La géologie de la Presqu'île de Crozon

Erosion karstique du calcaire

Effondrement de falaise

Accrétion

Désensablement mécanique

Flaque d'eau de mer sur la plage

Erosion sableuse

Dune blanche grise noire

Granit rose nomade

Ruée vers l'or - mine d'or à Lam Saoz

La Pyrite, l'or des fous

Ampélite - pierre noire de Bretagne et d'ailleurs

Monograptidés

Balade côtière en bateau

Dolérite érosion en pelure d'oignon

Hyaloclastite - brèche tigrée de Lostmarc'h

Poudingue ou brèche

Lapiez de Lostmarc'h

Le rocher du Chien Pointe de Dinan

Le rocher de Sevellec-coz

La marmite de géant du Toulinguet - Pen hat

La marmite de géant de Raguenez

Filon de dolérite à la pointe de Kerdra

Mont Blanc 109m

Pli géologique

Grève de Lomergat

Quartz critallisé en rosaces

Filonnet de quartz laiteux

La grotte rose de la Palue

Plis des roches

Formation des grottes marines

Grottes du Toulinguet

Grottes de Kersiguénou, Kerloc'h

Engraissement de l'anse de Dinan

Calcedoine rouge, Cornaline

Sill de Dolérite

L'oxyde de fer

Plage suspendue du Corréjou

Les plages et les vasières explication du rivage marin

Les aiguilles de la plage du Portzic

Kersantite de Crozon - Kersanton

La fabrication d'une île en Bretagne

Tempête de sable éternelle

L'effet du climat sur les sols

La grotte Sainte Marine

Mine de fer de Postermen

Les grottes de Morgat

Grotte de l'Eléphant

L'ancienne tourbière de la plage de Morgat

L'histoire du galet gris et blanc

Trilobites - empreintes fossiles

Crozonaspis

Brachiopodes

Empreintes de fossiles

Terriers fossiles de vers marins

Moulages de tige de Crinoïde

La tête du bolchevick

Le rocher de la plage de Morgat

Le rocher du Lion

Excavations naturelles

Plage suspendue de l'anse de Rostellec

Mer jaune de Morgat

Coulée de terre-glaise

Comment se forme la ride sur le sable – ripple-mark ?

Maisons des minéraux

Scorie de minerai de fer

Le Menez-Hom

Sillon du Fret

Pegmatite

Schiste rouge du Cap de la Chèvre

Sulfates

Sel de mer et canicule

Stratification des schistes et greywackes de Douarnenez

Bulles dans le sable

Erosion de la côte argileuse

Erosion littorale / côtière

Le gouffre du Cap de la Chèvre

Différence entre éboulement et écroulement

27 sites géologiques classés ERB



A la une :

Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021