Ruée vers l'or en presqu'île de Crozon : une mine d'or en bord de mer

Suintement frais de soufre qui sera lavé à la prochaine marée.

Si le monde pâtit de la crise de 1929, la presqu'île de Crozon connaît son année folle, grâce aux mouillages de la marine marchande, mais aussi grâce à sa ruée vers l'or ! Une rumeur embrase le territoire comme une trainée de poudre... d'or.

Des compagnies minières françaises cherchent à s'implanter en presqu'île pour exploiter le minerai de fer. En Roscanvel et Quélern surtout mais aussi en Camaret-sur-Mer entre Kheros et Lam Saoz. On imagine un filon prodigieux joignant les deux sites. Quelques prospections hasardeuses laissent à penser que le fer est bien là en abondance. L'oxyde de fer se voit à l'œil nu dans les ruisseaux, les écoulements des falaises. Quelques concessions sont ouvertes mais en bien moins grand nombre que demandé... Une compagnie Normande et la compagnie du Mineur-Châteaurouge-Paris tiennent le haut du pavé et creusent des puits de 8m de profondeur - on dit qu'il faudrait que ce soit 16m pour que ce soit rentable - des terres de plusieurs couleurs en sont extraites et quelquefois de la poudre jaune à dorée et ceci dans des terrains privés. La contrée est sens dessus dessous. Certains propriétaires pensent déjà monnayer leurs parcelles à prix d'or.

Les chantiers navals de Camaret qui pratiquent le licenciement des charpentiers de marine à tour de bras parce que la langouste et le homard sont vendus plus chers qu’ailleurs (13 à 14 frs du kilo pour 11 dans d'autres ports) et que les patrons pêcheurs après la crise sardinière d'il y a trente ans, connaissent à nouveau un déclin, voient un espoir de reprise par la construction de gabares pour transporter les minerais de fer et qui sait d'or si les filons se confirmaient.

Tensions, jalousies, les débits de boissons délient les langues, on tente de savoir si son penty (petite maison bretonne) est sur le fameux tracé mirifique... La presse s'en mêle d'autant qu'il y a de plus en plus de témoins qui ont vu de la poudre jaune. Cela se précise rapidement car on fouine s'en en avoir l'air : au Very'ach, dans un puits, il a été trouvé une matière bien jaune comme de l'or... Ça y est, on y est, il y a bien une mine d'or à Lam Saoz, dans une grotte marine naturelle... Ceux qui connaissaient l'endroit n'avaient jamais fait le rapprochement, ils n'avaient jamais vu d'or de leur vie alors pour deviner ce qu'il en était, il fallait être savant comme un prospecteur de compagnie minière...

Très vite la fièvre retombe, du fer il y en a mais peut-être pas tant que cela, pas de quoi en faire une industrie à moins de raser complètement la presqu'île et de la mettre sous le niveau de la mer, et encore, pas sûr... Quant à l'or si jaune, si visible jusqu'à en voir partout autour de soi, ce n'est que du soufre. Une poudre jaune pâle à orangée qui entre dans la composition des allumettes... Chacun est rentré chez lui la mine enfarinée, la fortune n'est pas pour demain. Tout compte fait, la misère, on l'a connaît bien depuis que l'on vit avec elle tandis qu'avec la richesse, l'union eut été peut-être malcommode comme un mauvais mariage qui ne serait pas naturel.

Les concessions ne furent jamais exploitées, les sociétés disparurent comme la fumée dans le vent. On en entendit plus parler.

Les roches sédimentaires (fonds d'océan de vases ou de sables compactés) ne produisent pas d'or. Une activité hydothermale faisant surgir du quartz et des paillettes d'or (or dit natif) est une possibilité infime. Sinon l'or alluvionnaire des rivières réclame un passage de l'eau sur des terrains aurifères... Ainsi les conditions de trouver de l'or en presqu'île de Crozon ne sont pas réunies.

L'altération de la pyrite contenue dans les roches sédimentaires fait ressortir des suintements d'eau chargés de soufre. Après l'évaporation de l'eau, ne subsiste que la poudre jaune du soufre. A Lam Saoz (Lamm Saoz), un monticule d'ampélites noires datant du Silurien, libère son soufre qui se dépose sur des bancs de grès... L'apparence y est parfois trompeuse en fonction de la qualité de la lumière du jour. Et puis quand on a envie d'y croire, le soufre est l'or du rêve...



La géologie de la Presqu'île de Crozon

Erosion karstique du calcaire

Effondrement de falaise

Accrétion

Désensablement mécanique

Flaque d'eau de mer sur la plage

Erosion sableuse

Dune blanche grise noire

Granit rose nomade

Ruée vers l'or - mine d'or à Lam Saoz

La Pyrite, l'or des fous

Ampélite - pierre noire de Bretagne et d'ailleurs

Monograptidés

Balade côtière en bateau

Dolérite érosion en pelure d'oignon

Hyaloclastite - brèche tigrée de Lostmarc'h

Poudingue ou brèche

Lapiez de Lostmarc'h

Le rocher du Chien Pointe de Dinan

Le rocher de Sevellec-coz

La marmite de géant du Toulinguet - Pen hat

La marmite de géant de Raguenez

Filon de dolérite à la pointe de Kerdra

Mont Blanc 109m

Pli géologique

Grève de Lomergat

Quartz critallisé en rosaces

Filonnet de quartz laiteux

La grotte rose de la Palue

Plis des roches

Formation des grottes marines

Grottes du Toulinguet

Grottes de Kersiguénou, Kerloc'h

Engraissement de l'anse de Dinan

Calcedoine rouge, Cornaline

Sill de Dolérite

L'oxyde de fer

Plage suspendue du Corréjou

Les plages et les vasières explication du rivage marin

Les aiguilles de la plage du Portzic

Kersantite de Crozon - Kersanton

La fabrication d'une île en Bretagne

Tempête de sable éternelle

L'effet du climat sur les sols

La grotte Sainte Marine

Mine de fer de Postermen

Les grottes de Morgat

Grotte de l'Eléphant

L'ancienne tourbière de la plage de Morgat

L'histoire du galet gris et blanc

Trilobites - empreintes fossiles

Crozonaspis

Brachiopodes

Empreintes de fossiles

Terriers fossiles de vers marins

Moulages de tige de Crinoïde

La tête du bolchevick

Le rocher de la plage de Morgat

Le rocher du Lion

Excavations naturelles

Plage suspendue de l'anse de Rostellec

Mer jaune de Morgat

Coulée de terre-glaise

Comment se forme la ride sur le sable – ripple-mark ?

Maisons des minéraux

Scorie de minerai de fer

Le Menez-Hom

Sillon du Fret

Pegmatite

Schiste rouge du Cap de la Chèvre

Sulfates

Sel de mer et canicule

Stratification des schistes et greywackes de Douarnenez

Bulles dans le sable

Erosion de la côte argileuse

Erosion littorale / côtière

Le gouffre du Cap de la Chèvre

Différence entre éboulement et écroulement

27 sites géologiques classés ERB



A la une :

Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Le mauvais souvenir des marées noires en presqu'île.
Voie verte en cours de développement.
Le kiosque flottant avec sa baignoire !
La batterie de Beaufort, l'avant période Vaubanienne.
Le ruisseau de l'Aber et ses moulins à eau.
Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre.
La Martre des pins, ex-nuisible, peine à traverser les routes.
Etape du Tour de France en presqu'île de Crozon. Les photos de la caravane publicitaire.
Pétroliers en rade Brest : les livreurs de votre carburant.
L'Oursin cœur ou Souris des mers.
Une borne à incendie, rien que des normes !
Un orchestre de la seconde guerre mondiale.
Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Deux lignes de haute-tension pour la presqu'île !
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Vedette de gendarmerie maritime P798.
Regelbau Flak 307 - Encuvement Fl307.
SeeTakt C 42 - Position Cr 42 d'un radar allemand en Roscanvel.
Les effets de la loi du milliard aux émigrés.
Risques d'inondations en presqu'île de Crozon : les zones basses de submersion marine.
Les terriers des dunes.
Les conséquences des carrières de sable de Kersiguenou.
Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?
Vestiges de portes belges ou porte Cointet sur les plages.
L'engraissement de l'anse de Dinan, du sable, rien que du sable...?
La surveillance des égouts une nécessité environnementale
La vie agitée des curés de la presqu'île de Crozon.
Le crash d'un Noratlas 2501 dans les Pyrénées, à bord un Camarétois.
Pêche.
Le port du Fret.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021