Erosion de la côte sableuse et des dunes

Terriers avec vue sur la mer !

Les racines de la végétation vont mourir.

Plusieurs lignes d'effondrement du sable condamnées à être enlevées à la prochaine marée.

Une ancienne plage de galets recouverte par la dune resurgit après des décennies d'enfouissement. L'un de vos aïeux, y pique niquait peut-être.

Un terrier, en haut. Un piquet silencieux et du barbelé de la seconde guerre mondiale dans une zone de défense allemande.

Un emballage de poudre à récurer ensablé depuis des années qui va repartir à la mer.

De forts coefficients de marée (+100) sur plusieurs jours, accompagnés de forts coups de vent parfois tempétueux (+100km/h) attaquent sévèrement les zones littorales fragiles constituées de dunes chaque hiver. L'hiver est la période des prélèvements des matériaux côtiers, tout ce que la mer peut happer, elle « l'avale », à ce titre la côte recule et ceci d'autant s'il s'agit de sable dunaire. C'est tout un écosystème qui est violemment désorganisé et une boîte à souvenirs qui s'ouvre. Côté dérangement, la végétation subit l'arrachement, et les animaux tels que les lapins sont soit emportés dans leurs terriers, soit leur habitat est détruit s'ils ont réussi à se sauver. Côté souvenirs, ce sont les activités humaines qui resurgissent : trace de guerre et de l'occupation allemande, munitions retrouvées (vieilles grenades oubliées dans le sable en 2020) ou vestiges de pollutions anciennes absorbées par le sable des dunes – des déchets plastiques bien souvent. Des déchets poussés par les vents sur la plage, enfouis progressivement sous le sable dans les dunes. Les vents modérés, chaque jour, lèvent le sable fin de la plage et le redépose sur la zone dunaire. Cette pluie fine minérale ensable tous les objets incongrus. Quand les tempêtes déchaînent la mer, la côte est rongée et redécouvre les objets enfouis qui repartent à la mer sans aucune altération. Le plastique se retrouve au large avant d'être recraché ailleurs. Son usure est lente avant qu'il ne devienne un microplastique, plus dramatique encore pour la biodiversité maritime.

Le trait de côte, zone limite des marées hautes par temps calme, recule partout où le sable est l'élément majoritaire et ceci dans des proportions très élevées. Si on parle en millimètres annuels pour une côte rocheuse exposée, on parle en centimètres pour une érosion argileuse et en mètres pour une érosion sableuse. La période estivale recharge partiellement le sable de la côte mais bien insuffisamment, cela se chiffre en centimètres provisoires puisque dès l'hiver, les dégraissages des plages et les atteintes des dunes vont poursuivre l'érosion du sable côtier.

Ce dont il faut se souvenir est que les zones dunaires sont en permanence en situation évolutive bien que ces évolutions ne s'apprécient que difficilement à l'œil nu par temps calme. Seule la tempête de sable est visible...

Cette zone végétale étant une couche de sable d'un mètre ou deux d'épaisseur au dessus du niveau de la plage, elle va être envahie par la mer. Les grandes marées grignotent le littoral. Un avalement par mètres parfois. Ce sont des hectares qui vont disparaître.

Un point d'entrée possible de la mer dans une zone littorale proche du niveau de la mer. Les galets sont poussés en avant et constituent un plan incliné sur lequel les grosses vagues prennent de l'élan pour passer le faible obstacle. Derrière un polder... Inondations assurées tôt ou tard.



La géologie de la Presqu'île de Crozon

Erosion karstique du calcaire

Effondrement de falaise

Accrétion

Erosion sableuse

Dune blanche grise noire

Granit rose nomade

Ruée vers l'or - mine d'or à Lam Saoz

La Pyrite, l'or des fous

Ampélite - pierre noire de Bretagne et d'ailleurs

Monograptidés

Balade côtière en bateau

Dolérite érosion en pelure d'oignon

Hyaloclastite - brèche tigrée de Lostmarc'h

Poudingue ou brèche

Lapiez de Lostmarc'h

Le rocher du Chien Pointe de Dinan

Le rocher de Sevellec-coz

La marmite de géant du Toulinguet - Pen hat

La marmite de géant de Raguenez

Filon de dolérite à la pointe de Kerdra

Mont Blanc 109m

Pli géologique

Grève de Lomergat

Quartz critallisé en rosaces

Filonnet de quartz laiteux

La grotte rose de la Palue

Plis des roches

Formation des grottes marines

Grottes du Toulinguet

Grottes de Kersiguénou, Kerloc'h

Calcedoine rouge, Cornaline

Sill de Dolérite

L'oxyde de fer

Les plages et les vasières explication du rivage marin

Les aiguilles de la plage du Portzic

Kersantite de Crozon - Kersanton

La fabrication d'une île en Bretagne

Tempête de sable éternelle

L'effet du climat sur les sols

La grotte Sainte Marine

Mine de fer de Postermen

Les grottes de Morgat

Grotte de l'Eléphant

Livre : Grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris

L'ancienne tourbière de la plage de Morgat

L'histoire du galet gris et blanc

Trilobites - empreintes fossiles

Crozonaspis

Brachiopodes

Empreintes de fossiles

Terriers fossiles de vers marins

Moulages de tige de Crinoïde

La tête du bolchevick

Le rocher de la plage de Morgat

Le rocher du Lion

Excavations naturelles

Plage suspendue de l'anse de Rostellec

Mer jaune de Morgat

Coulée de terre-glaise

Comment se forme la ride sur le sable – ripple-mark ?

Maisons des minéraux

Scorie de minerai de fer

Le Menez-Hom

Sillon du Fret

Pegmatite

Schiste rouge du Cap de la Chèvre

Sulfates

Sel de mer et canicule

Stratification des schistes et greywackes de Douarnenez

Bulles dans le sable

Erosion de la côte argileuse

27 sites géologiques classés ERB



A la une :

Une ancienne faneuse.
Le Gendarme est l'ami du jardinier.
La Ligie océanique le Cloporte des mers.
Du livre terrier au cadastre napoléonien.
Un petit papillon : la Brocatelle d'or.
ANNONCE GRATUITE : Recherche pièce détachée hache-lande - broyeuse d'ajonc.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Un vélo Jacques Anquetil qui raconte sa marque et ses soirées poker.
Une grande vedette à Camaret-sur-Mer Gabrielle Colonna-Romano.
Les yeux du plasticien Pierre Chanteau.
Initiation artistique de Jean Moulin à Camaret-sur-Mer.
Kabelbrunnen - puits à câbles téléphoniques de la guerre 39-45.
Radars allemands, détecteurs acoustiques - Funkmeßgerät, Ringtrichter-Richtungshörer.
Des mines allemandes dans les champs.
Papillon pourpre : Pyrale pourprée - Pyrausta purpuralis
Les plantes du littotal du haut de plage.
Des plastiques du passé bien présents dans la nature.
Des grains sous les fougères : les sores.
Baies sauvages comestibles ou toxiques...
Escargot Zebrina debrita - Bulime zébré - il aime le soleil !
Les pucerons verts une affaire de génération.
Captage de naissains sauvages d'huîtres.
Le four à pain traditionnel breton.
Alphonse et Gabriel Chanteau les peintres jumeaux oubliés.
Frère François le Bail la passion de la science et de Dieu.
Mme Taon vous découpe la viande !
Pompage électrique de l'eau de 1951.
Création de la commune de Lanvéoc et son premier maire déterminé.
Un insecte qui "stresse rouge" : le Crache-sang.
Danger pour le Cardinal rouge !
Poste de projecteur en rase campagne !
Stations de radio guidage allemandes.
Petit crabe vert - Etrille - Necora puber.
Terriers fossiles de vers marins de 400 millions d'années.
Aérodrome leurre de Tréyout.
Qui a construit le Mur de l'Atlantique de la presqu'île de Crozon ?
Beurk ! Une ponte de calmars sur la plage.
L'avion fusée Messerschmitt 163 Komet à Lanvéoc-Poulmic.
La mission top secret du Spitfire de l'aspirant Christie.
Fixation d'une grosse chenille verte du Machaon.
Suivez en direct la "plongée" d'une Telline.
La dernière comtesse de Crozon riche et malheureuse.
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
La cale brisée de Morgat.
La petite histoire du Ménez Luz.
La conserverie "La Telgrucienne".
Batterie du Menez Caon.
Détails sur les caponnières.
Des canons de place à Crozon.
Les tranchées de la presqu'île de Crozon.
La Cétoine dorée l'insecte vert sympathique.
Le fort de Crozon qui ne résiste pas aux explosions.
Une guêpe presque fréquentable, la guêpe Poliste.
La galle de l'érable une affaire d'acarien.
Le 19e RI et le 118e RI au fort de Crozon. Le 3e RAP et le 2e RAC sur la côte. Le 87e RIT en soutien.
La ligne de défense intérieure des forts de la presqu'île de Crozon.
L'escargot de Quimper un specimen mystérieux !
La Pertuisane sur le Song Day.
Les ancres chassent.
L'étang de Prat ar Pont de Camaret.
Inscriptions latines sur la tombe du recteur.
Les obstacles en bois - hemmbalken et pieux.
Plaque émaillée de la licence IV.
La mode défensive : le mur avec des tessons de bouteille.
La dune blanche, grise, noire...
La fin de la flûte Rhône.
L'escadrille E6 de Lanvéoc Poulmic d'hydravions Latécoère 521 522 523
Les Vorpostenboote et la Vedette fluviale - Flugbebriebsboot - souvenirs de guerre.
Les épaves proche des côtes de la presqu'île de Crozon.
Une vedette des douanes devenue bateau de sauvetage.
Un Kriegsfischkutter à Camaret.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020