La Pertuisane sur le Song Day en Indochine

Les LSSL portant encore l'imatriculation américaine.

Une plaque du souvenir en Crozon qui en raconte long sur une période malcommode de l'histoire de France. Décryptage :
SONG DAY - en vietnamien s'écrit Sông Đáy et désigne le fleuve Day défluent (fleuve d'estuaire) du fleuve Rouge, se déversant dans le Golfe du Tonkin, une zone militarisée par l'armée française qui ne veut à aucun prix perdre l'Indochine. La colonie est tellement fructueuse qu'elle fut surnommée la "perle de l'empire".

Lors de la seconde guerre mondiale, le Japon prend le contrôle de la région. Si la France courbe l'échine, une opposition communiste vietnamienne s'élève : le Việt Minh. Cette force paramilitaire va défaire l'armée française insidieusement à partir de 1945 dans une guérilla qui s'acheva en juillet 1954.

La carte représente les provinces indochinoises, du Nord au Sud : Tonkin - Laos - Annam - Cambodge - Cochinchine.

La représentation rose est une lame de pertuisane, une lance d'origine italienne du 15ème siècle.

LSSL : Landing Ship Support Large. Les L.S.S.L. sont des navires de constructions américaines ayant appartenu à la marine américaine de la seconde guerre mondiale qui ont été offerts à différentes nations après guerre pour lutter contre le communisme partout où il se manifestait. Navires fortement armés pour le combat côtier, ils sont appréciables pour le transport de commando, de matériel et des combats d'artillerie en remontant les fleuves le plus en amont possible pour implanter des bases françaises dans la jungle.

La marine française reçoit ces navires numérotés en série et les rebaptisent à plusieurs reprises jusqu'à leur trouver un nom d'armement ancien : Arbalète Arquebuse, Hallebarde, Javeline, Pertuisane, Rapière.

Entre 1952 et 1954, ces frégates devenues fluviales accompagnent les "Dinassaut" - Divisions navales d'assaut. Elles se retrouvent parfois seules aussi pour des missions sensibles dans des territoires hostiles dans lesquels il n'y a aucune règle de guerre.

Sous deux commandements distincts, la "Pertuisane" détint les records des tirs d'artillerie et de mitraillages mais aussi le record des perforations de sa coque par des projectiles ennemis. La population vietnamienne l'appelait le "vieux tigre" car "l'ami français" qui devait les protéger du communisme sanguinaire, inquiétait souvent par la violence des canonnades. Il avait fallu changer les moteurs à bout de souffle tant la Pertuisane naviguait à pleine puissance trop souvent.

Les accords de Genève de juillet 1954 imposent le retrait de la France. Avant de partir, la Pertuisane évacue des milliers de Vietnamiens chrétiens qui eurent été exécutés par l'arrivée communiste. Enfin le navire est reversé à la marine américaine qui l'offrira au gouvernement Sud Vietnamien pour pièces détachées en 1955. Durant toute sa mission, la Pertuisane a connu plusieurs commandants - pachas.

Le 2 février 1954 : une date que seuls ceux qui l'ont vécue se souviennent.
Le 3 février 1954 : début du siège de Diên Biên Phu.

1126 marins sont morts en Indochine entre 1945 et 1954, bien souvent des "kakies". Les marins du large de blanc vêtus furent moins exposés que les marins de la jungle dont l'uniforme vert était inhabituel et dont les combats furent âpres et sanglants.



A la une :

Détails sur les caponnières.
Des canons de place à Crozon.
Les tranchées de la presqu'île de Crozon.
La Cétoine dorée l'insecte vert sympathique.
Le fort de Crozon qui ne résiste pas aux explosions.
Une guêpe presque fréquentable, la guêpe Poliste.
La galle de l'érable une affaire d'acarien.
Le 19e RI et le 118e RI au fort de Crozon. Le 3e RAP et le 2e RAC sur la côte. Le 87e RIT en soutien.
La ligne de défense intérieure des forts de la presqu'île de Crozon.
L'escargot de Quimper un specimen mystérieux !
La Pertuisane sur le Song Day.
Les ancres chassent.
L'étang de Prat ar Pont de Camaret.
Inscriptions latines sur la tombe du recteur.
Les obstacles en bois - hemmbalken et pieux.
Plaque émaillée de la licence IV.
La mode défensive : le mur avec des tessons de bouteille.
La dune blanche, grise, noire...
La fin de la flûte Rhône.
L'escadrille E6 de Lanvéoc Poulmic d'hydravions Latécoère 521 522 523
Les Vorpostenboote et la Vedette fluviale - Flugbebriebsboot - souvenirs de guerre.
Les épaves proche des côtes de la presqu'île de Crozon.
Une vedette des douanes devenue bateau de sauvetage.
Un Kriegsfischkutter à Camaret.
Le Cap de la Chèvre.
La Pointe de Pen-Hir en photos.
La batterie de la pointe de Pen-Hir.
L'érosion sableuse.
La borne des 1000 km du Gr34 à Pen-Hir.
Les ardoises gravées... Sculptures littéraires !
Le phénomène d'accrétion.
La pierre du mariage.
L'histoire des calibres des canons présents en presqu'île de Crozon.
Les microplastiques par millions sur nos plages.
Les fortifications de la Pointe des Espagnols.
Des croisements sous surveillance allemande.
Le cinéma le Rex de l'organisation Todt.
Le canon de 100mm TR en batterie de côte.
Le canon de récup de 75mm Mle 1908 à Fort Robert.
Le canon de 65mm TR 1888-91 au ravin du Stiff.
Souvenir des gués.
L'histoire des repères de nivellement général.
Marie-Jo Guével maître-verrier.
Gérard Guéguéniat artiste peintre sculpteur...
Le bunker 636a pas si fréquent que cela...
Préparation de l'arrivée du canon de 32cm Mle 1870-84 à la Pointe des Espagnols.
Le bunker 668 version simplifiée présent en 3 exemplaires en Roscanvel.
L'effet du climat sur le sol.
L'abri wellblech Vf1b - tôle métro
Le bunker - tobrouk Vf25 est en presqu'île de Crozon !
Le souvenir du château-fort de Castel bihan Poulmic.
La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la fille.
Motte de Rozan - motte castrale féodale.
Un Pluvier doré juvénile en visite à la Palue.
11 novembre à Landévennec.
Ancienne batterie côtière de l'île de l'Aber.
Défense allemande de Telgruc-sur-Mer.
Des mouillages à cause d'Amélie !
Enfouissement des lignes électriques à cause des tempêtes.
Le débit de boissons du Fret.
Les indemnisations pour l'Erika un mauvais souvenir à Crozon.
La mairie de Roscanvel, l'ancienne école des filles.
Le temps des locations au Fret pour les pêcheurs de coquilles.
La tour pas si Intrépide que cela.
Yves Lagatu mitrailleur des F.A.F.L.
L'espar, le piquet balise dans la mer.
Le temps des grésillons...
Villas et maisons du Fret.
La Duchesse de Bretagne transite par le port du Fret avant de devenir reine.
Histoire de la liaison maritime Le Fret - Brest.
Batterie anti-aérienne de la presqu'île avant 1939.
L'historique des sémaphores du Cap de la Chèvre.
La flotte Tardieu offre son pin de l'Orégon à Rostellec.
Pêche.



Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020