Zone aérienne de la presqu'île de Crozon

Configuration de 2013 sujette à évolution.
48° 24' 00" N - 004° 30' 40" O
48° 24' 00" N - 004° 28' 00" O
48° 19' 00" N - 004° 20' 00" O
48° 10' 00" N - 004° 20' 00" O
48° 10' 00" N - 004° 37' 00" O
48° 20' 40" N - 004° 37' 00" O
48° 21' 15" N - 004° 34' 20" O
48° 24' 00" N - 004° 30' 40" O

La zone aérienne interdite identifiée LF-P 112 comprend les communes de Camaret-sur-Mer, Crozon, Lanvéoc en intégralité et partiellement celles de Landévennec, Argol et Telgruc-sur-Mer selon l'arrêté du 23 juillet 2013 et ceci durant sa validité. Le législateur peut l'abroger en publiant un nouvel arrêté.

Les deux-tiers Ouest de la presqu'île de Crozon sont interdits au survol en aéronef. Point de montgolfière, d'ULM, de deltaplane motorisé, d'avion de tourisme, d'hélicoptère privé... Seuls les services médicaux et de secours en général sont autorisés ainsi que les vols militaires... Un décret l'interdit. Mais qu'en est-il des drones ? Ces machines volantes sans pilote sont curieuses, trop curieuses au goût de l'armée et si chacun sait qu'il est interdit de photographier un site militaire, qu'en est-il d'un vol de proximité ? Les drones malveillants ont la capacité de scanner ou photographier des sites sensibles à distance, de perturber une émission wifi et de craquer la sécurité informatique d'un réseau, etc.

En présence d'un supposé intrus, l'armée met en alerte des brouilleurs émanant de sociétés privées spécialisées pour nuire au déplacement du drone mais aussi à des sociétés de détection pour retrouver la source de l'envol et donc le pilote du drone.

Le 10 septembre 2020, un drone a effectué un long vol stationnaire proche d'un navire de guerre de Brest en zone aérienne interdite. Une plainte a été déposée par le biais de la préfecture maritime de l’Atlantique.

L'usage ludique d'un drone dans la zone aérienne LF-P 112 est sujet à interprétation. Les terrains militaires de la presqu'île sont éparpillés, certains peuvent paraître à l'abandon.

Arrêté du 23 juillet 2013 portant création d'une zone interdite identifiée LF-P 112 dans la région de Brest (Finistère) dans la région d'information de vol de Brest
JORF n°0181 du 6 août 2013
Le ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie et le ministre de la défense,
Vu le code des transports ;
Vu le code de l'aviation civile, notamment les articles D. 131-1 à D. 131-10 ;
Vu le décret n° 2013-366 du 29 avril 2013 portant création de la direction de la sécurité aéronautique d'Etat ;
Vu l'arrêté du 19 juin 2006 relatif au directoire de l'espace aérien ;
Vu l'arrêté du 3 mai 2013 portant organisation de la direction de la sécurité aéronautique d'Etat,
Arrêtent :
Article 1
Pour des besoins liés à la sûreté aérienne, il est créé une zone interdite identifiée LF-P 112 dans la région de Brest (Finistère) dans la région d'information de vol de Brest.
Article 2
Les caractéristiques et les conditions d'utilisation de cette zone interdite sont définies dans l'annexe au présent arrêté.
Article 3
Les commandants de bord des aéronefs en infraction sont susceptibles de se voir appliquer les dispositions prévues aux articles L. 6211-4, L. 6211-5 et L. 6232-2 du code des transports.
Article 4
Les dispositions du présent arrêté sont portées à la connaissance des usagers de l'espace aérien par la voie de l'information aéronautique.
Article 5
L'arrêté du 8 mars 2012 portant création d'une zone interdite identifiée LF-P 112 dans la région de Brest (Finistère) dans la région d'information de vol de Brest est abrogé.
Article 6
Le présent arrêté entre en vigueur le 21 août 2013.
Article 7
Le directeur des services de la navigation aérienne et le directeur de la circulation aérienne militaire sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Annexe
1. Nature de la zone
Il est créé une zone interdite active H24 identifiée LF-P 112 Brest dans le cadre des mesures de sûreté aérienne dans la région de Brest (Finistère).
2. Limites de la zone
 2.1. Limites latérales
 48° 24 00'' N - 004° 30 40'' W.
 48° 24 00'' N - 004° 28 00'' W.
 48° 19 00'' N - 004° 20 00'' W.
 48° 10 00'' N - 004° 20 00'' W.
 48° 10 00'' N - 004° 37 00'' W.
 48° 20 40'' N - 004° 37 00'' W.
 48° 21 15'' N - 004° 34 20'' W.
 48° 24 00'' N - 004° 30 40'' W.
 2.2. Limites verticales
 De la surface au niveau de vol 195 (5 950 mètres).
3. Conditions de pénétration
Pénétration interdite H24, à l'exception :
― des vols CAG/CAM liés à l'activité du terrain de Lanvéoc ;
― dérogations exceptionnelles délivrées après accord de la division opérations de CECLANT à Brest.
4. Infractions
Conformément au code de l'aviation civile (art. L. 6211-5), l'aéronef qui s'engage dans la zone interdite sans y être autorisé doit, dès qu'il s'en aperçoit, atterrir sur l'aérodrome le plus proche situé en dehors de cette zone. S'il est aperçu en vol, il doit se conformer à la première injonction, ralentir son allure, descendre à l'altitude imposée et atterrir sur l'aérodrome indiqué.
Les infractions aux dispositions prévues pour la zone interdite sont passibles (art. L. 6232-2) d'une amende de 15 000 € à 45 000 € et/ou d'un emprisonnement de six mois à un an.
En outre, l'autorité publique peut retenir sur place l'aéronef avec lequel une quelconque infraction aux dispositions du code de l'aviation civile a été commise et le pilote est susceptible de poursuites judiciaires (art. L. 6211-4).
5. Services rendus
A l'intérieur de la zone, les organismes de la circulation aérienne assurent aux usagers autorisés à pénétrer les services associés à la classe d'espace G.
6. Organismes à contacter et information des usagers
Les dispositions relatives aux organismes à contacter et à l'information des usagers sont portées à la connaissance des usagers par la voie de l'information aéronautique.
Liens relatifs
Fait le 23 juillet 2013.
Le ministre de la défense,
Pour le ministre et par délégation :
Par empêchement du directeur de la circulation aérienne militaire :
Le directeur adjoint, E. Chatelus
Le ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie,
Pour le ministre et par délégation :
Le chef du bureau de la réglementation de la navigation aérienne et de l'espace aérien,
L. Banège



Après 1945

Aviso Enseigne de Vaisseau Jacoubet F 794

Frégate Primauguet

Frégate Alsace

Patrouilleur austral Abatros

Half-track-m3

Pertuisane

Intrépide

Sémaphore du Toulinguet

Amer de Cornouaille

Amers de la Rade

Répartiteur téléphonique

zone aérienne LF-P 112

Bout des avions remorqueurs



A la une :

Un grand méthanier à membrane dans le vestibule du Goulet.
Les bouts des avions remorqueurs de cibles, une bonne affaire à l'époque.
Les essais de la frégate furtive Alsace.
L'histoire des ruines de Trévarguen en Roscanvel.
Les détails de la mission N°601 du bombardement du 3 septembre 1944 de la presqu'île de Crozon.
Les bombardements des 25/26 août 1944 à Roscanvel. Intervention de la 2TAF. Intervention de 3rd Bomb Division.
Les forces allemandes, les forces américaines, les Tasks Forces A et B de la libération de Brest et de Crozon.
Origine du nom de la rue de Peisey-Nancroix en Roscanvel.
Des records de vents bretons.
Les grands gravelots sont heureux du confiment des humains.
Vendeur colporteur de presse
La zone aérienne de la presqu'île : une réglementation spécifique.
Le répartiteur téléphonique militaire.
Le jonc piquant un bienfait pour la biodiversité.
Quand le frelon asiatique est-il dangereux ?
Les aménagements de la place de l'église de Morgat.
La démocratie participative, séquence souvenir !
La silhouette de l'aviso EV Jacoubet.
Des vedettes du Parc Naturel Marin d'Iroise PNMI.
Le rideau breton, une tradition presque perdue.
La voile ancienne pince de crabe... Une antiquité qui ressurgit.
Chantiers navals de Camaret.
La plage suspendue du Corréjou.
Embosser de la charcuterie et un bateau ce n'est pas la même chose.
Le sombre souvenir du Pluton.
Moteur CLM Peugeot Junkers.
Bientôt la fin de la frégate Primauguet.
L'indépendance de la Bretagne grâce à la 5e Panzerdivision allemande, les automistes bretons y ont cru !
16 canons de 47mm Mle 1885 en 4 batteries de côte.
Gardien de batterie de côte, un métier envié.
Nos cousines les Tipule.
La circulaire ministérielle du 31 juillet 1846 - Loi du 17 juillet 1874 - système Séré de Rivières - Loi de déclassement des corps de garde 1846.
Pour ou contre les poubelles de plage. L'avènement des bacs à marée.
Armoiries des communes de la presqu'île de Crozon.
Une ancienne faneuse.
Le Gendarme est l'ami du jardinier.
La Ligie océanique le Cloporte des mers.
Du livre terrier au cadastre napoléonien.
Un petit papillon : la Brocatelle d'or.
ANNONCE GRATUITE : Recherche pièce détachée hache-lande - broyeuse d'ajonc.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Un vélo Jacques Anquetil qui raconte sa marque et ses soirées poker.
Une grande vedette à Camaret-sur-Mer Gabrielle Colonna-Romano.
Les yeux du plasticien Pierre Chanteau.
Initiation artistique de Jean Moulin à Camaret-sur-Mer.
Kabelbrunnen - puits à câbles téléphoniques de la guerre 39-45.
Radars allemands, détecteurs acoustiques - Funkmeßgerät, Ringtrichter-Richtungshörer.
Des mines allemandes dans les champs.
Papillon pourpre : Pyrale pourprée - Pyrausta purpuralis
Les plantes du littotal du haut de plage.
Des plastiques du passé bien présents dans la nature.
Des grains sous les fougères : les sores.
Baies sauvages comestibles ou toxiques...
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit : 1ère nouvelle.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020