Moulin à eau du Val en Roscanvel

L'une des deux meules striée pour expulser la farine.

Le cercle de métal entoure la meule pour éviter qu'elle ne se brise. La seconde meule est en miettes à l'extérieur du moulin.

L'axe en bois de la roue du moulin passe par le fenestrou. A chaque extrémité, une tige métallique ronde qui pose sur une pierre. Au premier plan les encoches d'usure. Dans la fosse, l'eau circulait pour faire tourner la roue.

Des charrettes de blé ont circulé sur le chemin qui borde le ruisseau. Des charrettes de farine en repartaient.

Le moulin à eau du Val proche du fort de la Fraternité et voisin du moulin à eau de Quimpérou est une ruine de charme dont les pierres assemblées à la terre ont été hourdies au début du 18ème siècle et qui sait peut-être avant. Les archives du 18ème en font mention comme s'il datait déjà.

Un moulin à eau au creux de la petite vallée d'un ruisseau qui provient du nord de la pointe de Roscanvel et qui se jette à deux pas de là, dans la mer au pied du fort de la Fraternité.

Un moulin à eau était utilisé à titre complémentaire d'un moulin à vent lors des tempêtes ou de l'absence de vent. Le ruisseau était partiellement capté pour en recueillir l'eau que l'on faisait ensuite écouler sur la roue avant de fuir vers le ruisseau à nouveau. Les inconvénients majeurs des moulins à eau, surtout en Roscanvel, étaient le faible débit de l'eau et la nécessité d'entretien du cours d'eau sur des distances importantes. A la fin du 19ème siècle la commune n'était guère enchantée de maintenir le ruisseau en état pour le bien-être du propriétaire du moulin de sorte qu'il devint inutilisable et tomba en ruine.

Ce moulin a trois siècles...

Le moulin fonctionnait comme ci-dessus. L'eau du ruisseau conduite dans une goulotte de bois tombait sur la roue qui se mettait à tourner, l'axe de celle-ci allait jusqu'à la meule de pierre qui broyait le grain à l'intérieur du moulin.

A la retenue d'eau du ruisseau en amont du moulin, une pierre tombale brisée en schiste portant :
"ICI REPOSE
Le corps de Marie Rose
LE BALCH veuve de
Jacques Marie KESCAVEN
décédée le 18 février 1884
âgée de 64 ans"

Ce vestige d'une sépulture funéraire proviendrait du cimetière de Roscanvel de l'enclos de l'église. Un cimetière déplacé en 1894 pour raison sanitaire. Les sépultures contaminaient la source d'eau potable voisine de la fontaine de Saint Eloi. Les familles furent autorisées à récupérer des sépultures. Cette pierre tombale partielle est abandonnée sur les terres de la famille Le Balch dont l'un des membres fut le second propriétaire du moulin et son rénovateur sous la forme qui subsiste aujourd'hui. Les deux perforations carrées recevaient un crucifix en fer forgé.

Moulin à eau de Quimperou en Roscanvel

Le moulin de Quimpérou est un moulin à eau accroché à un rocher qui lui-même voit passer le même ruisseau que le moulin tout proche du Val. Moulin en ruine du 18ème siècle ayant bien entendu appartenu à la noblesse locale dont le dernier noble propriétaire (Jar du Clesmeur) fut poliment conduit à Brest en 1795 par le premier maire de Roscanvel, Thomas-Louis Le Mignon, afin d'éviter que les paysans ayant entendu parlé de la révolution et de la suppression des privilèges de la meunerie ne lui règlent son compte.

Le moulin de Quimpérou tombera dans les mains d'un "investisseur" comme tous les autres moulins de la presqu'île. Ces nouveaux affairistes auront la main mise sur le commerce de la farine n'améliorant en rien la situation des paysans. Une source jaillit encore à ses fondations semi-circulaire sur le mur Ouest.



Les ancres

Ardoisière

Corps de Garde de Roscanvel

Moulins à eau

Moulin à vent du Seigneur

Briqueterie de Lanvernazal

Briqueterie de Quélern

Cale de Quélern

Déblais et buses

Etang de Kervian

Etang de Pen ar Poul

Postermen - fours à chaux et briques + mine

Four à chaux de la Fraternité

Prisonniers Kabyles

Caserne Sourdis cale fontaine

Caserne Pont Scorff

Kerlaer le village des voleurs

L'heureux krach de 1929

La Pagode

Hôtel Bellevue

Lignes de Quélern

Manoir de Quélern

L'ancienne poste

Ecole Francis Mazé

Saint Pol Roux

Tregoudan

Trouée de Toul Brein

Eglise de Saint Eloi

Pardon St Eloi

Calvaire St Yves

Amoureux éternels ?

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth



A la une :

L'histoire du pont du Kerloc'h.
La maison bateau de Crozon : une caloge.
La trace d'un petit commerce d'alimentation.
L'école de Saint Hernot - Maison des Minéraux.
L'abri du champ de tir de l'Anse de Dinan de l'armée : le mystère est complet.
L'histoire de la gestion de la forêt domaniale de Landévennec, ce n'était vraiment pas écolo !
L'effondrement de la falaise, un destin écrit d'avance.
Le statut des femmes lu sur les pierres tombales.
La charrue locale.
La belle histoire du Relais des pêcheurs.
Deux conceptions de l'urbanisme, la maison de santé d'Argol et la villa Gradlon à Morgat.
Les griffes de l'écureuil.
Démolition de la chapelle de Morgat.
Les batteries haute et basse du Kador en Morgat.



Une information, une demande :

© 2019