Moulin à eau du Val en Roscanvel

L'une des deux meules striée pour expulser la farine.

Le cercle de métal entoure la meule pour éviter qu'elle ne se brise. La seconde meule est en miettes à l'extérieur du moulin.

L'axe en bois de la roue du moulin passe par le fenestrou. A chaque extrémité, une tige métallique ronde qui pose sur une pierre. Au premier plan les encoches d'usure. Dans la fosse, l'eau circulait pour faire tourner la roue.

Des charrettes de blé ont circulé sur le chemin qui borde le ruisseau. Des charrettes de farine en repartaient.

Le moulin à eau du Val proche du fort de la Fraternité et voisin du moulin à eau de Quimpérou est une ruine de charme dont les pierres assemblées à la terre ont été hourdies au début du 18ème siècle et qui sait peut-être avant. Les archives du 18ème en font mention comme s'il datait déjà.

Un moulin à eau au creux de la petite vallée d'un ruisseau qui provient du nord de la pointe de Roscanvel et qui se jette à deux pas de là, dans la mer au pied du fort de la Fraternité.

Un moulin à eau était utilisé à titre complémentaire d'un moulin à vent lors des tempêtes ou de l'absence de vent. Le ruisseau était partiellement capté pour en recueillir l'eau que l'on faisait ensuite écouler sur la roue avant de fuir vers le ruisseau à nouveau. Les inconvénients majeurs des moulins à eau, surtout en Roscanvel, étaient le faible débit de l'eau et la nécessité d'entretien du cours d'eau sur des distances importantes. A la fin du 19ème siècle la commune n'était guère enchantée de maintenir le ruisseau en état pour le bien-être du propriétaire du moulin de sorte qu'il devint inutilisable et tomba en ruine.

Ce moulin a trois siècles...

Le moulin fonctionnait comme ci-dessus. L'eau du ruisseau conduite dans une goulotte de bois tombait sur la roue qui se mettait à tourner, l'axe de celle-ci allait jusqu'à la meule de pierre qui broyait le grain à l'intérieur du moulin.

A la retenue d'eau du ruisseau en amont du moulin, une pierre tombale brisée en schiste portant :
"ICI REPOSE
Le corps de Marie Rose
LE BALCH veuve de
Jacques Marie KESCAVEN
décédée le 18 février 1884
âgée de 64 ans"

Ce vestige d'une sépulture funéraire proviendrait du cimetière de Roscanvel de l'enclos de l'église. Un cimetière déplacé en 1894 pour raison sanitaire. Les sépultures contaminaient la source d'eau potable voisine de la fontaine de Saint Eloi. Les familles furent autorisées à récupérer des sépultures. Cette pierre tombale partielle est abandonnée sur les terres de la famille Le Balch dont l'un des membres fut le second propriétaire du moulin et son rénovateur sous la forme qui subsiste aujourd'hui. Les deux perforations carrées recevaient un crucifix en fer forgé.

Moulin à eau de Quimperou en Roscanvel

Le moulin de Quimpérou est un moulin à eau accroché à un rocher qui lui-même voit passer le même ruisseau que le moulin tout proche du Val. Moulin en ruine du 18ème siècle ayant bien entendu appartenu à la noblesse locale dont le dernier noble propriétaire (Jar du Clesmeur) fut poliment conduit à Brest en 1795 par le premier maire de Roscanvel, Thomas-Louis Le Mignon, afin d'éviter que les paysans ayant entendu parlé de la révolution et de la suppression des privilèges de la meunerie ne lui règlent son compte.

Le moulin de Quimpérou tombera dans les mains d'un "investisseur" comme tous les autres moulins de la presqu'île. Ces nouveaux affairistes auront la main mise sur le commerce de la farine n'améliorant en rien la situation des paysans. Une source jaillit encore à ses fondations semi-circulaire sur le mur Ouest.

L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.



Les ancres

Ardoisière

Corps de Garde de Roscanvel

Moulins à eau

Moulin à vent du Seigneur

Briqueterie de Lanvernazal

Briqueterie de Quélern

Cale de Quélern

Déblais et buses

Fontaines et lavoirs

Etang de Kervian

Etang de Pen ar Poul

Postermen - fours à chaux et briques + mine

Four à chaux de la Fraternité

Prisonniers Kabyles

Caserne Sourdis cale fontaine

Caserne Pont Scorff

Kerlaer le village des voleurs

L'heureux krach de 1929

La Pagode

Hôtel Bellevue

Hôtel restaurant Kreis ar mor

Lignes de Quélern

Manoir de Quélern

Manoirs ou maison manales

L'ancienne poste

Ecole Francis Mazé

Saint Pol Roux

Tregoudan

Trouée de Toul Brein

Eglise de Saint Eloi

Pardon St Eloi

Calvaires

Amoureux éternels ?

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Villa Trombetta

Maître des barques



A la une :

Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019