Les manoirs de Roscanvel - maisons et fermes manales

Vestige remanié du mur d'enceinte du manoir du Gouérest.

Roscanvel a connu plusieurs manoir ou plus précisément plusieurs maisons manales de par la simplicité architecturale et le volume du bâti. Elles correspondent au statut social de quelques familles aisées sans parler de richesse incalculable. L'art de faire de l'argent en Roscanvel était difficile, seule la patience y contribuait. Le manoir du Lez est détruit pendant la seconde guerre mondiale (1944). Du manoir de Gouérest, il ne reste qu'un mur d'enceinte... Les murs marquaient sans doute une recherche d'entre-soi mais certains historiens y voient aussi une protection contre les épidémies en évitant la circulation inattendue de personnes indésirables dans la propriété. Les épidémies furent nombreuses dans un passé lointain.

Manoir de Lodoën

Le manoir de Lodoën est construit à partir de 1609 par Henry Harvel issue d'une famille « ancestrale » de Roscanvel qui se trouve être une grande propriétaire terrienne locale mais aux revenus limités tant la terre est ingrate. Pour éviter le morcellement des biens et un retour cruel à la paysannerie de servitude, les solutions sont simples : être économe, occuper les bonnes responsabilités locales et marier la descendance à des partis qui offrent des avantages matériels.

La famille Harvel est partout y compris inscrite sur le clocher de l'église de Roscanvel. Le nom des propriétaires du manoir au travers des siècles change régulièrement et égrène toutes les familles qui comptent et qui sont maître de barques, pilote du roi, notaire, procureur puis après la révolution, les carrières politiques sont appréciées, on cherche alors à être maire par exemple... Ainsi, une fille Harvel, épouse un Taniou... Une fille Taniou épouse un Le Mignon... Etc. Leyer, Stéphan... Ce dernier patronyme est aussi présent sur le clocher de l'église. V.ET.D.M.HHARVEL.RTR M.R.STEPHAN CVRE 1686.

Le manoir lui-même comporte une pierre sculptée en façade : H :HARVELET.M: gVEgVENIAT :SAFAMME 1617 – Henry Harvel et Marie Guegueniat sa femme 1617. Sur la voûte du porche : HHARVEL A FAICT CESTE P LAN 1622. H Harvel a fait cette p en l'an 1622. Une maison manale fermée sur elle-même derrière des murs d'enceinte et contenant les dépendances nécessaires au bon fonctionnement d'une ferme de l'époque.

Manoir de Lanvernazal

Le manoir de Lanvernazal n'offre pas ses origines sur ses murs et devient une propriété d'investisseurs au 18ème siècle, les Rideau-Fraboulet dont le nom Rideau est attaché à l'exploitation de plusieurs briqueteries, fours à chaux... Une famille industrieuse profitant du fort niveau d'activité militaire utilisant beaucoup de matériaux de construction autant à Roscanvel qu'à Brest.

Une autre famille (Salomon - briqueterie du bourg) rachète le bien avant que les briqueteries ne fassent faillite quelques décennies avant l'introduction du béton. La famille Stephan reprend le flambeau ensuite... Manoir lui aussi fermé sur lui-même et qui dispose pour les uns d'un pigeonnier et pour d'autres d'une tour d'agrément.

Dans le cas d'un colombier, les parois intérieures étaient tapissées de boulins (trous dans le mur servant de niches pour recevoir un couple de pigeons). Les fientes étaient récupérées pour amender les sols. Au pays du goémon et du maërl, cette production d'engrais surprend d'autant que les pigeons se nourissaient des céréales qu'ils trouvaient sur champ ocasionnant une baisse de rendement déjà fragile.



Les ancres

Ardoisière

Corps de Garde de Roscanvel

Moulins à eau

Moulin à vent du Seigneur

Briqueterie de Lanvernazal

Briqueterie de Quélern

Cale de Quélern

Déblais et buses

Fontaines et lavoirs

Etang de Kervian

Etang de Pen ar Poul

Postermen - fours à chaux et briques + mine

Four à chaux de la Fraternité

Prisonniers Kabyles

Caserne Sourdis cale fontaine

Caserne Pont Scorff

Kerlaer le village des voleurs

L'heureux krach de 1929

La Pagode

Hôtel Bellevue

Hôtel restaurant Kreis ar mor

Lignes de Quélern

Manoir de Quélern

Manoirs ou maison manales

L'ancienne poste

Ecole Francis Mazé

Saint Pol Roux

Tregoudan

Trouée de Toul Brein

Eglise de Saint Eloi

Pardon St Eloi

Calvaires

Amoureux éternels ?

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Villa Trombetta

Maître des barques



A la une :

Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Péri ou disparu en mer...
L'ostréiculture : élevage des huîtres sur tréteaux en mer.
Cuirassé Bretagne entre honte et nécessité.
Batteries hautes des Capucins.
Drame à l'île Vierge, pointe de St Hernot...
Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
L'histoire des écoles d'Argol.
La balise de Basse Vieille dans l'herbe.
La maison traditionnelle : le penty.
Les architectes qui ont compté.
La visite de Rommel.
L'ancienne poste de Morgat.
Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance
L'histoire du pont du Kerloc'h.
La maison bateau de Crozon : une caloge.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019