Les amoureux pour l'éternité de Roscanvel

"Ci-gît les corps de Catherine Etiennette Perot décédée le 27 janvier 1801 âgée de 59 ans et de Guillaume François Jaouen son époux garde du génie à Quélern(e) décédé le 27 février 1812 âgé de 71 ans. Priez Dieu pour le repos de leurs ♥ âmes."

Les vestiges d'une pierre tombale de l'ancien cimetière de l'église Saint Eloi de Roscanvel comportant un cœur en son bas. Un signe d'un amour éternel qui pourrait être protégé pour qu'une légende naisse...

Un couple qui connut la période Napoléonienne et l'effervescence de la vie militaire à Quélern. La hantise d'un débarquement anglais en Presqu'île de Crozon, l'intensité stratégique du Port de Brest a transformé Roscanvel en ville de garnison fortifiée au Sud par les lignes de Quélern infranchissables. Roscanvel est rattaché à Brest et les habitants se sentent plus Brestois que Crozonnais. Les subsistances viennent de la ville. Guillaume François Jaouen ancien garde du génie a dû faire vivre son épouse grâce à cette dépendance militaire. Madame Perot ne connut pas le retentissement de la bataille de Trafalgar (1805) qui défit la flotte française, mais son mari lui, a connu des lendemains qui déchantent... Le port de Brest vide ou presque, l'affaiblissement militaire...



Les ancres

Ardoisière

Corps de Garde de Roscanvel

Moulins à eau

Moulin à vent du Seigneur

Briqueterie de Lanvernazal

Briqueterie de Quélern

Cale de Quélern

Déblais et buses

Fontaines et lavoirs

Etang de Kervian

Etang de Pen ar Poul

Postermen - fours à chaux et briques + mine

Four à chaux de la Fraternité

Prisonniers Kabyles

Caserne Sourdis cale fontaine

Caserne Pont Scorff

Kerlaer le village des voleurs

L'heureux krach de 1929

La Pagode

Hôtel Bellevue

Hôtel restaurant Kreis ar mor

Lignes de Quélern

Manoir de Quélern

Manoirs ou maison manales

L'ancienne poste

Ecole Francis Mazé

Saint Pol Roux

Tregoudan

Trouée de Toul Brein

Eglise de Saint Eloi

Pardon St Eloi

Calvaires

Amoureux éternels ?

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Villa Trombetta

Maître des barques



A la une :

Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Péri ou disparu en mer...
L'ostréiculture : élevage des huîtres sur tréteaux en mer.
Cuirassé Bretagne entre honte et nécessité.
Batteries hautes des Capucins.
Drame à l'île Vierge, pointe de St Hernot...
Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019