La Pagode à Quélern en Roscanvel

Une briqueterie ferme pour cause de faillite et reste à l'abandon, un homme d'affaire, Austin de Croze (1866-1937), rachète les bâtiments en 1903 et transforment ceux-ci en pension luxueuse aux tarifs élevés mais la prestation est attrayante autant pour les distractions que le confort. De plus il y a une fontaine d'eau ferrugineuse à deux pas, bénéfique pour la santé, que ne manque pas de rappeler l’hôtelier. Le Comte est un aventurier intellectuel novateur, gastronome, écrivain qui espère attirer des artistes parisiens, malheureusement le bateau à vapeur ne passe que 2 fois par semaine ce qui bloquait sur place la clientèle.

Des clients aisés venus de Brest essentiellement découvrent un lieu décoré de manière exotique y compris les jardins. Ceci justifie le nom de Pagode. C'est aussi l'époque de la station balnéaire de Morgat qui finit par attirer plus que Quélern. En 1909 l'affaire capote d'autant qu'une mauvaise réputation s'est développée autour de ce lieu étrange.

Une partie des bâtiments est sur terrain militaire, l'autre est en bord de route actuellement.

48° 17' 59.83" N
4° 33' 24.56" O



Les ancres

Ardoisière

Corps de Garde de Roscanvel

Moulins à eau

Moulin à vent du Seigneur

Briqueterie de Lanvernazal

Briqueterie de Quélern

Cale de Quélern

Déblais et buses

Etang de Kervian

Etang de Pen ar Poul

Postermen - fours à chaux et briques + mine

Four à chaux de la Fraternité

Prisonniers Kabyles

Caserne Sourdis cale fontaine

Caserne Pont Scorff

Kerlaer le village des voleurs

L'heureux krach de 1929

La Pagode

Hôtel Bellevue

Lignes de Quélern

Manoir de Quélern

L'ancienne poste

Ecole Francis Mazé

Saint Pol Roux

Tregoudan

Trouée de Toul Brein

Eglise de Saint Eloi

Pardon St Eloi

Calvaire St Yves

Amoureux éternels ?

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth




Une information, une demande :

© 2019