La plage, l'étang, le ruisseau de Kerloc'h

Un peu d'eau pour commencer.

La plage de Kerloc'h est connue des Crozonnais, l'étang du Kerloc'h est connu de quelques pêcheurs initiés, mais d'où vient toute cette eau avant qu'elle ne se déverse dans l'océan. Il faut remonter à la source du ruisseau de Kerloc'h pour le savoir... Kerloc'h, littéralement "village du loc'h".

Le pré est un marécage sous une pluie abondante. Par beau temps, le sol est mou mais sans eau.

Pas de pluie, le lit est à sec, direction Ouest vers l'océan.

Le ruisseau de Kerloc'h naît dans une zone humide et marécageuse au Sud du Manoir D'Hirgars. Des prés boueux et des sous-bois gorgés d'eau, par de fortes pluies. Par temps sec, l'eau pénètre le sol et n'alimente plus la rigole du ruisseau. Le ruisseau est donc dépendant des précipitations pluvieuses.

En appuyant un peu sur le fond du lit du ruisseau de Kerloc'h l'eau ressort comme si vous appuyiez sur une éponge gorgée d'eau.

Des traces du passage du ruisseau en saison hivernale.

Petit à petit, en allant progressivement vers l'Ouest, ce sont quelques flaques d'eau immobile qui constituent le ruisseau de Kerloc'h.

Le ruisseau Kerloc'h est permanent, il a récupéré des eaux de rus et des eaux de fossés bordant les routes. Il n'y a pas de courant ou presque. Le terrain est plat.

Il poursuit sa route en s'élargissant dans des sous-bois.

Dès que le terrain est sans déclivité, le ruisseau de Kerloc'h prend des allures de mare, accueillant des végétaux aquatiques.

Une clairière en bord de route à l'Est de Kervon.

Le Pont Gaulois.

Le ruisseau de Kerloc'h, grâce à sa lenteur, et en ayant récupéré toutes les eaux qui ravinent sur la Presqu'île de Crozon (ou presque) sur son passage est devenu un étang.

L'étang de Kerloc'h

A quelques pas de l'océan, l'étang de Kerloc'h est envahi par les roseaux. Un site protégé.

A bout de force, à 30 mètres de la plage de Kerloc'h, l'eau issue de l'étang de Kerloc'h n'avance plus. Il faudra de nouvelles pluies pour augmenter la force du courant afin que le ruisseau aille se jeter dans l'océan.

L'étang de Kerloc'h ne se déverse pas dans la mer en été.
La plage de Kerloc'h n'est que sable.
Le pont sur la D8 entre Camaret et Crozon.

Le ruisseau de Kerloc'h est toujours en crue en période hivernale. Il déborde sur des prés marécageux que les joncs occupent avec aisance.

Le ruisseau récupère les eaux des rus de toutes les vallées centrales de la Presqu'île de Crozon mais aussi celles des fossés des bords de route. A noter que la moindre pollution routière se retrouve dans le ruisseau puis va à la mer.

Les terres cultivées ou les herbages subissent aussi la crue

En hiver, l'eau douce s'écoule sur un lit de galets large de 30 à 40m avant de se jeter dans la mer.

Curiosités du pays

La coiffe du pays Rouzig

La coiffe Penn-Maout

Abreuvoirs anciens

Auge en pierre

Broyeuse hache-lande

Bois de chauffage d'antan

Chemins des goémoniers

Publicités murales

Mosaïques et devantures

Gares bigoudenes

Haltes et PN

Ponts ferroviaires

Brume et embruns - différence

Ecume de mer

Ruisseau du Kerloc'h

Palplanche

Panneau indicateur

Tombe en ardoise

Niche votive

Aubette

Bac de lavage en béton

Pompe à bras

Puits

Voies Decauville

Cachoutage des voiles

Grand pavois

Canon bollard

Mouillage forain




Une information, une demande :

© 2019