Les chemins des goémoniers

Sud de la plage de Trez Rouz.

Ornière dûe à l'usure de la roche par le cerclage de fer des roues des charrettes. Abrasion d'autant plus hardie qu'une charretée de goémon est excessivement lourde.

Les goémoniers avec la charrette et leur cheval qui peine à tirer un attelage chargé de goémon devait trouver une bien agréable facilité à emprunter des chemins taillés dans la roche. Un travail de terrassier exécuté à la pioche et la barre à mine de la largeur nécessaire à l'empattement de la charrette.

Ces chaussées furent creusées dans les siècles passés pour une circulation à marée basse. Il est fort possible que d'autres types de chargements aient pu profiter de cette aubaine sachant que les chemins terrestres étaient en piteux état et à la charge d'entretien des paysans au nom du seigneur propriétaire. Le domaine maritime quant à lui était sans possédant.

Ces voies se retrouvent essentiellement sur les zones où abondaient les algues brunes prévues pour amender les terres agricoles. Les roches sombres qu'il fallait tailler était en schiste - une forme d'ardoise tendre que colonise aisément les algues.

Chaussée de l'estran sur la grève du Fret

Dans le cas du Fret, l'utilité semble oubliée. Chemin d'une carrière ? Liaison pour Rostellec ? Passage de goémoniers ? Transport d'argile pour les briqueteries de Roscanvel... Le déroctage est une activité pénible et si cela fut choisi par des hommes, c'est que la prévision de circulation à marée basse était élevée.

Curiosités du pays

La coiffe du pays Rouzig

La coiffe Penn-Maout

Abreuvoirs anciens

Auge en pierre

Broyeuse hache-lande

Bois de chauffage d'antan

Chemins des goémoniers

Publicités murales

Mosaïques et devantures

Gares bigoudenes

Haltes et PN

Ponts ferroviaires

Brume et embruns - différence

Ecume de mer

Ruisseau du Kerloc'h

Palplanche

Panneau indicateur

Tombe en ardoise

Niche votive

Aubette

Bac de lavage en béton

Pompe à bras

Puits

Voies Decauville

Cachoutage des voiles

Grand pavois

Canon bollard

Mouillage forain




Une information, une demande :

© 2019