Les chemins des goémoniers

Sud de la plage de Trez Rouz.

Ornière dûe à l'usure de la roche par le cerclage de fer des roues des charrettes. Abrasion d'autant plus hardie qu'une charretée de goémon est excessivement lourde.

Les goémoniers avec la charrette et leur cheval qui peine à tirer un attelage chargé de goémon devait trouver une bien agréable facilité à emprunter des chemins taillés dans la roche. Un travail de terrassier exécuté à la pioche et la barre à mine de la largeur nécessaire à l'empattement de la charrette.

Ces chaussées furent creusées dans les siècles passés pour une circulation à marée basse. Il est fort possible que d'autres types de chargements aient pu profiter de cette aubaine sachant que les chemins terrestres étaient en piteux état et à la charge d'entretien des paysans au nom du seigneur propriétaire. Le domaine maritime quant à lui était sans possédant.

Ces voies se retrouvent essentiellement sur les zones où abondaient les algues brunes prévues pour amender les terres agricoles. Les roches sombres qu'il fallait tailler était en schiste - une forme d'ardoise tendre que colonise aisément les algues.

Chaussée de l'estran sur la grève du Fret

Dans le cas du Fret, l'utilité semble oubliée. Chemin d'une carrière ? Liaison pour Rostellec ? Passage de goémoniers ? Transport d'argile pour les briqueteries de Roscanvel... Le déroctage est une activité pénible et si cela fut choisi par des hommes, c'est que la prévision de circulation à marée basse était élevée.

Curiosités du pays

La coiffe du pays Rouzig

La coiffe Penn-Maout

Abreuvoirs anciens

Auge en pierre

Broyeuse hache-lande

Charrue de fonderie

Bois de chauffage d'antan

Chemins des goémoniers

Maison bateau de Crozon : une caloge

Publicités murales

Mosaïques et devantures

Gares bigoudenes

Haltes et PN

Ponts ferroviaires

Brume et embruns - différence

Ecume de mer

Ruisseau du Kerloc'h

Palplanche

Panneau indicateur

Tombe en ardoise

Eglises et chapelles

Calvaires

Niche votive

Aubette

Clture en bton arm sur mur bahut des annes 1920-1930

Bac de lavage en béton

Pompe à bras

Puits

Voies Decauville

Cachoutage des voiles

Grand pavois

Canon bollard

Mouillage forain

Balise de Basse Vieille

Arrondir les angles

Patrouilleur Kermorvan



A la une :

Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Péri ou disparu en mer...
L'ostréiculture : élevage des huîtres sur tréteaux en mer.
Cuirassé Bretagne entre honte et nécessité.
Batteries hautes des Capucins.
Drame à l'île Vierge, pointe de St Hernot...
Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019